13/06 17:31

Le pôle des crimes sériels ou non élucidés du tribunal judiciaire de Nanterre lance un appel à témoins pour tenter de résoudre le meurtre d'une femme en 2000 - VIDEO

Le pôle des crimes sériels ou non élucidés du tribunal judiciaire de Nanterre a lancé un troisième appel à témoins pour tenter de résoudre le meurtre de Ginette Naime, retrouvée morte sur un sentier du Gros Cerveau à Ollioules (Var) le 13 avril 2000. «À ce jour, l'auteur n'est toujours pas identifié», a indiqué le procureur de la République de Nanterre, Pascal Prache, dans une vidéo diffusée sur le site du ministère de l'Intérieur. Le corps de Ginette Naime, 46 ans, avait été retrouvé par des promeneurs lardé de coups de couteau.

Ces promeneurs avaient auparavant aperçu un individu qui s'enfuyait «à leur vue alors qu'ils étaient sur le chemin du Gros Cerveau à Ollioules», a expliqué Pascal Prache. Selon les enquêteurs de l'Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP), Ginette Naime s'était rendue au centre communal d'action sociale de La Seyne-sur-Mer vers 14H30 le jour des faits. «Un employé a entendu une femme crier et depuis sa fenêtre, il a vu une femme à bord d'un véhicule, côté passager avant, frapper à la fenêtre, puis la voiture est partie», détaille un enquêteur de l'OCRVP dans la vidéo.

D'après les enquêteurs, la victime avait ensuite effectué deux retraits d'argent à l'agence BNP de La Seyne-sur-Mer. «Un témoin remarque la présence d'un homme en face, paraissant surveiller la victime», selon les investigations. Le corps de Ginette Naime avait été découvert à 15H35, «poignardé à de multiples reprises». Des témoins avaient aussitôt prévenu la police, leur communiquant des indications sur la personne qu'ils avaient vu s'enfuir en voiture. «Nous avons besoin de vos témoignages pour identifier l'auteur de ce meurtre», a lancé un des enquêteurs dans la vidéo.

Une première information judiciaire pour meurtre avait été ouverte à Toulon entre 2000 et 2008, puis une seconde entre 2016 et 2020: le pôle cold cases est saisi du dossier depuis l'été 2022, a aussi indiqué Pascal Prache. Le pôle avait lancé en avril ce format d'appels à témoins en ligne, qui s'inspire des codes des émissions sur les faits divers. «Ce nouvel appel à témoins a vocation à recueillir de nouveaux témoignages sur ces disparitions auprès du grand public, pour faire progresser les investigations», souligne le parquet de Nanterre dans un communiqué.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
14/juin/2024 - 15h09

Comme le tueur au couteau a été filmé par la caméra du distributeur, pourrait-on avoir une description physique de celui-ci ?