12/06 18:01

Des dizaines de migrants qui avaient été placés en détention par les autorités britanniques pour être expulsés vers le Rwanda ont été remis en liberté

Des dizaines de migrants qui avaient été placés en détention par les autorités britanniques pour être expulsés vers le Rwanda ont été remis en liberté, a annoncé leur cabinet d'avocats. Le premier ministre conservateur Rishi Sunak a promis d'expulser vers ce pays d'Afrique de l'Est les demandeurs d'asile arrivés illégalement au Royaume-Uni, sans possibilité de retour. Les premiers vols avaient été annoncés pour le mois de juillet et de premiers migrants avaient été arrêtés début mai.

Mais l'avenir de ce projet controversé est très incertain depuis que Rishi Sunak a annoncé des élections législatives pour le 4 juillet. Celui-ci a redit mardi, en présentant le programme du parti conservateur, que des migrants seraient expulsés dès juillet s'il était réélu. Mais les travaillistes, qui sont largement favoris dans les sondages, ont eux promis d'abandonner ce projet.

Le cabinet d'avocats Duncan Lewis Solicitors, qui représente 50 migrants ayant été placés en détention, a annoncé mercredi sur X qu'ils avaient «tous» été libérés sous caution. «Le tribunal, en leur accordant la libération sous caution, a estimé à juste titre qu'ils ne présentaient pas de risque de fuite, estimant ainsi de manière rationnelle que leur expulsion n'était pas imminente», écrit le cabinet d'avocats. «L'expulsion n'était pas imminente au moment de leur placement en détention et certainement pas après l'annonce du premier ministre appelant à des élections législatives», poursuit le cabinet.

L'impact de cette détention «inutile et prolongée» sur nos clients «n'a pas encore été évalué», a-t-il écrit, expliquant que beaucoup parmi eux ont été par le passé victimes de torture et de trafic d'êtres humains. Il a déjà été dit au cours de la campagne pour les législatives que des migrants avaient été libérés sous caution. Mais le ministère de l'Intérieur n'a pas indiqué combien au total ont été placés en détention et combien ont été libérés.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions