10/06 08:01

Elections législatives : Voici les 3 dates clefs qu'il faut connaître pour comprendre ce qui va se passer désormais après la dissolution de l'Assemblée

Après l'annonce surprise par Emmanuel Macron de la tenue des élections législatives pour la fin du mois de juin, voici les dates clefs à retenir :

.

17 juin : début de la campagne officielle

La période de campagne officielle, encadrée par "des règles plus strictes", court "du deuxième lundi précédant le jour du scrutin" jusqu'à "la veille du scrutin à minuit". Elle démarrera donc le 17 juin et s'achèvera le 29 juin. Durant ces deux semaines, les programmes des candidats seront disponibles en ligne. Il y aura également "une campagne officielle à la radio et à la télévision pour les partis présentant des candidats".

.

30 juin : premier tour des législatives

Emmanuel Macron a opté pour le délai le plus court : le premier tour aura lieu le dimanche 30 juin, soit vingt-et-un jours après l'annonce de la dissolution. Les électeurs seront donc appelés aux urnes pour désigner les 577 députés qui siègent à la Chambre basse, deux ans après les dernières législatives.

Pour être élu dès le premier tour, "il faut recueillir la majorité absolue des suffrages exprimés et un nombre de voix égal au quart des électeurs inscrits".

.

7 juillet : second tour des législatives

Le second tour aura lieu une semaine plus tard, le dimanche 7 juillet. Pour se qualifier, un candidat "doit avoir obtenu au premier tour un nombre de voix au moins égal à 12,5% du nombre des électeurs inscrits dans la circonscription", précise le site Vie-publique.fr. Cela peut donner lieu à des triangulaires ou des quadrangulaires.

A l'inverse, si un seul candidat atteint au moins 12,15% du nombre d'inscrits, "le candidat ayant obtenu le plus grand nombre de suffrages après lui peut se maintenir au second tour".

"Dans le cas où aucun candidat ne remplit cette condition, seuls les deux candidats arrivés en tête peuvent se maintenir au second tour." Le candidat qui arrive en tête à la majorité relative est élu député. "En cas d'égalité de suffrages, le plus âgé est élu".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de spidey81
10/juin/2024 - 12h52 - depuis l'application mobile

et un 2eme tour le 7 juillet , premier week-end de départ en vacances .... la procuration est bien si on a quelqu'un de disponible ce jour là mais si on n'a personne on fait comment ?

Portrait de remarques
10/juin/2024 - 08h39

Je me demande si tout cela n'est pas un piège du destructeur pour barrer la présidence de 2027 !

Mais bon ! il y a urgence.... difficile d'attendre 2027 pour redresser le pays !

Le destructeur a tout foutu en l'air, il faut tenter de sauver ce qu'il reste.

Alors...pourquoi pas !