24/05 14:05

Le député Renaissance et ancien ministre Clément Beaune n'est "pas convaincu par l'état actuel de la réforme" de l'audiovisuel public - Regardez

Le député Renaissance et ancien ministre, Clément Beaune, n'est "pas convaincu par l'état actuel de la réforme" de l'audiovisuel public, a-t-il souligné vendredi sur Sud Radio, au deuxième jour d'une grève des personnels du secteur.

"Je comprends l'inquiétude (...) Je vais être honnête, je ne suis pas convaincu par l'état actuel de la réforme" visant la fusion des différentes composantes de l'audiovisuel public au sein d'une seule entité, a déclaré M. Beaune, ancien ministre délégué chargé de l'Europe (2020-22), puis aux Transports (2022-24).

Membre de l'aile gauche du camp présidentiel, le député de Paris a "deux interrogations": "est-ce que la radio sera bien protégée par une entreprise unique ? Il faut qu'on ait des garanties là-dessus, aujourd'hui, ce n'est pas encore suffisamment le cas", a-t-il estimé. Et "est-ce qu'on intègre (dans la nouvelle structure) France Médias Monde, l'audiovisuel extérieur, France 24 et RFI, qui sont des télé et radio essentielles à l'influence française dans le monde ? Moi, je pense qu'il ne faut pas les inclure dans cet audiovisuel rassemblé", a-t-il dit.

"Ce n'est pas fini, ce n'est pas abouti. Sur un sujet comme ça, je pense qu'il ne faut pas aller trop vite", a souligné Clément Beaune, en plaidant pour le "dialogue social" et un "temps nécessaire à l'écoute".

Les antennes de Radio France étaient perturbées vendredi matin, au deuxième jour d'une grève des personnels du secteur de l'audiovisuel public contre le projet de fusion éclair, au 1er janvier 2026, défendu par la ministre de la Culture, Rachida Dati. Ce projet a toutefois pris du retard: son examen à l'Assemblée nationale, qui devait avoir lieu jeudi et vendredi, a été repoussé face à l'encombrement de l'ordre du jour. Le texte pourrait n'être examiné qu'en juin.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de YVESM
25/mai/2024 - 15h06

« Tu viens plus aux soirées ? ».

Cette réplique anodine, en apparence, en fait expliquait tout…

Portrait de garlaban
24/mai/2024 - 17h15

J'adore les grèves de France Inter, on a une super playlist. Ca devrait rester comme ça.