20/05 08:01

Le rappeur P. Diddy s'excuse pour son comportement "inexcusable" et "dégoûtant" après une vidéo le montrant très violent contre son ex-compagne dévoilée par CNN : "J'ai touché le fond"- Regardez

Le rappeur américain Sean «Diddy» Combs s'est excusé pour son comportement «inexcusable» et «dégoûtant» après la diffusion par CNN d'une vidéo montrant un déchaînement de violence de sa part contre son ancienne compagne, la chanteuse de R&B «Cassie», en 2016 dans un hôtel de Los Angeles.

«Mon comportement sur cette vidéo est inexcusable», a déclaré la star mondiale et milliardaire new-yorkaise du hip-hop dans une vidéo publiée sur son compte Instagram. Il ajoute être «dégoûté» par ce que l'on voit à l'écran et explique que depuis, il s'est fait soigner, notamment contre ses addictions. «Je suis vraiment désolé», ajoute-t-il.

"C'est si difficile de réfléchir aux moments les plus sombres de sa vie. Parfois, il faut le faire. J'étais paumé. J'ai touché le fond, mais je n'ai pas d'excuses. Mon comportement sur cette vidéo est inexcusable", explique-t-il en référence à ces images de vidéosurveillance datant de 2016. 

"J'assume l'entière responsabilité de mes actes dans cette vidéo", continue le rappeur, se disant "dégoûté" par son comportement. "J'étais dégoûté quand je l'ai fait, je le suis encore aujourd'hui", assure le producteur qui confie avoir "suivi une thérapie" et "une cure de désintoxication". Le magnat de la musique conclut son post, en précisant qu'il ne demandait "pas d'être pardonné" et qu'il était "vraiment désolé".

Le rappeur et producteur de 54 ans, qui se fait aussi appeler «Puff Daddy» et «P. Diddy», a été rattrapé depuis 2023 par plusieurs accusations de viols, d'exploitations sexuelles et de violences physiques et psychologiques.

Parmi elles figure une plainte au civil déposée à New York en novembre par Cassie qui accusait son ex-compagnon d'un viol en 2018 et de «comportement violent» et «déviant» durant une décennie, comme des relations sexuelles forcées avec des hommes prostitués. L'affaire a finalement été réglée «à l'amiable» selon un accord confidentiel.

L'action en justice de la chanteuse, Casandra Ventura de son vrai nom, se référait à une agression physique particulièrement violente, dont les images de vidéo-surveillance datées du 5 mars 2016 et dévoilées et authentifiées par CNN, ont donné la mesure vendredi.

On y voit le rappeur, portant simplement une serviette autour de la taille, rattraper Cassie dans un couloir d'hôtel, l'attraper brutalement et la projeter violemment au sol, avant de lui asséner plusieurs coups de pied. Le rappeur avait nié tous les faits depuis la plainte au civil de novembre et n'a pas été inculpé au pénal.

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par LOVE (@diddy)

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Phantôme_
20/mai/2024 - 12h58

Mais qu'est-ce que vous racontez?

On voit parfaitement bien sur les images, que c'est la femme qui s'est jetée sur lui.

Et tout ça seulement parce que c'est un rap(peur) riche et célèbre.

J'espère que Combs est allé voir un psychiatre à cause des graves traumatismes qu'il a dû subir, le pov'.

Portrait de MICMAH458
20/mai/2024 - 10h12

Il s'excuse, c'est bien mais c'est trop tard.  Il vient de réfléchir aux conséquences de son comportement et il craint pour son avenir.  Donc, comparution devant un Tribunal et quelques années de prison, pour mettre cet individu à l'écart de la société.  Et je ne parle pas, parce que là ça fait vraiment mal, des quelques millions qu'il va devoir payer en dédommagements.

Portrait de YVESM
20/mai/2024 - 09h36

Codes culturels protestants américains.

Il ne lui reste plus qu’à voir la lumière et ouvrir une église en Alabama.

Non, si cela peut lui accorder 10 ou 20 ans de prison, en moins.

Portrait de Beguin
20/mai/2024 - 14h54

Pov type, médiatiquement, t'es fini !