17/05 19:34

Nouvelle-Calédonie: Une enquête ouverte visant les "commanditaires" des émeutes' - L’état d’urgence a permis, pour la première fois depuis lundi, de retrouver une situation plus calme

19h31: Aircalin, la compagnie aérienne internationale de Nouvelle-Calédonie, a annoncé qu'elle annulait tous ses vols au départ et à l'arrivée de Nouméa jusqu'au mardi 21 mai. Voici le message qui a été posté par la compagnie :

Comme vous le savez, nous sommes en situation de crise en Nouvelle-Calédonie. Nous savons que beaucoup d’entre vous sont bloqués à l’étranger, ou sur le territoire en attendant un retour.

À l’heure actuelle les vols du 14 mai au 21 mai inclus sont annulés. Vous pouvez vous référer à notre site, qui est mis à jour en temps réel : https://geo.aircalin.com/fr/info-vols La reprogrammation des vols sera lancée dès annonce de la réouverture de l’aéroport par le Haut-commissariat.

Pour l’heure, compte tenu de la situation en Nouvelle-Calédonie, l’agence commerciale et le call center d’Aircalin à Nouméa restent fermés. L’effectif réduit ne permet pas non plus de répondre à toutes les sollicitations reçues via les réseaux sociaux. Les informations seront diffusées dès que possible sur notre site internet.

Tant qu’aucune reprogrammation de votre vol n’est confirmée, il est inutile de vous rendre à l’aéroport, qu’il s’agisse de celui de votre pays de départ ou de celui de La Tontouta. Si vous êtes actuellement bloqué à l’étranger, nous vous invitons à vous loger, à suivre l’actualité et à rester joignable par email et par téléphone.

➤ Dans le contexte exceptionnel de la fermeture de Tontouta et de ses impacts sur les vols suspendus, Aircalin applique des mesures commerciales adaptées. Pour les vols annulés à partir du 14 mai 2024 et jusqu’à la réouverture de l’aéroport, les billets Aircalin (commençant par 063) peuvent bénéficier de :

→ Changement de date sans frais de modification et sans complément tarifaire sur les vols directs Aircalin. Un complément tarifaire peut s'appliquer sur les compagnies partenaires.

→ Annulation sans frais (jusqu’à la réouverture de l’aéroport). → Les frais occasionnés par les annulations de vols (hôtels, transferts...) ne sont pas pris en charge.

 

17h42: L'Etablissement français du sang (EFS) annonce qu'il va acheminer ce vendredi des produits sanguins vers la Nouvelle-Calédonie. L'envoi comprend 200 concentrés de globules rouges et 150 poches de plasma frais congelées.

"Le contexte sécuritaire a entrainé une interruption des dons de sang, et les stocks s'amenuisent de ce fait chaque jour", souligne l'EFS.

17h08: Le procureur de la République Yves Dupas annonce l’ouverture d’une enquête "visant notamment des faits susceptibles de concerner des commanditaires, certains membres de la CCAT mais peut-être d'autres"sur Nouvelle-Calédonie La 1ère. Ces chefs d'infraction "portent sur des faits d'association de malfaiteurs, vols, dégradation par incendie en bande organisé, groupement en vue de commettre des violences ou des dégradations". Quatre procédures criminelles sont en cours.

16h31: Les autorités françaises ont détecté sur X et Facebook une "propagation massive et coordonnée" de contenus accusant la police française de tirer sur des manifestants indépendantistes en Nouvelle-Calédonie en proie aux émeutes. La fiche technique, publiée par l'organisme Viginum, relie ces contenus à des "acteurs azerbaïdjanais".

11h27: Le point sur la situation

La Nouvelle-Calédonie connaissait « une situation plus calme » vendredi, selon les autorités locales, à l’exception de plusieurs quartiers de l’agglomération de Nouméa encore hors de contrôle, que l’État va tenter de « reconquérir », après quatre nuits de violente contestation contre une réforme électorale votée à Paris.

« Des renforts vont arriver (...) pour contrôler les zones qui nous ont échappé ces jours derniers », a déclaré devant la presse à Nouméa Louis Le Franc, Haut-commissaire de la République sur ce territoire français du Pacifique. Ils doivent permettre de « reconquérir tous les espaces de l’agglomération (de Nouméa) que nous avons perdus, et qu’il nous appartient de reprendre », a-t-il poursuivi.

Le représentant de l’État a évoqué « trois zones », des quartiers défavorisés du grand Nouméa peuplés majoritairement de Kanak: Kaméré, Montravel et une partie de « la Vallée du Tir » où des « centaines d’émeutiers » recherchent selon lui « le contact avec les forces de l’ordre » et poursuivent leurs « exactions ».

Dans un communiqué publié quelques heures auparavant vendredi matin, le Haut-commissariat s’était voulu plus rassurant.

« L’état d’urgence a permis, pour la première fois depuis lundi, de retrouver une situation plus calme et apaisée dans le grand Nouméa, malgré les incendies d’une école et de deux entreprises », affirmait-il.

La nuit de jeudi à vendredi a été « marquée par l’arrivée des renforts envoyés » de l’Hexagone, a ajouté le Haut-commissariat. Le gouvernement avait annoncé quelques heures plus tôt l’envoi d’un millier d’effectifs de sécurité intérieure, en plus des 1.700 membres des forces de l’ordre déjà sur place.

L’armée s’est également déployée pour sécuriser les ports et l’aéroport du territoire désormais placé sous le régime de l’état d’urgence décrété par le gouvernement mercredi soir.

L’interdiction de rassemblement, de transport d’armes et de vente d’alcool, ainsi que le couvre-feu de 18H00 à 06H00 restent en vigueur.

11h06: Le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, réunira les assureurs « la semaine prochaine » afin de « garantir une indemnisation rapide et juste » des dégâts causés par les violences en Nouvelle-Calédonie, a annoncé vendredi son cabinet.

Le montant des dégâts économiques est encore en cours d’évaluation et sera communiqué lorsqu’il sera « stabilisé et fiable », selon la même source, relayant le « soutien » de Bruno Le Maire « aux élus et au monde économique de Nouvelle-Calédonie ».

Le cabinet du ministre n’a pas donné de date précise pour la réunion prévue avec les assureurs.

Cette annonce intervient à l’issue d’une réunion téléphonique qui s’est tenue vendredi matin (heure de Paris) entre le ministre, la ministre déléguée aux Outre-mer Marie Guévenoux ainsi que les élus et représentants du monde économique de Nouvelle-Calédonie.

Cet échange a permis la mise en place d’une « cellule de crise économique » rassemblant les services de l’Etat, les acteurs économiques et les élus locaux, selon le cabinet. « Cette cellule aura pour objectif de faire remonter les données rapidement et de travailler sur la reconstruction et la relance économique de l’île », a-t-il ajouté.

09h38: Les autorités de Nouvelle-Calédonie ont annoncé plusieurs mesures pour pallier les difficultés d’accès à l’alimentation et aux soins, notamment en libérant les grands axes routiers pour une opération de « ravitaillement », après quatre jours d’émeutes sur l’archipel.

« Il va falloir faire un énorme travail pour rétablir le fonctionnement de la société du Grand Nouméa, qui a été durement impactée par tout ce qui a été pillé et détruit », a prévenu vendredi le représentant de l’Etat sur ce territoire du Pacifique sud, Louis Le Franc.

Le Haut-commissaire de la République a retenu pour l’heure deux « priorités »: alimentation et santé.

« Il y a des problèmes d’approvisionnement que nous allons résoudre: une manoeuvre de ravitaillement va être mise en place », a-t-il déclaré devant la presse à Nouméa.

Pour cela, le Haut-commissaire compte sur les renforts de sécurité intérieure qui sont arrivés dans la nuit de jeudi à vendredi, soit près d’un millier d’effectifs. Ils doivent permettre de dégager les axes routiers « qu’on a besoin d’emprunter pour que les convois de réapprovisionnement alimentaire, de réapprovisionnement en médicaments, puissent se diriger vers les structures où c’est nécessaire, vers les surfaces commerciales ».

Les forces de l’ordre doivent aussi « libérer tous ces barrages » qui émaillent encore l’agglomération, selon lui.

06h48: Louis Le Franc, Haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie, a évoqué une nuit plus calme pour la première fois "depuis plusieurs nuits." "C’est un retour au calme que nous avons constaté", a-t-il dit. Selon Louis Le Franc, celui-ci "n'est pas général sur l'ensemble de l’agglomération de Nouméa, sur la ville de Nouméa en particulier il y a des points d’affrontement et d’inquiétude."

06h01: Les autorités tentent de calmer le vent de panique dans l'île autour des rumeurs de pénuries dans les supermarchés en raison des problèmes d'approvisionnement alimentaire. Si les grandes surfaces et magasins ne sont pas accessibles en Nouvelle-Calédonie, le risque de pénurie alimentaire est loin, assure dans un communiqué le gouvernement de l'archipel :

"À l’heure actuelle, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a identifié un stock suffisant de deux mois. Il n’y a pas de pénurie alimentaire. Toute la difficulté réside dans le réapprovisionnement des commerces et des stations-service dans les différents quartiers de Nouméa et de l’agglomération", indiquent les responsables.

05h21: L’armée a été déployée autour des ports et de l’aéroport du territoire et des renforts sont arrivés sur place dans la nuit de jeudi à vendredi, a confirmé le Haut-commissariat, après que le gouvernement a annoncé l’envoi d’un millier d’effectifs de sécurité intérieure, en plus des 1 700 membres des forces de l’ordre déjà sur place.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Arthur 3000
18/mai/2024 - 09h07
maudav a écrit :

Souvenez-vous de l'affaire facebook, elle avait été comparée à un singe.

Une militante qui avait juste reposté la photo a dû aller se faire juger à Cayenne en devant payer un avocat local inutile qui lui a coûté très cher, résultat, 50.000€ d'amende !!!!!

Elle avait réussi à faire délocaliser le procès en Guyanne en étant sûre qu'elle gagnerait !

Ces gens sont la honte de la France depuis 50 ans !

Par contre comparer un humain à un singe c'est normal c'est ça ?

Ah et sinon, étonnamment tu oublies de préciser que la condamnation en Guyane a été annulée par la Cour d'appel de... Guyane...

Manipulation ? Mensonge par omission ? Meuh non...

Portrait de Beguin
18/mai/2024 - 00h48

Les commanditaires possibles sont nombreux, déjà les internationaux qui détestent EM

Portrait de maudav
17/mai/2024 - 19h21
Greenday2013 a écrit :

Christiane Taubira vient de formuler de très beaux propos face à ce qui se passe en Nouvelle Calédonie :

"Ils sont ainsi, les peuples : attachés à leurs racines, leurs cultures, leurs mythes, leurs histoires. Leur géographie."

Tiendrait-elle ces paroles pour les Français métropolitains ?

 

Souvenez-vous de l'affaire facebook, elle avait été comparée à un singe.

Une militante qui avait juste reposté la photo a dû aller se faire juger à Cayenne en devant payer un avocat local inutile qui lui a coûté très cher, résultat, 50.000€ d'amende !!!!!

Elle avait réussi à faire délocaliser le procès en Guyanne en étant sûre qu'elle gagnerait !

Ces gens sont la honte de la France depuis 50 ans !

Portrait de 8Gako8
17/mai/2024 - 17h36
Greenday2013 a écrit :

Christiane Taubira vient de formuler de très beaux propos face à ce qui se passe en Nouvelle Calédonie :

"Ils sont ainsi, les peuples : attachés à leurs racines, leurs cultures, leurs mythes, leurs histoires. Leur géographie."

Tiendrait-elle ces paroles pour les Français métropolitains ?

 

mais c'est des propos d'Extreme Droate smiley smiley

Portrait de Koikilencoute
17/mai/2024 - 16h54

Même si on donnait l'indépendance aux Dom-Tom, j'ai l'intuition que ça ne diminuerait même pas les dépenses publiques puisqu'on continuerait à les subventionner comme on le fait pour l'Afrique.

Portrait de Titoon
17/mai/2024 - 15h31
Greenday2013 a écrit :

Christiane Taubira vient de formuler de très beaux propos face à ce qui se passe en Nouvelle Calédonie :

"Ils sont ainsi, les peuples : attachés à leurs racines, leurs cultures, leurs mythes, leurs histoires. Leur géographie."

Tiendrait-elle ces paroles pour les Français métropolitains ?

 

Non nous on pu et on peut se faire grand remplacer en paix.

Il suffit de lire l'argumentation lunaire des gaucho pro-immigrationniste à se sujet.

 

 

Portrait de Greenday2013
17/mai/2024 - 14h16

Christiane Taubira vient de formuler de très beaux propos face à ce qui se passe en Nouvelle Calédonie :

"Ils sont ainsi, les peuples : attachés à leurs racines, leurs cultures, leurs mythes, leurs histoires. Leur géographie."

Tiendrait-elle ces paroles pour les Français métropolitains ?

 

Portrait de Beguin
17/mai/2024 - 10h17

Macron, si prompt à envoyer les troupes au sol en Ukraine, ne réagit pas en Nouvelle Calédonie. Décidément, ce personnage est complexe.

Portrait de Amandecroquante
17/mai/2024 - 08h39

J’espère bien qu’il n’y aura pas de pénuries alimentaires 

on nous gonfle régulièrement pour aider des pays ou des gens qui ne nous apprécient pas, et notre propre pays on en est pas capable ?