08:37

Nouvelle Calédonie : Le gendarme tué hier n'avait que 22 ans... Il s'appelait Nicolas Molinari... Regardez l'hommage de ses amis et de ses collègues sur les réseaux sociaux - Vidéo

Nicolas Molinari était membre du 4ème peloton porté de l'escadron de gendarmerie mobile de Melun. Il est mort à 23h46 ce mercredi, heure de Nouvelle-Calédonie. Selon les éléments communiqués par la Gendarmerie nationale, il avait rejoint l'institution en 2020, comme gendarme adjoint volontaire. "Après une formation à l’école de gendarmerie Montluçon, il est affecté à la brigade de proximité de Saint-Paul-Trois-Châteaux, dans la Drôme, puis au Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie de Romans-sur-Isère".

Il souhaite poursuivre son engagement et est admis en 2022 au concours des sous-officiers de gendarmerie, intégrant à nouveau l'école de gendarmerie de Montluçon.

À l’issue de sa scolarité, il choisit la gendarmerie mobile et l’escadron de gendarmerie mobile de Melun, en Île-de-France. Nicolas Molinari était célibataire sans enfant.

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a adressé ses condoléances à sa famille et à ses camarades.

Selon le média spécialisé Actu17, les gendarmes « ont été attaqués dans une embuscade alors qu’ils étaient en train de dégager des barricades sur une route. Les militaires ont ouvert le feu pour se défendre ».

Les faits ont eu lieu dans le secteur de Plum, au sud de l’archipel, a précisé la gendarmerie. Ce gendarme, appartenant à l’escadron de Melun (Seine-et-Marne), a été touché par un tir dans le secteur de Plum, non loin de Nouméa, a précisé la gendarmerie. Il a été évacué vers l’antenne médicale du régiment d’infanterie de marine du Pacifique-Polynésie.

.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de DoctrineDark
16/mai/2024 - 19h36

Je suis très ému par son décès.  Il avait l'air d'un mec souriant, jovial, sympa, déconnant.. d'un mec bien.  Toutes mes pensées pour sa famille et ses amis. 

Il n'y aura pas de petit ange. Pas le même pedigree que l'autre truffe qui a engendré les émeutes. J'ai plus de respect pour cet homme courageux, valeureux et avec de vraies valeurs que l'autre baltringue de Nael. 

Portrait de ResterVivant
maudav a écrit :

Il a (avait) l'âge de mon fils à qui j'ai conseillé de s'engager dans l'armée ou la gendarmerie il y a peu de temps...

Cher Nicolas, c’est avec des larmes dans les yeux que je visionne la vidéo vous représentant avec vos frères de la Gendarmerie.. Vous étiez engagé pour nous protéger.. Vous étiez jeune, souriant, plein de vie.. Vous étiez un bon camarade, rieur, blagueur et l’on devine dans vos yeux un homme attachant. J’ai mal de vous savoir partit, j’ai mal pour votre famille, vos amis, vos frères de la Gendarmerie. Je souhaite de tout mon cœur que le responsable de votre départ inacceptable soit retrouvé et qu’il soit condamné à perpétuité. Nicolas, vous avez perdu la vie dans l’exercice de votre fonction. Je suis triste, j’ose dire dégoûtée, je voudrais vous savoir en vie, je voudrais vous voir rire, sourire encore. Sachez que des anonymes, comme moi, penses à vous, à votre famille, à vos amis. A tous, je présente mes condoléances les plus sincères et attristées. Je suis extrêmement peinée de votre départ.
Je pense à vous. Tout mon soutien à la Gendarmerie, nous sommes avec vous. Prenez soin de vous.

Portrait de ResterVivant
maudav a écrit :

Il a (avait) l'âge de mon fils à qui j'ai conseillé de s'engager dans l'armée ou la gendarmerie il y a peu de temps...

Cher Nicolas, c’est avec des larmes dans les yeux que je visionne la vidéo vous représentant avec vos frères de la Gendarmerie.. Vous étiez engagé pour nous protéger.. Vous étiez jeune, souriant, plein de vie.. Vous étiez un bon camarade, rieur, blagueur et l’on devine dans vos yeux un homme attachant. J’ai mal de vous savoir partit, j’ai mal pour votre famille, vos amis, vos frères de la Gendarmerie. Je souhaite de tout mon cœur que le responsable de votre départ inacceptable soit retrouvé et qu’il soit condamné à perpétuité. Nicolas, vous avez perdu la vie dans l’exercice de votre fonction. Je suis triste, je voudrais vous savoir en vie, je voudrais vous voir rire, sourire encore. Sachez que des anonymes, comme moi, penses à vous, à votre famille, à vos amis. A tous, je présente mes condoléances les plus sincères et attristées. Je suis extrêmement peinée de votre départ. Tout mon soutien à la Gendarmerie, nous sommes avec vous. Prenez soin de vous.

Portrait de djelloul
16/mai/2024 - 10h24

repose en paix...

Portrait de maudav
16/mai/2024 - 09h59

Il a (avait) l'âge de mon fils à qui j'ai conseillé de s'engager dans l'armée ou la gendarmerie il y a peu de temps...