06/05 10:30

Sarah Knafo réagit au geste d’Eric Zemmour après avoir été victime de jets d’oeufs à Ajaccio: "C’est de la légitime défense au sens du code pénal" - VIDEO

En campagne à Ajaccio pour les élections européennes, le président du parti Reconquête! Éric Zemmour a été visé par des insultes et des jets d'œufs lors d'une déambulation sur un marché samedi.

Invitée ce matin de la matinale de CNews, Sarah Knafo, numéro 3 de la liste Reconquête aux élections européennes, a été interrogée sur la séquence et notamment au geste d'Eric Zemmour. "Il n'a pas réagi à l'encontre de cette femme. Il s'est dégagé d'un agresseur. Une personne qui vient, qui vous frappe à la nuque par derrière violemment, qui vous casse un oeuf sur la tête... Ca ne s'appelle pas une femme, ça s'appelle un agresseur au sens du code pénal", a-t-elle débuté. Et d'ajouter : "Ce qu'a fait Eric Zemmour, ça s'appelle de la légitime défense au sens du code pénal".

La journaliste Sonia Mabrouk a ensuite énuméré les différents titres de presse relatant la séquence en question : "Éric Zemmour frappe une femme qui lui jette un œuf", "Éric Zemmour lève la main sur une femme après avoir été visé par un jet d’œuf".

"Les titres que vous avez cité viennent de France Info et de Libération. Il y a deux journaux qui ont été scandaleux. Ca s'appelle une inversion accusatoire. Eric Zemmour est l'un des hommes les plus menacés de France. Quand vous êtes un homme aussi menacé et que vous connaissez l'actualité, quand vous vous prenez un énorme coup par derrière, est-ce que votre premier réflexe c'est de demander la carte d'identité de la personne qui vous a fait ça ou de vous dégager de ce geste ?", a interrogé Sarah Knafo. 

Avant de conclure : "Ce qu'a fait Eric Zemmour ce jour-là, ça donne l'exemple dans le sens où quand les Français sont attaqués, ils doivent se défendre. C'est leur droit dans le respect de la loi".

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions