04/05 13:31

Le gendarme français du médicament s'apprête à restreindre les prescriptions d'une classe d'antidiabétiques qui fait l'objet d'une demande accrue notamment en raison de son utilisation dans la perte de poids

Le gendarme français du médicament s'apprête à restreindre les prescriptions d'une classe d'antidiabétiques qui fait l'objet d'une demande accrue notamment en raison de son utilisation dans la perte de poids, a-t-il annoncé.

Pour des commencements de traitement, la prescription des médicaments dits analogues au GLP-1, "sera réservée aux patients diabétiques de type 2" avec un antécédent d'événement vasculaire, ou "une lésion athéromateuse significative", selon un communiqué de l'Agence nationale de la sécurité du médicament (ANSM).

Pour les patients sans antécédent cardiovasculaire, "le recours à une autre classe d'antidiabétiques sera à privilégier, selon le profil du patient", ajoute l'ANSM.

Les agonistes du GLP-1 sont utilisés dans le traitement du diabète de type 2 pour aider à contrôler la glycémie et peuvent également être utilisés pour aider à la perte de poids chez les personnes en surpoids ou obèses.

Ils font fureur sur les réseaux sociaux car ils font maigrir, avec comme conséquence, des tensions d'approvisionnement au niveau international.

Fin 2023, l'ANSM, qui suit la situation de très près, a décidé de réserver les antidiabétiques Trulicity (Eli Lilly), Ozempic et Victoza (Novo Nordisk) aux patients déjà traités, de façon à leur assurer une continuité des soins.

Ses nouvelles recommandations "ne s'appliqueront que lorsque la reprise progressive des approvisionnements en Ozempic faiblement dosés et en Victoza sera confirmée", souligne l'Agence.

"D'après les informations de Novo Nordisk, un approvisionnement progressif d'Ozempic 0,25 mg (sémaglutide) pourrait intervenir dans les prochains mois" pour une remise à disposition à la hauteur des besoins "possible à partir de septembre 2024", selon l'ANSM.

En revanche, ajoute-elle, "selon Lilly, les fortes tensions d'approvisionnement en Trulicity (dulaglutide) perdureront au-delà de la fin de l'année".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de medo2511
5/mai/2024 - 06h23
seb2746 a écrit :

1 produit qui permet de maigrir SANS risque secondaire ET qui permet aussi de traiter le diabète mais on l'interdit malgré les MILLIONS d'économies sur l'obésité de ces patients.

Par contre FAUT continuer à fumer et à boire car CA c'est rentable.

Prendre ce genre de médicaments quand on n'est pas malade, j'appelle çà de l'absurdité totale !!! Je suis diabétique et tous les mois je galère pour avoir mon ordonnance à cause d'imbéciles qui ne sont pas capables de faire un petit régime associé au sport !!!

Portrait de xercess369
4/mai/2024 - 16h27
seb2746 a écrit :

1 produit qui permet de maigrir SANS risque secondaire ET qui permet aussi de traiter le diabète mais on l'interdit malgré les MILLIONS d'économies sur l'obésité de ces patients.

Par contre FAUT continuer à fumer et à boire car CA c'est rentable.

C'est n'importe quoi un produit qui fait maigrir. C'est surtout très dangereux pour les VRAIS DIABETIQUES, qui à cause de ces femmes inconscientes, ne trouvent plus leur médicament en pharmacie. Il est vrai que la connerie n'a pas de limites.

Portrait de stbx00
4/mai/2024 - 16h24
seb2746 a écrit :

1 produit qui permet de maigrir SANS risque secondaire ET qui permet aussi de traiter le diabète mais on l'interdit malgré les MILLIONS d'économies sur l'obésité de ces patients.

Par contre FAUT continuer à fumer et à boire car CA c'est rentable.

Tout à fait d'accord pour l'alcool et le tabac mais le problème c'est que des gens s'en font prescrire sans problème de diabète et ça provoque des tensions sur les stocks à même de poser problème à ceux qui en ont vraiment besoin.

Portrait de seb2746
4/mai/2024 - 15h59

1 produit qui permet de maigrir SANS risque secondaire ET qui permet aussi de traiter le diabète mais on l'interdit malgré les MILLIONS d'économies sur l'obésité de ces patients.

Par contre FAUT continuer à fumer et à boire car CA c'est rentable.

Portrait de kuwabara
4/mai/2024 - 13h58

et la cigarette ?? l alcool ?? et autres !! alors vite  interdisez tout !!!