25/04 13:01

Chômage: Le nombre de demandeurs d’emploi quasi-stable en France au premier trimestre portant le nombre de personnes inscrites à 3,028 millions, selon les chiffres publiés par le ministère du Travail

Le nombre de chômeurs (catégorie A, sans activité) a été quasi-stable au premier trimestre en France entière (hors Mayotte), avec une très légère baisse de 0,1%, portant le nombre de personnes inscrites à 3,028 millions (-4.300 inscrits), selon les chiffres publiés jeudi par le ministère du Travail.

En incluant l’activité réduite (catégories B et C), le nombre de demandeurs d’emploi est stable (0,0%) au premier trimestre par rapport au trimestre précédent (+2.600 inscrits), et s’établit à 5,400 millions, selon la direction des statistiques du ministère du Travail (Dares).

Cette stabilité du chômage intervient après deux trimestres de hausse consécutive, avec 0,6% d’augmentation à l’été 2023 et +0,2% à l’automne.

Sur un an, le nombre de chômeurs sans activité a progressé de 0,1% au premier trimestre et le nombre total de demandeurs d’emploi, en incluant l’activité réduite, de 0,6%.

Au premier trimestre, la part des demandeurs d’emploi sans activité ou en activité réduite (catégories A,B et C) inscrits depuis plus d’un an à France Travail (ex-Pôle emploi) est en légère hausse, de 0,2 point de pourcentage, à 43,9%. En France métropolitaine, le chômage des jeunes de moins de 25 ans a continué d’augmenter, bien que moins vite qu’au quatrième trimestre 2023. Il progresse de 0,5% sur le trimestre et de 5,3% sur un an.

En revanche, celui des 50 ans et plus a baissé de 0,5% sur le trimestre, et de 1,8% sur un an. Sur un an, le chômage des femmes diminue de 0,5%, alors que celui des hommes augmente de 1,2%.

Dans la France entière, le nombre de personnes au chômage indemnisées a augmenté de 0,7% sur le trimestre à 3,02 millions, dont 2,64 millions indemnisés par l’assurance-chômage.

Par régions, le nombre de chômeurs sans activité a le plus augmenté sur un trimestre en Guyane (+2,8%), en Nouvelle-Aquitaine et en Bourgogne-Franche-Comté (+0,7%). Il a le plus reculé en Guadeloupe (-1,9%), en Bretagne (-0,9%) et dans les Hauts-de-France (-0,7%).

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de kuwabara
25/avril/2024 - 13h22

il parait !! il y a plus de gens au rsa maintenant tellement le gouvernement les fait travailler mdr