19/04 18:01

Le tribunal correctionnel de Lille a condamné un responsable CGT à un an de prison avec sursis pour "apologie du terrorisme" via des propos tenus dans un tract de soutien aux Palestiniens

Le tribunal correctionnel de Lille a condamné jeudi un responsable CGT à un an de prison avec sursis pour « apologie du terrorisme » via des propos tenus dans un tract de soutien aux Palestiniens, une condamnation dont il a fait appel.

Le tribunal a condamné le secrétaire général de l’Union départementale CGT du Nord, Jean-Paul Delescaut, à un an d’emprisonnement assorti de sursis simple pour apologie du terrorisme, mais l’a en revanche relaxé des faits de provocation publique à la haine ou à la violence.

La secrétaire générale de la CGT, Sophie Binet, a dénoncé sur X un « jugement honteux » représentant « un cap gravissime franchi dans la répression des libertés ». « C’est un très mauvais signal qui est donné au titre de la liberté d’expression sur ce conflit qui crispe, pour le dire en euphémisant, le monde politico-médiatique », a estimé le député LFI Ugo Bernalicis, qui s’est rendu au tribunal.

Le syndicaliste était poursuivi pour un tract diffusé par le syndicat le 10 octobre, trois jours après l’attaque du Hamas contre Israël.

« Les horreurs de l’occupation illégale se sont accumulées. Depuis samedi (7 octobre, NDLR) elles reçoivent les réponses qu’elles ont provoquées », pouvait-on notamment y lire. Ce tract rédigé collectivement a été publié sous la responsabilité de M. Delescaut.

Le tribunal a estimé que les propos visés dédiabolisaient les auteurs des attaques, incitaient à « amoindrir la réprobation morale » à leur encontre et opéraient une inversion entre victimes et auteurs d’actes terroristes. Le tribunal a également souligné que le tract ne contenait « aucune condamnation explicite ou implicite des actes du 7 octobre ».

Il a fait valoir que ces propos pouvaient avoir des « conséquences concrètes » en France, où la majorité des actes antisémites commis « relèvent d’un déplacement de ce conflit sur le territoire (national) ».

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ocarina
19/avril/2024 - 20h49

CGT & LFI même combat, protéger la vermine, la racaille, favoriser l'immigration, critiquer les forces de l'ordre, hurler à la mort sur Carlos Tavares qui fait prospérer un groupe d'entreprises avec des milliers de personnes et applaudir Mbappé  qui gagne 3 fois plus en ne donnant du boulot à personne, etc...

Portrait de dede35
19/avril/2024 - 18h41

^les Sbires de LFI ils devrait être déclaré hors la loi