04/04 08:02

Nice : Le tribunal a condamné un couple qui vivait avec plus de 150 chats dans son appartement à une interdiction définitive de détenir un animal, en plus d’une peine d’un an de prison

Le tribunal correctionnel de Nice a condamné  un couple qui vivait avec plus de 150 chats dans son appartement à une interdiction définitive de détenir un animal de compagnie, en plus d’une peine d’un an de prison avec sursis. Il a considéré que l’homme et la femme «étaient coupables du délit d’abandon compte tenu de l’état de santé très fortement dégradé» des animaux.

Il a également condamné le couple à verser aux associations de défense des animaux, parties civiles, plus de 150.000 euros au total de dommages et intérêts pour préjudice moral et pour les frais de prise en charge des chats et chiens retrouvés dans l’appartement.

À l’issue du jugement, la propriétaire des bêtes, une femme âgée de 68 ans, a indiqué ne pas vouloir «baisser les bras». «Qui ne ferait pas appel contre une injustice pareille ? C’est comme dire à une femme qu’elle n’aura plus d’enfant», a-t-elle affirmé, ajoutant qu’elle s’était elle-même «abandonnée pour ne pas les abandonner».

En 2023, des policiers intervenant pour un différend de voisinage avaient trouvé dans chaque pièce de l’habitation du couple des dizaines d’animaux déshydratés, souffrant de malnutrition et couverts de parasites et de lésions.

Le couple vivait au total avec 159 chats et sept chiens dans un appartement de 80 m2. Dans une salle de bains, les enquêteurs avaient aussi retrouvé les cadavres d’au moins deux chats et deux chiots.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Leon48Leon
5/avril/2024 - 09h20 - depuis l'application mobile

Il faut une vraie politique sur la détention d’un animal : déclarer en mairie son arrivée et son décès, contracter une assurance obligatoire. Quelques contraintes et toucher au porte-monnaie ça en fera réfléchir plus d’un avant d’accumuler les animaux comme des bibelots.