30/03 19:51

Le pape François est bien présent pour la veillée pascale au Vatican, à la Basilique Saint-Pierre, après l'annulation à la dernière minute de sa présence hier soir

19h43: Le pape François est bien présent pour la veillée pascale au Vatican, à la Basilique Saint-Pierre, après l'annulation à la dernière minute de sa présence hier soir. Il est arrivé, comme souvent, en fauteuil roulant en raison de problèmes aux genoux. 

13h51: Le Vatican annonce que le pape François sera bien présent ce  soir à Rome pour la veillée pascale, dans un contexte d’inquiétude relancée autour de la santé un pontife de plus en plus fragile. Le souverain pontife, âgé de 87 ans, va donc présider à 19h30 la veillée de Pâques à la basilique Saint-Pierre, en présence de milliers de pèlerins du monde entier, avant la messe dimanche matin et la bénédiction « Urbi et Orbi », retransmise en mondovision. De quoi rassurer les fidèles, après l’annulation vendredi soir, à la dernière minute, de sa venue au Chemin de Croix qui s’est tenu au Colisée devant 25 000 personnes.

07h12: Le pape François, 87 ans, a annulé hier soir à la dernière minute sa participation au Chemin de Croix au Colisée de Rome, sur fond de préoccupations persistantes sur son état de santé. «Pour préserver sa santé en vue de la veillée de demain et de la messe du dimanche de Pâques, le pape François suivra ce soir le Chemin de croix au Colisée depuis la Résidence Sainte Marthe», a annoncé le Vatican dans un communiqué.

Au moment de l'annonce, qui est intervenue quelques secondes à peine avant le début de la cérémonie, les organisateurs ont retiré le fauteuil du pape disposé sur une colline en face du Colisée.

Le jésuite argentin avait déjà annulé sa participation en 2023 pour des raisons de santé, quelques jours après une hospitalisation de trois jours pour une bronchite, mais cette décision avait été communiquée en amont, contrairement à cette fois-ci.

Devant le cadre spectaculaire de l'amphithéâtre romain illuminé, des milliers de fidèles de nombreux pays, souvent une bougie à la main, se sont réunis en silence pour assister à ce temps fort de la Semaine sainte qui précède la fête de Pâques. Vendredi après-midi, le chef de l'Église catholique a présidé comme prévu l’office du Vendredi saint dans la basilique Saint-Pierre au Vatican.

Dimanche matin, il doit présider l’office de Pâques sur la place Saint-Pierre avant de donner la bénédiction «Urbi et Orbi» («A la ville et au monde»), lors de laquelle il passe généralement en revue les conflits internationaux. Jorge Bergoglio, qui se déplace en fauteuil roulant, a connu une série de problèmes de santé ces dernières années, notamment aux genoux, aux hanches et au côlon.

Il a aussi été opéré de l'abdomen en juin et a annulé son voyage à Dubaï pour la COP28 en décembre en raison d'une bronchite. Ces derniers jours, il a été contraint à plusieurs reprises de déléguer la lecture de plusieurs discours pour des raisons de santé.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koikilencoute
30/mars/2024 - 12h17

C'est le choix des cardinaux : ils élisent toujours un pape octogénaire ou presque

Portrait de Koikilencoute
30/mars/2024 - 20h36
Beguin a écrit :

Pourvu que le prochain soit moins politisé  et davantage chrétien. 

Imagine un pape anticonformiste qui lance une reconquista sur les terres autrefois chrétiennes... Hahaha... Aucun risque.

Portrait de Beguin
30/mars/2024 - 09h52

Envoyer les fumées 

Portrait de Beguin
30/mars/2024 - 09h24

Pourvu que le prochain soit moins politisé  et davantage chrétien.