29/03 10:31

Agression sexuelle présumée sur le tournage de "Koh Lanta": Que sait-on vraiment sur ce qui s'est passé cette nuit là entre les deux candidats de l'émission de TF1 ?

Un ancien candidat de Koh-Lanta, émission diffusée sur TF1, a été mis en examen dans une enquête ouverte sur de possibles faits d'agression sexuelle commis lors du tournage de l'émission en 2018, a-t-on appris vendredi auprès du parquet et des avocats des parties. Eddy Guyot "a été mis en examen le 16 novembre 2022.

Par arrêt du 14 mars dernier, la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Nancy a rejeté la requête tendant à l'annulation de sa mise en examen qu'il avait déposée le 10 mai 2023", a indiqué à l'AFP le procureur de la République de Nancy, François Capin-Dulhoste, confirmant des informations du Parisien.

En mai 2018 une candidate avait porté plainte et une information judiciaire avait été ouverte par le parquet de Nancy. La poursuite du tournage de l'émission, aux Iles Fidji, avait été abandonnée.

"La plaignante a exigé, à juste titre, une expertise ADN de ses vêtements, notamment son legging et sa culotte. Cette expertise permet de confirmer ses dires puisqu'un ADN masculin a été retrouvé", a déclaré à l'AFP Jérémie Assous, l'avocat d'Eddy Guyot, qui nie les faits.

"Cette expertise innocente Eddy Guyot, puisque ce n'est pas son ADN qui a été retrouvé. Mais la plaignante ne souhaite pas connaître à qui cet ADN appartient", a-t-il dit.

"Le temps qui s'est écoulé, inhérent à la procédure pénale, n'a rien altéré de la détermination" de sa cliente, a déclaré à l'AFP l'avocat ce celle-ci, Léon Del Forno.

"Elle attend avec confiance que justice lui soit rendue et que Monsieur Guyot soit reconnu coupable pour ce qu'il lui a fait", a-t-il ajouté.

Au début de l'enquête, la femme, alors âgée de 20 ans, avait raconté aux enquêteurs qu'au cours du tournage de l'émission, "elle s'était réveillée alors que le mis en cause était en train de l'embrasser sur la bouche, avant de pratiquer des attouchements sous ses vêtements", selon le récit fait par le procureur de la République de Nancy en 2018. Adventure Line Productions, la société de production de Koh-Lanta, avait annulé le tournage de l'émission après ces dénonciations.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jiben79
29/mars/2024 - 17h44

Aucune trace ADN du gars sur les habits. Ca plombe fortement ces accusations.

Portrait de Beguin
29/mars/2024 - 12h27

la fille renard cherche surtout à faire parler d'elle, quant au type qui lui a touché les seins, c'est un dadais à 2 neurones. Koh lanta a vachement baissé de niveau depuis 10 ans.