28/03 08:11

L'animateur de France 2, Frédéric Lopez révèle être touché par une maladie évolutive qui lui fait perdre la plus grande partie de son audition : "C'est compliqué de passer une vie comme ça..."

"Je n’entends plus rien de l’oreille droite. Quant à mon oreille gauche, il ne me reste que "50% de mes facultés et j'ai en permanence des acouphènes, comparables à un bruit d’aspirateur". C'est ainsi que Frédéric Lopez décrit les conséquences de la maladie dont il souffre en secret depuis des années et dont il parle pour la première fois dans Nice Matin.

L'animateur et producteur porte donc désormais un appareil auditif pour tenter de compense les problèmes provoquer par une maladie génétique qui s'appelle l'otospongiose. Frédéric Lopez a tenté d'atténuer les symptômes en se faisant opérer de l'oreille droite en 2019, mais " ça n’a pas fonctionné", révèle l'animateur. 

"En réunion, j’en vois certains gênés. Alors que beaucoup portent des lunettes sans que ça soit un problème", lance-t-il dans les colonnes de Nice-Matin. Frédéric Lopez, qui ne s’imaginait "pas pouvoir passer une vie entière comme ça", dédramatise aujourd’hui sa situation: "C’est compliqué quand son métier, c’est d’écouter. Mais c’est comme ça, je l’accepte."

L'animateur dit voir aussi les conséquences de son handicap dans sa vie de tous les jours. "Lors d’un dîner, ça isole. Je suis un peu en retrait. Mais ça me va de voir les autres s’amuser."

Selon la Fondation pour l'audition, l'otospongiose est une maladie trouvant sa source au niveau des os de l’oreille, elle engendre, sans intervention médicale, une forme de surdité, unilatérale ou bilatérale dans la majorité des cas.

Elle est due à l’agglomération dans l'oreille d’os de mauvaise qualité, créant des foyers otospongieux, généralement autour de l’étrier (mais qui peuvent aussi se développer autour de la cochlée dans certains cas plus rares). Se développent alors des ankyloses bloquant l’étrier et entraînant ainsi une surdité de transmission.

La maladie de l'otospongiose apparaît à l’âge adulte et touche environ 2 à 3 personnes sur 1000. Ce sont les femmes les plus touchées (on parle de 2 femmes pour 3 hommes), dû à l’implication du système hormonal dans la maladie.

Par ailleurs, dans 50% des cas, l’otospongiose est d’origine familiale. La maladie, et la surdité qui l’accompagne, évoluent lentement et progressivement.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de sandra666
28/mars/2024 - 20h40

Il a l'air très gentil.

Et ses émissions ne sont pas les pires du service public.

Les acouphènes, c'est un cauchemar, force a lui.

Portrait de Koikilencoute
28/mars/2024 - 17h52

Ce peut être l''occasion d'apprendre la langue des signes pour communiquer autrement