27/03 20:40

Gabriel Attal ne fait aucune annonce précise de réforme sur l'assurance chômage et affirme "Nous n'augmenterons pas les impôts" - "L'Etat va porter plainte contre la fille voilée qui a accusé le proviseur du Lycée Ravel"

20h25: Gabriel Attal sur le déficit de l'Etat : "La situation est sérieuse. Il y a eu le COVID est nous avons protégé énormément les Français et je ne regrette pas d'avoir protégé les Français. Il y a moins de recettes que prévues, mais en fait nous, nous avons respecté nos dépenses. Nous voulons le plein emploi. Nous n'augmenterons pas les impôts, nous l'avons toujours dit. Je n'ai pas de dogme sur les taxes sur les superprofits, en revanche je ne taxerai pas plus les classes moyennes. La France n'est pas un paradis fiscal. 10% des Français payent 70% des impôts. Il ne faut pas laisser penser que les riches ne sont pas taxés. Moi j'attends des propositions sur les taxes supplémentaires. 

Il y aura une réforme de l'assurance chômage cette année pour inciter à la reprise de l'emploi. La durée d'indemnisation est aujourd'hui de 18 mois, elle pourra être réduite à 12 mois. Le temps pour être indemnisé est de 6 mois et elle pourra être allongée. Le niveau d'indemnisation pourra être revue. La réforme doit-être décidée à l'été. Idem, pour les plus des 50 ans, l réflexion et la négociation se poursuit.

 

20h18: Gabriel Attal sur TF1 à propos de l'Islamisme : "Le Proviseur du Lycée Ravel a fait son travail. Des accusations ont été portées contre lui et relayées y compris par une députée de LFI et c'est intolérable. La jeune fille a quitté le lycée et l'Etat va porter plainte contre la jeune fille voilée qui a accusé le proviseur. Je ne laisserai rien passer !"

 

.

 

 

19h02: Le Premier Ministre Gabriel Attal est l’invité du journal de 20 heures de TF1 ce mercredi soir. Le Chef du Gouvernement s’exprimera sur plusieurs thématiques.  « Au lendemain de la publication des derniers chiffres de l’Insee, le Premier ministre sera notamment interrogé sur la question du déficit », a indiqué TF1 dans un communiqué. 

« Il viendra par ailleurs dévoiler les tout derniers arbitrages du gouvernement sur le travail et s’exprimera sur plusieurs sujets d’actualité », a ajouté la chaîne. L’Insee a dévoilé mardi un déficit budgétaire équivalent à 5,5 % du PIB en 2023, soit 0,7 point de plus que l’année précédente, et 0,6 point de plus qu’initialement prévu par le gouvernement.

 Le chef du gouvernement devrait privilégier des annonces autour de l'assurance-chômage. Il serait possible qu'il décide de réduire la durée des indemnisations des chômeurs, aujourd'hui fixée à 18 mois. Les conditions pour obtenir les indemnités pourraient aussi être durcies.

Sur le thème du travail, Gabriel Attal pourrait également évoquer la désmicardisation et le retour à l'emploi, comme il l'a déjà énuméré sur X. Aujourd'hui, le taux de chômage est à 7,4%. Emmanuel Macron voudrait le voir baisser à 5% à la fin de son quinquennat. 

Le Premier ministre devrait aussi détailler l'exploration de nouvelles formes de travail. Cela pourrait prendre la forme de semaines de quatre jours. Si des expérimentations locales sont en cours, elles devraient être étendues à la fonction publique d'Etat. 

.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de MICMAH458
28/mars/2024 - 10h54

Faire des annonces (blablater comme dirait ironiquement et avec mépris le député saintoul), sans préciser les modalités, c'est toute la force de ce gouvernement et de ses représentants.  Ils ne sont capables que de faire des promesses, juste pour rester dans le sens du vent, et ensuite rien ne suit, rien ne se passe comme ils l'ont dit.  Il n'y a que quelques semaines, attal était profondément ancré dans la réforme de l'Education nationale, jurant que, plus jamais, aucun enseignant n'aurait à subir quoi que ce soit de la part des élèves.  Et hier, à la suite de la démission du Proviseur suite à des menaces (il serait plus juste de parler de la fuite de ce monsieur, tellement il a eu peur et on le comprend), attal a juste été capable de l'inviter à son bureau pour discuter, et belloubet est restée bien silencieuse et inactive dans ce scandale qui donne la victoire aux islamistes.  Que des enfumeurs, que des incapables, que des incompétents, que des peureux, on vous dit.

Portrait de kuwabara
28/mars/2024 - 09h49

45 46 47 48 % ?? d imposition , record du monde et le gars et fier de dire je vais pas augmenter les impots ?? heureusement !!! par contre les taxes !! faut baisser aussi  !! les carburant 1.8-2 euro le litre !! ca va , 1 euro de taxe dan sl poche de l etat  !! tva  !! l électricité !! arrêtez d augmenter les taxes !!!

Portrait de Lotus14
28/mars/2024 - 08h58

Ils sont augmenté leur salaire  ils vivent dans le luxe  par exemple au Sénat !

mais ne veulent pas toucher aux riches à l'évasion fiscale 

Toujours les mêmes qui subissent !!!!!

Il faut mettre de l'ordre à tout niveau  trop d'injustice trop de fraude  trop d'assistanat

 

 

Portrait de lg22
28/mars/2024 - 07h33

Les mecs ils crament la caisse, et c' est aux sans dents de réparer leur connerie.

 

Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît (Michel Audiard)
Portrait de Delrem87
27/mars/2024 - 22h09

Réduire l'assurance chomage c'est rendre précaire encore un peu plus ceux dans le "dur" ... Rien contre l'évasion fiscale, l'augmentation des députés etc encore une fois il veut rendre la france un peu plus pauvre.

Portrait de sandra666
27/mars/2024 - 21h51

Menteur .

Les français payeront pour nourrir cette famille de moyenâgeux, et pour financer les études de cette truie.

Elle finira députée ou ministre.

Comme dans un vrai conte de fée.

Portrait de djelloul
27/mars/2024 - 20h31

et le proviseur a ete mis en retraite prematurée ............avec son salaire entier  Et la misinistre ajoute qu a partir de maintenant il n y aura plus rien d etouffer................mdr

Portrait de MICMAH458
27/mars/2024 - 20h01

Il se rend compte que le déficit s'envole.  Comme ça, tout seul, c'est une initiative toute personnelle de ce déficit pour exploser les caisses de l'Etat ?  Et c'est la faute à qui, cher attal ?  Un petit peu à toi probablement, et sûrement à ton maître et modèle tant admiré le macron "quoi qu'il en coûte", qui dépense sans compter depuis quelques années à tort et à travers, et il faut croire que ça ne lui suffit pas parce qu'il trouve encore moyen de filer des milliards à son pote l'ukrainien.  Et bien entendu, la première réflexion de ces individus du gouvernement, juste après avoir fait grimper les prix des énergies et des produits alimentaires, c'est maintenant de réduire les allocations de chômage.  Jamais aucun d'eux ne pense à réduire le nombre de sénateurs et de députés, ni de réduire quelque peu leur train de vie en rognant sur les privilèges qu'ils s'octroient eux-mêmes d'ailleurs.  Etonnant, non ?

Portrait de sandra666
27/mars/2024 - 19h40

Je propose de diviser son salaire par trois.

Et qu'il bouffe des nuggets, en chialant.