26/03 11:16

Une journaliste de France 3 Occitanie projetée au sol par une gendarme lors d'un reportage près de Castres dans le Tarn: "Vous n'avez pas le droit de nous empêcher de travailler !"

Dimanche dernier, une équipe de France 3 Occitanie s'est rendue sur le site de la Crem'arbres, à Saix, près de Castres (Tarn), où des opposants occupent des arbres pour s'opposer au chantier de l'autoroute A69. Alors que la matinée s'est très bien passée, l'après-midi a été tendue pour l'équipe de la chaîne publique.

"Lorsque nous sommes arrivés, on nous a demandé d'attendre. Nous voulions accéder au site par ce chemin, qui est une voie publique, car nous avions peur de louper la fin de l'occupation de la Crém'arbre", indique Harmonie Pacione, journaliste reporter d'images, comme elle l'explique sur le site de la chaine

Les deux journalistes sont bloquées pendant plusieurs minutes. "Nous avons vu qu'à l'autre bout du chemin, tous les soutiens aux "écureuils" bougeaient pour accéder aux arbres. Je décide donc de m'avancer et forcément, ils m'empêchent de passer", se souvient la journaliste Miryam Brisse.

C'est alors que cette dernière tente de passer avant d'être poussée violemment par une gendarme. La journaliste est projetée au sol, comme le montrent des images dévoilées par la chaine publique. "Vous n’avez pas le droit de nous empêcher de travailler ! On a le droit de filmer", lance-t-elle aux forces de l'ordre. La journaliste n'a rien physiquement.

"La direction de France 3 Occitanie condamne fermement ces violences et atteintes à la liberté de la presse et apporte son soutien total aux journalistes dont le travail a été une nouvelle fois entravé aujourd’hui", déclare Claire Combes, directrice régionale de France 3 Occitanie. De son côté, le préfet du Tarn s'est excusé auprès des journalistes.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de KERCLAUDE
27/mars/2024 - 07h43

Qui fait appliquer les lois le gendarme ou le journaliste de passage.

Portrait de phfr
27/mars/2024 - 06h50

un journalist doit respecter les gendarmes honte a elle

Portrait de Val'
26/mars/2024 - 22h19

Tout ça pour 3 gugusses qui sont grimpés dans les arbres, qui ne veulent pas descendre et qui mobilisent depuis des mois tous les escadrons de gendarmerie mobile de France !!!!

Portrait de Amandecroquante
26/mars/2024 - 17h36

un gendarme te dit de ne pas passer, tu ne passes pas.

tu trouves que ce n’est pas normal et en plus tu es journaliste, tu filmes et tu fais un reportage.

Si tu commences à vouloir rentrer en force, tu ne fais pas le même métier 

Portrait de Justemonavis
26/mars/2024 - 16h33

"Vous n’avez pas le droit de nous empêcher de travailler ! On a le droit de filmer"

Ils ont pas empêcher de filmer; et c'est elle qui a essayé d’empêcher les FDO de faire leur travail d'après la vidéo.

Portrait de Sebber
26/mars/2024 - 15h04

Journaliste elle se croit tout permis et ne respecte pas les consignes des policiers.. .premier point

Second point: projetée violemment.. elle est repoussée et tombe

troisième point: elle peut filmer de là où elle est

au final elle emmerde tout le monde et ne respecte rien mais souhaite être respectée.. foutez moi ça dehors