12/03 11:01

L’actrice Anouk Grinberg: "Je ne pouvais plus me taire sur Gérard Depardieu devant l’omerta du cinéma. On est très nombreux à avoir vu et entendu les agressions, au moins verbales, de Depardieu"

A l'occasion de la sortie du film "Heureux Gagnants" demain, Anouk Grinberg a accordé une interview au Parisien, dans laquelle elle évoque les propos qu'elle a tenus sur les violences sexuelles dans le cinéma et les agressions verbales et physiques qu’aurait commises Gérard Depardieu.

"J’ai dit ce que je pensais utile de dire à un moment où le silence était assourdissant. Je ne pouvais plus me taire devant l’omerta du cinéma, devant l’injustice faite à Charlotte Arnould [la première femme qui a porté plainte contre Depardieu, ndlr], qui se battait seule contre un monde qui la calomniait ou était dans le déni", a-t-elle déclaré.

Et d'ajouter : "Depuis, des femmes, des hommes aussi, ont commencé à parler. Mais je regrette qu’on ne soit pas plus nombreux à témoigner, parce qu’on est très nombreux à avoir vu et entendu les agressions, au moins verbales, de Depardieu".

"Je vois des consciences qui s’ouvrent, des bouches qui se délient, des cœurs qui cessent d’être paralysés par la peur ou la honte d’avoir été agressés. Certes, il reste des forces puissantes qui œuvrent pour que le nouveau monde n’ait pas sa place", estime Anouk Grinberg auprès de nos confrères. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bruno.13
13/mars/2024 - 23h57

Alors, pourquoi avoir attendu aussi longtemps si ce n'est pour privilégier sa carrière en fermant les yeux ? C'est lorsque cela se passait qu'elles et les autres auraient dû parler. De ce fait, elles ne sont plus aussi crédibles qu'elles auraient pu l'être et apparaissent comme des lâches ou des carriéristes sans aucune compassion pour les victimes. Elles sont aussi coupables que les vrais coupables

Portrait de Beguin
12/mars/2024 - 14h22

On pourrait imaginer des actrices qui assument leur passé, qui en tirent des leçons et qui se projettent plus fortes dans le présent. 

Portrait de Greenday2013
12/mars/2024 - 13h05

"Je ne pouvais plus me taire", lol.

Quelle femme courageuse, d'avoir attendu que d'autres commencent à hurler avant de s'y mettre elle-même.

Portrait de carino
12/mars/2024 - 12h37

le fait que ce soit toujours le meme homme qui est accusé ( surement à juste titre) decredibilise le vrai combat contre toutes formes de violences.

Diffiicle de croire que toutes ses femmes sans excepetions aient le même profil psychologique du fait d'avoir gardé le silence . 

Combattre un seul homme ne fera pas diminuer le phénomène ignoble des agressivités. Il faut oser denoncer aussi les hommes catalogués de " beaux et grands " ... 

 

 

Portrait de LULU186
12/mars/2024 - 12h07
Archimede a écrit :

J'adore tous ces gens qui tirent sur l'ambulance en se croyant héroïque voire subversifs, mais elles auraient pu empêcher beaucoup d'agressions si elles avaient parlé sur le moment.

En vérité elles ont été complices.

que ce soit n'importe quelle actrice trop facile  de prendre la parole tous les jours pour dénoncer ce que l'on a caché pendant  30 ans et permis d'autres agressions - et en plus, ça n'arrange pas la parole des femmes car peut être qu'en se taisant elles ont sauvé une carrière 

Portrait de dzeus
12/mars/2024 - 11h27

ah verbale maintenant . je vous plains madame car il me semble que votre descriptif a l'origine était beaucoup plus violent. vous inquiétez pas , le cinéma ce n'est plus pour vous . au fait Godreche, que devient elle . on entend plus rien

Portrait de Mollux
12/mars/2024 - 11h08
Beguin a écrit :

toutes ces has been aigries commencent à nous insupporter, laissez faire la justice.

 

 

 

De toute façon tout vous saoule, vous êtes dans la critique permanente et vous trouvez que ce sont elles qui sont aigries? La poutre...

Portrait de Beguin
13/mars/2024 - 02h21

toutes ces has been aigries commencent à nous insupporter, laissez faire la justice.