01/03 11:16

L’opposant russe Alexeï Navalny doit être enterré aujourd’hui dans un cimetière de Moscou après une cérémonie d’adieu dans une église à laquelle son équipe a appelé ses soutiens à participer malgré le risque d’arrestations - VIDEO

L’opposant russe Alexeï Navalny doit être enterré vendredi dans un cimetière de Moscou après une cérémonie d’adieu dans une église, à laquelle son équipe a appelé ses soutiens à participer malgré le risque d’arrestations par la police.

Principal détracteur du Kremlin et charismatique militant anticorruption, Alexeï Navalny est mort le 16 février à l’âge de 47 ans dans une colonie pénitentiaire russe de l’Arctique dans des circonstances qui restent obscures. Ses collaborateurs, sa veuve Ioulia Navalnaïa et les Occidentaux ont accusé Vladimir Poutine d’être responsable de sa mort, ce que le Kremlin rejette.

Après avoir tardé à remettre la dépouille de M. Navalny à ses proches, les autorités russes s’y sont finalement résolues le week-end dernier, permettant des funérailles. Le service funéraire doit commencer vendredi à 14H00 (11H00 GMT) dans une église du district de Marino, dans le sud-est de la capitale russe, où habitait l’opposant lorsqu’il était libre.

Selon le rite orthodoxe, le corps y sera exposé à cercueil ouvert pour ses proches avant une mise en terre au cimetière de Borissovo situé à proximité, deux heures plus tard. Son équipe a cependant révélé jeudi que les services funéraires refusaient d’emmener la dépouille de l’opposant. « C’est une véritable honte. Les chauffeurs de corbillard refusent maintenant d’emmener Alexeï de la morgue », a déploré sur Telegram Ivan Jdanov, l’un des proches collaborateurs de M. Navalny.

« D’abord, nous n’avons pas été autorisés à louer une chambre funéraire pour faire nos adieux à Alexeï. Et maintenant, lorsque le service funèbre est censé avoir lieu à l’église, les agents funéraires nous informent qu’aucun corbillard n’y emmènera le corps », a confirmé son équipe sur les réseaux sociaux. Selon elle, les services funéraires « reçoivent des appels d’inconnus les menaçant pour qu’ils n’emmènent pas le corps d’Alexeï où que ce soit ».

Depuis la remise du corps d’Alexeï Navalny à sa mère samedi, l’équipe de l’opposant cherchait un lieu pour un « adieu public » mais se voyait « rejeter » toute demande, accusant les autorités de faire pression sur les gérants.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Beguin
2/mars/2024 - 12h39

Il est le saint des occidentaux 

Portrait de Beguin
1/mars/2024 - 15h36

Il était un opposant choyé des occidentaux, sa femme prend la relève 

Portrait de COLIN33
1/mars/2024 - 13h01 - depuis l'application mobile

J'ai que beaucoup de russes s'étaient mobilisés, courage et protection à eux et fin de règne violente pout Poutine