24/02 18:31

Le Président Emmanuel Macron a-t-il vraiment déclaré que les Smicards "préfèrent se payer des abonnements télé" plutôt que de l'alimentation de qualité ? L'Elysée dément mais des témoins qui étaient à la réunion confirment

C'est une petite phrase attribuée au Président de la République qui a été propulsée en une du quotidien La Marseillaise de ce week-end et qui fait réagir dans le monde politique, syndical et associatif.

Lors d’une rencontre avec le syndicat agricole Modef, Emmanuel Macron aurait lancé : "Les SMICARDS préfèrent se payer des abonnements télé plutôt qu'une alimentation saine !" En clair, les gens qui ont peut d'argent préfèrent se payer des abonnements à Netflix, Canal Plus ou Amazon Vidéo plutôt que d'acheter des produits alimentaires de qualité. Si ils se nourrissent pas, c'est donc un choix de leur part.

L’Elysée dément catégoriquement, mais  le syndicat maintient. "La présidence de la République dément ces propos rapportés qui n’auraient pas dû se retrouver entre guillemets en une d’un journal", réagit l’Elysée assurant avec force qu’ils n’ont jamais été tenus par Emmanuel Macron. 

Ce soir, au Salon de l'Agriculture, le Président lui même a démenti : "J'ai dit que le problème que nous avons dans notre pays est que la part que les Français allouent à l'alimentation a baissé (…). Je n'ai jamais eu une formule comme celle-ci. Il faut arrêter les conneries", a-t-il déclaré.

Mais du côté du Modef, on maintient. « Oui, nous y étions plusieurs et je confirme bien que nous avons entendu cela », indique Raymond Girardi, vice-président du syndicat agricole. « Pour nous le sujet n’est pas la répartition des achats pour les faibles revenus.

Les produits de qualité doivent être à la disposition de tous. Il faut le pouvoir d’achat nécessaire », insiste Raymond Girardi. De son côté, l’AFP a interrogée Lucie Illy, une autre vice-présidente du Modef également présente à la réunion qui rapporte des propos différents d’Emmanuel Macron mais dont « le fond est le même ».

Elle affirme notamment avoir interpellé le président sur les « marges abusives que l’on constate parfois sur le bio, et la difficulté pour des personnes qui touchent le Smic de se fournir en produits bio ».

Elle rapporte alors qu’Emmanuel Macron « a dit  que ’’bien se nourrir est un choix de vie. Alors qu’on a 70 chaînes gratuites en France’’, on peut se passer d’un abonnement télé pour se payer des pommes bio ».

Lucie Illy a commenté : « quand on travaille et qu’on gagne le Smic, c’est dur de s’entendre dire de choisir entre bien manger et les loisirs, ça peut aller loin ».

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Cmoi_
24/février/2024 - 19h21
breizhald a écrit :

Et le SMICARD n'a pas les moyens de se payer des loisirs tous les week end, la VOD permet de passer le temps à moindre cout .

Il est vrai , mais il ne dit rien quand ses assurances augmentent ( ils ne cherchent pas ailleurs de payer moins cher ) la  même chose quant le banquier lui met des agios ( et là il y aurait beaucoup à dire sur le fait que les gouvernements successifs n'ont jamais rien fait ) 

 

Portrait de DoctrineDark
24/février/2024 - 19h01

il n'a pas tort sur cette phrase. La société du mauvais gout et de l'argent dépensé n'importe comment : portable, fast food, abonnement netflix ou autres...

Mais comme d'hab, il ment par sa rétractation. Tous les jours, le minable de l'elysée détruit la France

Portrait de breizhald
24/février/2024 - 18h56
Angelussauron a écrit :

Il a raison pour le coup, mais c'est la faute de cette société de consommation et pour chaque loisirs il faut un abonnement...

Il a raison mais il est fautif en tant que responsable malgré tout. L'évolution de notre système de consommation fait qu'on paye plus cher chaque mois, les loisirs.

Ce n'est pas que les smicards évidemment , c'est toute la société.

Et le SMICARD n'a pas les moyens de se payer des loisirs tous les week end, la VOD permet de passer le temps à moindre cout .

Portrait de Cmoi_
24/février/2024 - 18h55

S'il a dit cela, la forme n'y est pas, mais le fond oui.

N'en déplaise au détracteur.

Mais en tant que président , il y a des vérités qui ne se disent pas.

Portrait de Angelussauron
24/février/2024 - 18h40

Il a raison pour le coup, mais c'est la faute de cette société de consommation et pour chaque loisirs il faut un abonnement...

Il a raison mais il est fautif en tant que responsable malgré tout. L'évolution de notre système de consommation fait qu'on paye plus cher chaque mois, les loisirs.

Ce n'est pas que les smicards évidemment , c'est toute la société.

Portrait de COLIN33
24/février/2024 - 18h35 - depuis l'application mobile

C'est du Macron, aucun doute qu'il ait pu le dire