23/02 18:02

La série américaine policière "True Detective" renouvelée pour une cinquième saison, annonce HBO quelques jours après la diffusion du dernier épisode de la saison 4, jouée pour la première fois par un duo féminin

La série américaine policière "True Detective" sera renouvelée pour une cinquième saison, a annoncé HBO, quelques jours après la diffusion du dernier épisode de la saison 4, jouée pour la première fois par un duo féminin et succès d'audience.

Les épisodes seront à nouveau réalisés par Issa Lopez, qui s'est distinguée sur la quatrième saison et a signé un contrat avec HBO et la plateforme de streaming Max du même groupe Warner Bros Discovery pour travailler sur d'autres "contenus exclusifs", indique la chaîne américaine dans un communiqué. HBO ne précise pas qui incarnera cette fois le duo de détectives de police, lequel change chaque saison depuis la toute première en 2014 et le duo Matthew McConaughey-Woody Harrelson qui avait fait la renommée de la série.

De retour pour la saison 4 au début de l'année, avec une intrigue dans la nuit polaire de l'Alaska et un duo 100% féminin avec Jodie Foster et Kali Reis, une actrice autochtone et ancienne championne américaine de boxe, "True Detective" a été un succès d'audience avec 12,7 millions de téléspectateurs en moyenne dans le monde, soit le meilleur résultat de la série depuis qu'elle existe, selon HBO. En France, les épisodes sont diffusés sur Prime Video avec le pass Warner.

Pour Jodie Foster, récemment interviewée par l'AFP, cette quatrième saison se voulait le reflet de la première. "Les deux garçons, c'était la Louisiane: il fait chaud, tout le monde est en sueur... C'est la clarté de cette lumière brutale. Et, chez nous, c'était tout l'inverse: deux femmes, dans le noir, dans le froid, au fin fond du monde", a-t-elle souligné.

Les deux femmes enquêtent sur la mort mystérieuse de huit scientifiques opérant sur une station de recherches de l'Arctique, mais Kali Reis est aussi hantée par le meurtre non élucidé d'une femme autochtone. Un sujet qui croise sa vie réelle, l'actrice étant engagée dans la lutte contre les violences faites aux femmes autochtones.

Durant sa diffusion, la saison 4 a aussi vécu son mini-psychodrame sur les réseaux sociaux, quand l'un de ses auteurs originels, Nic Pizzolatto, qui fait toujours partie des producteurs exécutifs, a relayé des critiques contre le scénario. Ces critiques ont été très commentées par les médias spécialisés américains et Kali Reis a fini par répondre sur X (ex-Twitter) que "quand on a rien de positif à partager, jeter de la merde sur les autres c'est la nouvelle tendance".

.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions