23/02 13:28

Menacé et insulté, Jacques Montois, le maire d'Hantay, témoigne dans "Morandini Live": "J'envisage d'arrêter mes fonctions ! Je n'ai pas signé pour ça" - Regardez

Ce matin, Jacques Montois, le maire d'Hantay, village de 1.300 habitants, était l'invité en direct de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews. Samedi après-midi dernier, l'élu a été insulté et menacé.

"J'ai eu la mauvaise idée d'aller voir, sur une impasse, l'élagage des arbres et voir s'il y avait des véhicules sur les trottoirs qui empêchaient le passage des piétons. Des personnes sont arrivées pour me dire que je n'avais rien à faire là. Puis, une douzaine de personnes les ont rejointes. Certaines étaient cagoulées, d'autres avec des barres de fer pour m'expliquer que je ne devais pas revenir sinon je serai mort, ma maison brûlée, mon épouse violentée sous mes yeux...", s'est-il souvenu.

Et d'ajouter : "Quand ça se passe à 3cm de votre visage, vous vous dites 'pourquoi j'ai signé, qu'est-ce que je fais là?'. Ca arrive de temps en temps que des gens extérieurs au village viennent pour du trafic de drogue, de véhicules... On a beaucoup de responsabilités en tant que maire, mais on n'est pas préparé à ça".

"Je n'ai pas signé pour être confronté à ce genre de personnes et d'allégations. J'envisage d'arrêter, j'envisage de demander à mon conseil municipal de me suivre là-dessus. Si je ne peux pas exercer mes fonctions en toute quiétude, je serais toujours à la merci d'une petite population qui va venir détruire ce sentiment de bien vivre ensemble. Si je n'ai pas les moyens de travailler et d'avoir une certaine autorité, ce n'est pas la peine", affirme Jacques Montois.

"J'en suis à un point où je me dis si ça vaut le coup de risquer ma vie, celle de mes enfants pour ça. J'aime ce que je fais mais il y a un sentiment de ras le bol. Je n'ai pas de service de police municipal, S'il n'y a rien qui se passe, moi je ne peux pas travailler dans ces conditions-là. Mon épouse ne sort plus seule notre chien. Je demande à des gens de l'accompagner dans la commune", poursuit l'élu.

Les personnes qui l'ont menacé ont été interpellées et placées en garde à vue. "Elles sont sorties dans la même journée. Les habitants ne comprennent pas qu'il n'y ait pas de réponses plus fermes. Il y a eu menaces de mort et, dix heures après, les individus sont dans la rue. C'était des personnes majeures, certaines sous bracelet électronique. Elles sont connues des services de police", conclut le maire d'Hantay.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de fredparis02
24/février/2024 - 11h32 - depuis l'application mobile

La France pars en cacahuète dans tous les domaines.
Depuis trente, c'est de plus en plus le bordel.
On verra ce qui l'en ait dans 10 ans.
Rien de bon, j'en ai peur.

Portrait de bergil
23/février/2024 - 18h17
kuwabara a écrit :

je parlais pas de cette histoire ,mais en general

mais la aussi , il voulait faire quoi le maire?? il veut plus  dautorité qu il dit ?? c ets a la police de travailler la c est pas un justicier le maire.

 

Puisque vous semblez ne pas le savoir , un maire a des pouvoirs de police et peut intervenir en cas de délit !

Portrait de kuwabara
23/février/2024 - 15h34
bergil a écrit :

Si votre baraque était squattée par ce genre d'individus , vous seriez content de trouver le " schérif " ( un seul f ) !

je parlais pas de cette histoire ,mais en general

mais la aussi , il voulait faire quoi le maire?? il veut plus  dautorité qu il dit ?? c ets a la police de travailler la c est pas un justicier le maire.

 

Portrait de bergil
23/février/2024 - 15h29
kuwabara a écrit :

si c est un maire , sheriff de la ville ... j en connais , c est moi le maire , c est moi le chef, taisez vous..

Si votre baraque était squattée par ce genre d'individus , vous seriez content de trouver le " schérif " ( un seul f ) !

Portrait de djelloul
23/février/2024 - 15h28
kuwabara a écrit :

si c est un maire , sheriff de la ville ... j en connais , c est moi le maire , c est moi le chef, taisez vous..

j imagine les gens en face....cagoulés J ai bien une petite idée mais comme je ne suis sur de rien je vais la garder pour moi....On verra bien dans qq jours qd les langues vont se deliées

Portrait de kuwabara
23/février/2024 - 15h21

si c est un maire , sheriff de la ville ... j en connais , c est moi le maire , c est moi le chef, taisez vous..

Portrait de Beguin
23/février/2024 - 14h53

Il y a de quoi être  dégoûté 

Portrait de San Antonio
23/février/2024 - 14h12 - depuis l'application mobile

Soutien à ce Maire et honte à la justice

Portrait de San Antonio
23/février/2024 - 14h12 - depuis l'application mobile

Soutien à ce Maire et honte à la justice

Portrait de Philtlse
23/février/2024 - 14h03

Le courage de ces maires est exemplaire, il faut les soutenirs