15/02 08:41

Policier poignardé dans le commissariat de La Rochelle : L'agresseur âgé de 21 ans, né au Cameroun, était déjà connu de la justice depuis 2018 avec "plusieurs procédures pénales"

A 13h, mardi, un homme d'une vingtaine d'années a fait irruption dans le commissariat de La Rochelle. L'individu a indiqué dans un premier temps  qu'il ne souhaitait pas porter plainte et qu'il "attendait quelqu'un". L'homme a alors été invité à patienter en salle d'attente.

"Les différents témoignages recueillis permettaient d’établir que l’individu a erré quelques minutes avant de suivre un fonctionnaire de police, qui revenait tout juste de sa pause, jusqu’à son bureau sans y avoir été invité", explique le procureur de la République. L'homme se serait alors précipité sur le fonctionnaire de police avant de le mettre au sol et a tenté de lui asséner des coups de couteau.

Un autre agent des forces de l'ordre a fait irruption dans la pièce et a dû utiliser un taser pour maîtriser l'agresseur et un homme qui était venu pour porter plainte s'est précipité pour tenter d'aider cet homme. Le brigadier-chef de 50 ans présente des plaies légères au niveau du visage, du cou, ainsi que sur ses mains.

On en sait plus, désormais, sur l'agresseur. C'est un jeune de 21 ans, célibataire, sans enfant, de nationalité française et né au Cameroun  qui vivait avec sa mère dans un appartement de La Rochelle. Il était "assez inactif", sortant très peu de son domicile ces derniers temps.

Le suspect est cependant connu des services de justice. "Il présente des procédures pénales entre 2018 et 2019 pour vols mais classés sans suite en l’absence de preuves suffisantes à son encontre.

Il a fait l'objet d'une "remise à parents" en octobre 2019, suite à un vol en réunion et à un usage de stupéfiants.

Il a également été condamné à une peine d'avertissement solennel pour le port d'une arme de catégorie D sur la voie publique.

En février 2021, il a été condamné à une "admonestation (une "réprimande adressée de manière solennelle par le juge des enfants à un mineur délinquant" par le juge des enfants de Bordeaux pour vol en réunion.

Si ses motivations ne sont pas encore connues, il semble qu’aucun dessin terroriste ne soit à l’œuvre» et le parquet national antiterroriste ne s’est pas saisi du dossier , a précisé Arnaud Laraize, le procureur de la République : 

"À ce stade, «la qualification criminelle de tentative de meurtre sur fonctionnaire de police  est retenue, en raison de l’arme portée par le mis en cause, un couteau de 20 cm environ, dont 10 cm de large , la zone des blessures,  le visage et le cou , et la persévérance de l’agresseur qui a continué à menacer au sol le policier malgré l’intervention d’un tiers. Cette intervention s’est avérée difficile."

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bruno.13
17/février/2024 - 00h07

Curieux de voir comment va répondre la justice après un avertissement solennel et une admonestation. C'est sur qu'il a du trembler le délinquant, vraisemblablement criminel dans quelques années ! Et quand on voit l'irresponsabilité de certains magistrats, leur incompétence et leur dogmatisme gauchiste, et dont la dernière connerie a été de condamner les agresseuses de l'épouse d'un policier à seulement 6 mois de sursis auxquels succéderont encore 6 mois de sursis sur les 6 premiers mois de sursis si elles récidivent. Sans parler d'un procureur qui a accepté à la demande du délinquant de ne pas inscrire une condamnation au casier judiciaire parce qu'il devait faire renouveler son titre de séjour. La magistrature française est d'un laxisme affligeant, du à des magistrats pour qui leurs opinions politiques sont supérieures au code civil. La justice française est méprisable et nous ne devons plus avoir aucune confiance dans cette institution qui est devenue une verrue pour le pays

Portrait de Beguin
15/février/2024 - 14h21

Les gendarmes de st tropez 

Portrait de Beguin
15/février/2024 - 14h02

Il faut que les flics apprennent  la "legitime défense ".

Portrait de djelloul
15/février/2024 - 12h07

Avertissement solennel...admonestation .........Je me marre ......

Portrait de Beguin
15/février/2024 - 14h20

La france, pays de breles gouverné par des c...

Portrait de Beguin
15/février/2024 - 14h19

Sous couvert de la Légitime défense,  il fallait l'abattre. 

Portrait de Koikilencoute
15/février/2024 - 10h50

Tiens, l'agresseur ne souffre pas de "problèmes psychiatriques" ? C'est louche...

Portrait de KERCLAUDE
15/février/2024 - 08h55

Encore une "chance" pour la France....