13/02 17:14

Jamais vu en France : Le Conseil d'Etat demande d'appliquer à CNews un contrôle auquel aucun autre média n'est soumis ! Même les présentateurs et les journalistes de la chaîne devront être "fichés" politiquement

C'est du jamais vu dans l'histoire des médias en France. Le Conseil d'État a décidé d'appliquer un régime particulier à Cnews en demandant à l'Arcom, le régulateur des médias, de renforcer son contrôle uniquement sur la chaîne d'info.

La plus haute juridiction administrative a "enjoint à l'Arcom de réexaminer dans un délai de six mois le respect par la chaîne CNews de ses obligations en matière de pluralisme et d'indépendance de l'information", selon un communiqué.

La décision fait suite à un recours de l'ONG Reporters sans frontières (RSF), qui considère que CNews "n'est plus une chaîne d'information, mais est devenue un média d'opinion", ce que l'intéressée conteste.

Pourtant, il y a un an, Roch-Olivier Maistre, président de l'autorité indépendante, avait lui-même estimé que CNews "respectait strictement le pluralisme politique" de façon globale.

Le Conseil d'Etat demande donc à l'Arcom d'appliquer à CNews des règles auxquelles aucun autre médias n'est soumis. Ainsi, pour CNews, l'ARCOM ne devra pas se limiter au décompte des temps de parole des personnalités politiques pour veiller au respect du pluralisme. Elle devra ainsi tenir compte des interventions de l'ensemble des participants aux programmes diffusés, y compris les chroniqueurs, animateurs et invités, a exigé la juridiction, ce qui fait figure de véritable révolution.

Ce qui est valable pour Cnews, ne le sera pas pour les chaînes privées ou de service public de France Télé comme France 2, France 3, France 5 qui ont pourtant de très nombreuses émissions d'informations et débats. Pas plus pour les autres chaînes infos comme BFM, LCI ou Info. Enfin, les radios comme France Inter ne sont pas non plus soumises à ces règles.

Le numéro 2 du groupe Canal+, Gérald-Brice Viret, avait affirmé en janvier que "Le succès de Cnews prouve qu'il y a une attente pour cette chaîne".

Cette décision unique intervient donc à un moment où Cnews est en train de devenir la première chaîne info de France et alors que les autorisations de 15 fréquences de la télévision numérique terrestre (TNT) doivent être renouvelées en 2025, dont celles de Canal+, C8 et CNews.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
14/février/2024 - 12h59
enero a écrit :

Décision plus que légaliste. Pour pouvoir obtenir un canal sur la TNT gratuite Cnews a signé une convention de chaîne d’information et s'est donc engagé au pluralisme d’opinion ainsi que d’indépendance vis-à-vis de son actionnaire. Ce sont donc des obligations contractuelles. Sauf malhonnêteté évidente il est constaté que ces obligations ne sont pas tenues. Si la chaîne n'est pas décidée à respecter le contrat signé elle doit rendre son canal TNT à l'autorité publique.

Ce que je retiens c'est que L'ARCOM est gravement déficiente car la situation n'est pas nouvelle, ils auraient dû réagir dès le début au lieu de laisser traîner des années et de laisser le conseil d’État agir à leur place.

"Sauf malhonnêteté évidente il est constaté que ces obligations ne sont pas tenues."

Le contenu des autres chaînes d'information a-t-il été contrôlé dans le cadre de la saisine du Conseil d’État ?

Portrait de 8Gako8
14/février/2024 - 08h13
LEON a écrit :

Les retraités n'ont pas tous voté Macron , je dirais qu'ils ont plutôt voté FN ?

voila de la propagande LFiste en puissance pour info : 

" Source la chaine de propagande LFi FranceTV : Macron surperforme chez les personnes âgées

Le premier clivage est générationnel. Environ la moitié des 25-60 ans interrogés ont voter pour Marine Le Pen, qui a donc « surperformé » dans ces tranches d’âge. Au sein des plus de 70 ans en revanche, seuls 29 % sont aller voter en faveur de Marine Le Pen, contre 71 % qui ont voter Emmanuel Macron . " smiley

Portrait de KERCLAUDE
14/février/2024 - 07h32

Une dictature télévisuelle est en marche ... et après on va faire quoi?

Portrait de Koikilencoute
14/février/2024 - 07h18
enero a écrit :

Décision plus que légaliste. Pour pouvoir obtenir un canal sur la TNT gratuite Cnews a signé une convention de chaîne d’information et s'est donc engagé au pluralisme d’opinion ainsi que d’indépendance vis-à-vis de son actionnaire. Ce sont donc des obligations contractuelles. Sauf malhonnêteté évidente il est constaté que ces obligations ne sont pas tenues. Si la chaîne n'est pas décidée à respecter le contrat signé elle doit rendre son canal TNT à l'autorité publique.

Ce que je retiens c'est que L'ARCOM est gravement déficiente car la situation n'est pas nouvelle, ils auraient dû réagir dès le début au lieu de laisser traîner des années et de laisser le conseil d’État agir à leur place.

Ce serait vrai si les autres chaînes (BFM et FranceTV surtout) respectaient les mêmes engagements, or elles sont clairement de gauche.

Essaie de poster un commentaire sur francetv.fr : s'il n'est pas orienté "pensée unique" de gauche, il est censuré et ton adresse ip est bloquée, je l'ai constaté plusieurs fois.

Portrait de imposteur
14/février/2024 - 01h21

Dati elle pensera ce que Macron lui dit de penser , la soupe est bonne 

Portrait de imposteur
14/février/2024 - 01h19
Buzyn a écrit :

Ce qui se passe est vraiment inquiétant 

oui ça craint vraiment, c'est juste revoltant

Portrait de imposteur
14/février/2024 - 01h19

si cela continue il faudra faire de la télé comme les anciennes radios offshore pour avoir de la liberté de paroles , être de droite en France est visiblement un tabou ,  en tout cas ça craint, j'éspere que Cnews ne donnera aucune liste et va lutter juridiquement

Portrait de enero
14/février/2024 - 01h02

Décision plus que légaliste. Pour pouvoir obtenir un canal sur la TNT gratuite Cnews a signé une convention de chaîne d’information et s'est donc engagé au pluralisme d’opinion ainsi que d’indépendance vis-à-vis de son actionnaire. Ce sont donc des obligations contractuelles. Sauf malhonnêteté évidente il est constaté que ces obligations ne sont pas tenues. Si la chaîne n'est pas décidée à respecter le contrat signé elle doit rendre son canal TNT à l'autorité publique.

Ce que je retiens c'est que L'ARCOM est gravement déficiente car la situation n'est pas nouvelle, ils auraient dû réagir dès le début au lieu de laisser traîner des années et de laisser le conseil d’État agir à leur place.

Portrait de Tempura
14/février/2024 - 01h02

Cnews paye très cher de ne pas être aligné avec la propagande pro-islamique qui règne en france.

Ca fait un bon moment qu'on voit les islamo-gauchiasses exiger la tête de cnews. L'état la leur donnera, comme il leur donne tout ce qu'ils veulent, par soumission.

Portrait de Archimede
13/février/2024 - 23h44

@fruits-1880 : Excellente nouvelle, Israël et les juifs vont nous aider à nous débarrasser des nazislamistes et des suprémacistes arabes inutiles, malsains et toxiques.

Portrait de rareudofemmoi-6934
13/février/2024 - 23h32
LEON a écrit :

Les retraités n'ont pas tous voté Macron , je dirais qu'ils ont plutôt voté FN ?

Faux les statistiques prouvent que les retraités ont majoritairement voté macron. Faudrait voir à consulter.

Portrait de LEON
13/février/2024 - 23h13
Archimede a écrit :

Le conseil d'Etat ne représente finalement qu'une petite bourgeoisie qui veut laisser le pays submergé de migrants pour tirer les salaires vers le bas et esclavagiser tous les français.

Tous ces retraités inutiles qui ont voté Macron sont une plaie. Une génération sans honneur.

Les retraités n'ont pas tous voté Macron , je dirais qu'ils ont plutôt voté FN ?

Portrait de LEON
13/février/2024 - 23h02
Koikilencoute a écrit :

Le Conseil d'État n'a qu'un rôle consultatif, heureusement. Donc il ne gênera pas le futur gouvernement de reconquête, le cas échéant. Par contre, il faudra vite un référendum pour supprimer le Conseil Constitutionnel, qui est dans la même idéologie gauchiste anti peuple.

Il y a 2 mots que le pouvoir n'accepte pas : anti-immigration et référendum .

A la limite un " préférendum " , le mot y ressemble mais le contenu n'a rien à voir .

Portrait de tony355
13/février/2024 - 23h02

meme poutine est choqué

Portrait de Koikilencoute
13/février/2024 - 22h15

Le Conseil d'État n'a qu'un rôle consultatif, heureusement. Donc il ne gênera pas le futur gouvernement de reconquête, le cas échéant. Par contre, il faudra vite un référendum pour supprimer le Conseil Constitutionnel, qui est dans la même idéologie gauchiste anti peuple.

Portrait de Archimede
13/février/2024 - 22h17

Le conseil d'Etat ne représente finalement qu'une petite bourgeoisie qui veut laisser le pays submergé de migrants pour tirer les salaires vers le bas et esclavagiser tous les français.

Tous ces retraités inutiles qui ont voté Macron sont une plaie. Une génération sans honneur.

Portrait de Ocarina
13/février/2024 - 21h02
KEYZER a écrit :

Par contre, que Fogiel, directeur de bfmtv, fait savoir qu'il est un ami proche de Brigitte Macron, ça ne pose aucun problème au conseil d'état, et pour cause...

Et France télévision ainsi que ses radios qui prônent les idées de gauche à longueur de temps, ça ne dérange pas le conseil d'état alors que ces médias sont financés par de l'argent public.

La France est devenue une dictature. 

 

Portrait de KEYZER
13/février/2024 - 20h57

Par contre, que Fogiel, directeur de bfmtv, fait savoir qu'il est un ami proche de Brigitte Macron, ça ne pose aucun problème au conseil d'état, et pour cause...

Portrait de Le Solitaire Seul
13/février/2024 - 20h19

 

N'importe quoi ! : cela fait longtemps qu'ils sont déjà tous fichés !…

Portrait de SeaMe
13/février/2024 - 20h19

Nous sommes vraiment en dictature de gauche.

On comprend mieux: les peines de prison alourdies pour ceux qui se réclament de la droite nationale, les projets de lois contre l'immigration annulés ou retoqués, les médias (le média) de droite censurés. C'est hallucinant ce pays.Les gens sont conditionnés par l'éducation nationale et les médias publiques.

Portrait de Ocarina
13/février/2024 - 20h11

Un seul mot:

LAMENTABLE

Portrait de De Pompignanㅤ
13/février/2024 - 19h55
mercibernard a écrit :

on n'oblige personne a regarder cnews.  les gauchos ne sont pas obligés de travailler sur cnews. libé n'est pas un journal d'opinion ? NON CE QUI LES FAIT CHIER C'EST LA MONTEE EN PUISSANCE DE LA CHAINE ET DES PARTIS NATIONALISTES MAIS JE VOTERAI ENCORE PLUS POUR EUX

VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  

VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN

VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ R

les gauchos ne sont pas obligés de travailler sur cnews

On dit "les gauchiasses".

Les "gauchos" sont des cowboys argentins.

Maintenant tu le sais.

Portrait de YVESM
13/février/2024 - 19h49

RSF : la voix de ses maîtres.

Le CE : merci pour ce mandat.

La République française : RIP.

Portrait de 8Gako8
13/février/2024 - 19h47
diane a écrit :

enfin ils se réveillent. Bien sûr qu'aucun autre média n'a subi ce même contrôle, CNEWS est le seul à être le porte parole d'un parti politique. N'oublions pas que cette chaine a été le QG de Zemmour pendant sa campagne électorale au dépens des autres candidats. Jamais un média n'a eu ce comportement propagandiste depuis Pétain. Qu'ils arrêtent de jouer les Calimero victimes d'un acharnement, le pluralisme ils ne savent pas ce que cela signifie ou plutôt ils s'en foutent. Qu'ils en profitent aussi pour jeter un œil sur TPMP et l'exécrable Hanouna, ils seront surpris de n'y voir que des invités du RN avec un accueil triomphal pour les membres de ce parti et qu'ils passent des minutes entières à dézinguer LFI, au mépris de toute déontologie journalistique. A noter aussi que ce paradis de la fachosphère continue d'employer un condamné par la justice. 

 

dit moi si il y a du pluralisme dans l'émission " Quelle époque " avec que des Gauchos Bobos qui ricanent entre eux. Bravo le pluralisme a la gaucho smiley

Portrait de GLGD
13/février/2024 - 19h21

Contrôler et taxer les Français agriculteurs, entrepreneurs, travailleurs, commerçants : BIEN.

Contrôler et empêcher les délinquants, les terroristes, les clandestins, les faux-mineurs, les récidivistes : PAS BIEN.

Portrait de Decenale
13/février/2024 - 19h14
diane a écrit :

enfin ils se réveillent. Bien sûr qu'aucun autre média n'a subi ce même contrôle, CNEWS est le seul à être le porte parole d'un parti politique. N'oublions pas que cette chaine a été le QG de Zemmour pendant sa campagne électorale au dépens des autres candidats. Jamais un média n'a eu ce comportement propagandiste depuis Pétain. Qu'ils arrêtent de jouer les Calimero victimes d'un acharnement, le pluralisme ils ne savent pas ce que cela signifie ou plutôt ils s'en foutent. Qu'ils en profitent aussi pour jeter un œil sur TPMP et l'exécrable Hanouna, ils seront surpris de n'y voir que des invités du RN avec un accueil triomphal pour les membres de ce parti et qu'ils passent des minutes entières à dézinguer LFI, au mépris de toute déontologie journalistique. A noter aussi que ce paradis de la fachosphère continue d'employer un condamné par la justice. 

 

Joli ramassis de conneries.

Cnews n'a fait que détruire la campagne de Zemmour dès le moment où Macron a soutenu Bolloré pour le rachat de Dassault.

L'intégralité des médias est macroniste. TPMP a été l'émission officielle d'LFI pendant 10 ans au point d'engager la plupart de ses cadres comme chroniqueurs.

Portrait de LEON
13/février/2024 - 19h08
Wouhpïnaise a écrit :

Qu'en pense Rachida Dati ?

Rachida Dati en pense comme les autres ministres qui veulent rester ministres ...

Portrait de LEON
13/février/2024 - 19h05

Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage ...Sans liberté de blâmer il n'est pas d'éloge ...

Encore un coup dans les dents de la démocratie .

 

Portrait de Wouhpïnaise
13/février/2024 - 19h03

Qu'en pense Rachida Dati ?

Portrait de bruno.13
13/février/2024 - 19h09

Et voila le retour de la censure du temps de l'ORTF !                                                                      Dans une démocratie, la presse est libre. Enfin, il semblerait plutôt que la presse est libre tant qu'elle ne déplait pas aux censeurs du Conseil Constitutionnel dont le président Laurent Fabius ne semble pas supporter, tout comme RSF, (tout les deux de gauche) que des voix critiques et affichant un positionnement qui leur déplait rencontrent un soutien populaire au vu des scores d'audience. Faut-il rappeler à ces tristes sires ce qu'est la démocratie ? En démocratie, tant qu'il n'y a pas d'atteinte à l'ordre public (et CNEWS n'appelle pas à la révolution et aux actions violentes il me semble) il est permis d'exprimer ses opinions. Faut-il rappeler que ni le Conseil Constitutionnel ni le RSF n'ont trouvé à redire aux positions carrément antisémites de LFI. Et puis, ceux qui n'aiment pas CNEWS et son positionnement n'ont qu'à ne pas regarder cette chaîne. Laurent Fabius s'érige en être suprême, seul habilité à dire ce que les français ont le droit de regarder à la télévision. Franchement, n'a t-il rien d'autre à faire que venir nous emmerder? Le Conseil Constitutionnel voudrait-il priver les français des sources d'information qui vont à l'encontre de ses opinions ? Supprimer le pluralisme de l'information ?Demain peut-être, CNEWS et d'autres médias déplaisant à Fabius devront-ils soumettre leurs contenus éditoriaux à l'autorisation de la censure d'Etat comme dans toute bonne dictature ? Le Conseil Constitutionnel vient de montrer qu'il n'est plus une institution démocratique mais nous commencions à nous en douter. Avec cette sortie honteuse, il est clair que le Conseil Constitutionnel doit être supprimé ou tout au moins fortement remanié . Reste à voir la réaction du gouvernement...

R