09/02 11:36

L’ancien ministre de la Justice Robert Badinter, qui avait oeuvré pour l'abolition de la peine de mort en France, est décédé cette nuit à l’âge de 95 ans - "Un hommage national lui sera rendu", annonce le président Emmanuel Macron - VIDEO

Robert Badinter, l'ancien ministre de la Justice de François Mitterrand qui a porté l'abolition de la peine de mort en France, est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi, a-t-on appris auprès de sa collaboratrice, Aude Napoli. L'ancien président du Conseil constitutionnel était âgé de 95 ans.

« Un hommage national sera rendu » à Robert Badinter, a annoncé Emmanuel Macron vendredi, après le décès à 95 ans de l’ancien ministre de la Justice et père de l’abolition de la peine de mort. «

C’est un repère pour beaucoup de générations », « une conscience ». « La nation a perdu à coup sûr un grand homme, un très grand avocat », « un hommage national lui sera rendu », a déclaré le chef de l’État en marge d’un déplacement à Bordeaux consacré à la justice et la police.

Robert Badinter pourrait-il rejoindre le Panthéon ? « J’aurai l’occasion de m’exprimer lors de l’hommage national que nous sommes en train d’organiser en lien avec la famille », a répondu Emmanuel Macron.

Né à Paris le 30 mars 1928 dans une famille juive émigrée de Bessarabie (l'actuelle Moldavie), il devient avocat au barreau de Paris après des études de lettres et de droit et mène parallèlement une carrière d'enseignant universitaire. Cofondateur avec Jean-Denis Bredin d'un prestigieux cabinet d'avocats, il défend des personnalités, des grands noms de la presse ou de l'entreprise, et plaide occasionnellement aux assises.

En 1977, il évite la peine capitale au meurtrier d'enfant Patrick Henry, condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. Divorcé d'une actrice épousée dans les années 1950, il était marié depuis 1966 à la philosophe Elisabeth Badinter, née Bleustein-Blanchet, avec qui il a eu trois enfants.

Après son départ du gouvernement, il préside pendant neuf ans le Conseil constitutionnel (1986-95). Sénateur socialiste de 1995 à 2011, il a la satisfaction de voir l'abolition de la peine de mort inscrite dans la Constitution en 2007. Toujours très actif, il planche sur une réforme de l'ONU dans les années 2000 et sur la réforme du Code du travail pendant le quinquennat de François Hollande.

Emmanuel Macron a salué "une figure du siècle, une conscience républicaine, l'esprit français". "En siégeant à ses côtés au Sénat, j'ai tellement admiré Badinter ! C'était un orateur qui faisait vivre ses mots comme des poésies. Il raisonnait en parlant et sa force de conviction était alors sans pareille. Peu importe les désaccords. Je n'ai jamais croisé un autre être de cette nature. Il était tout simplement lumineux", a de son côté salué sur X le leader LFI Jean-Luc Mélenchon.

"Avec Robert Badinter, la France perd un géant, immense juriste, avocat et homme d’Etat. Je perd un ami intime, un compagnon de luttes, de victoires , de conversations littéraires et de moments intenses", a écrit de son côté l'économiste Jacques Attali, ancien conseiller de M. Mitterrand à l'Elysée.

.

.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de FlexOffice
9/février/2024 - 22h36
LEON a écrit :

Mitterrand a été élu pas pour son programme d'abolition de la peine de mort mais pour son programme de semaine de 35 heures ...programme qui un temps a fait des heureux , mais le retour du balancier a ruiné nombre d'entreprises et mis les salariés au chômage ...

Mitterrand nous avait quittés depuis quelques années avant que ce projet soit sur la table. Biden doit se sentir moins seul !  smiley

Portrait de LEON
9/février/2024 - 22h30

Mitterrand a été élu pas pour son programme d'abolition de la peine de mort mais pour son programme de semaine de 35 heures ...programme qui un temps a fait des heureux , mais le retour du balancier a ruiné nombre d'entreprises et mis les salariés au chômage ...

Portrait de FlexOffice
9/février/2024 - 22h27

Le seul réel bienfait que l'on pourrait attendre de la peine de mort serait qu'elle soit appliquée avant que le crime soit commis. Pour cela, comme on connait les catégories "susceptibles" de passer à l'acte, raccourcissons gaiement les frustrés, les employés ayant des comptes à rendre avec leur patron, les cocus magnifiques ou pas, les victimes d'incestes qui reproduisent parfois les maltraitances qu'ils ont subies, les gosses d'alcoolos ou alcoolos themselves, les dépressifs, les toxicos et leurs fournisseurs, les détraqués de tout poil qui veulent imposer leur système de pensée politique, religieuse, sociétale à leurs concitoyens, les jaloux, les envieux, les voleurs, les volés, les ptitesbites, les grosculs,  j'en oublie bien sûr...

 

(Ajoutons que le taux d'homicide est passé de 3 à 1.5 pour 100k hab, depuis, mais sans aucun lien avec l'abolition puisqu'il a été prouvé que l'effet dissuasif de la peine capitale est nul).

Portrait de BREIZ Mike
9/février/2024 - 22h10

C'est vrai quand ont voit les crimes qui existent en ce moment on peu se demander si ç'est une bonne chose que la peine de mort n'existe plus mais il ne faut pas oublier que quand elle a été abolie , la peine de mort c'était la guillotine et on ne peut accepter cela .

Portrait de Morlock3
9/février/2024 - 21h46

R.I.P

Portrait de LEON
9/février/2024 - 22h10

Je suggère que le gouvernement finance une enquête sur le nombre de morts lors de crimes perpétrés par des gens qui ont récidivé grâce à cette loi . D'autre part la position des futurs criminels est devenue très " confortable "  ils savent que quel que soit le nombre de leurs futures victimes , les lois de la République ne prendront pas leur vie ...

La race humaine ne doit être ni ange ni bête , et qui veut faire l'ange fait la bête .On ne manque pas d' humains qui se prennent pour des anges ...

Portrait de mauconseil
9/février/2024 - 17h49

la peine de mort ça évite aux tueurs d'enfant de se reproduire en prison aux frais du contribuable

Portrait de laracroft
9/février/2024 - 15h55 - depuis l'application mobile
Buzyn a écrit :

Tous les jours des innocents sont condamnés à mort parce qu'on ne condamne pas à mort les coupables.

Monsieur badinter va enfin commencer à payer pour les milliers de français qu'il a condamné à mort, dans un endroit où il va avoir très chaud.

@Buzyn « Tous les jours des innocents sont condamnés à mort parce qu'on ne condamne pas à mort les coupables.Monsieur badinter va enfin commencer à payer pour les milliers de français qu'il a condamné à mort, dans un endroit où il va avoir très chaud »

Mais quelle horreur de dire des trucs pareils !! Vous devriez avoir honte !

Portrait de laracroft
9/février/2024 - 15h53 - depuis l'application mobile
Buzyn a écrit :

Il m'a insultée tout à l'heure, signalez le. On va le faire sauter cet antisémite.

De toute façon à partir de maintenant je vais le fliquer. Je vais tout capturer et envoyer à la LICRA. Il aura une petite descente de flic chez lui comme son pote Dalors.

@Buzyn Peine perdue : j’ai deja signalé des propos racistes ou antisemites ici, on m’a répondu que le site était connu pour ça. Mais rien n’est fait.

Portrait de Oldelpaso
9/février/2024 - 14h38
Buzyn a écrit :

Ca t'arrive de rester 24h sans poster de message antisémite toi ?

On parle de ses actes et tu nous mets encore une fois le judaïsme au milieu. Va voir ton pote Gérard Miller pour soigner cette obsession.

Je suis d'accord avec vous ! Cette raclure de "pompe-moi le gland" a un avis sur tout !

Portrait de De Pompignanㅤ
9/février/2024 - 13h58
Buzyn a écrit :

Ca t'arrive de rester 24h sans poster de message antisémite toi ?

On parle de ses actes et tu nous mets encore une fois le judaïsme au milieu. Va voir ton pote Gérard Miller pour soigner cette obsession.

Tout en toi pue l'antisémitisme et le racisme, le névrosé. N'attribue pas tes tares aux autres.

Et Miller pourrait peut-être t'expliquer pourquoi tu te fais passer pour une femme...

Portrait de De Pompignanㅤ
9/février/2024 - 13h25
Buzyn a écrit :

Tous les jours des innocents sont condamnés à mort parce qu'on ne condamne pas à mort les coupables.

Monsieur badinter va enfin commencer à payer pour les milliers de français qu'il a condamné à mort, dans un endroit où il va avoir très chaud.

Le Paradis, l'Enfer et le Purgatoire sont autant de concepts absents du Judaïsme, ducon.

Portrait de Vernon
9/février/2024 - 12h32
djelloul a écrit :

on se souviendra surtout  de l abolition de la peine de mort malgré  la majorite des francais ............... qui etait pour

Pour ton info la loi a été votée démocratiquement, donc ton délire, on s'en fout qu'il y ait des simplets pour etre contre. Il y en a encore. Pour rappel plus une société est évoluée, moins la peine de mort existe car on sait tous qu'elle n'est pas dissuasive et qu'une société qui condamne la mise à mort ne peut pas la faire elle-même, ça serait débile. D'autre part, les fervents partisans de la peine de mort se placent au niveau des pays primaires qui la pratiquent : l'Iran,  la Corée du Nord, les Emirats arabes etc... Et en plus vous me faites marrer,  vous voulez donner aux terroristes islamistes ce qu'ils désirent : finir en martyre !! Bravo de soutenir leur combat !!! C'est vraiment pathétique ! 

Portrait de djelloul
9/février/2024 - 12h14

on se souviendra surtout  de l abolition de la peine de mort malgré  la majorite des francais ............... qui etait pour

Portrait de Blondissime
9/février/2024 - 11h51

Un grand homme disparait

Portrait de Le Solitaire Seul
9/février/2024 - 11h40

 

La peine de mort ne serait donc pas abolie ?…