07/12 08:28

L'assaillant de Paris a indiqué pendant sa garde à vue "vouloir tuer des juifs" et avoir envisagé plusieurs cibles juives et notamment le jardin mémoriel des enfants du Vel d’Hiv - Vidéo

Le Franco-Iranien Armand Rajabpour-Miyandoab, qui a été mis en examen mercredi soir par un juge d’instruction antiterroriste puis écroué pour l’attaque mortelle au couteau samedi soir près de la tour Eiffel, a affirmé avoir répondu à un «appel fin octobre de l’État islamique, demandant à tuer des juifs », selon une source judiciaire.

Il a aussi indiqué avoir envisagé plusieurs cibles, et notamment le jardin mémoriel des enfants du Vel d’Hiv, en mémoire des enfants juifs raflés pendant la Shoah. Inauguré en juillet 2017 à l’occasion du 75e anniversaire de la rafle du Vél' d’Hiv', le jardin honore la mémoire des enfants juifs raflés les 16 et 17 juillet 1942 pendant la Shoah. « Il y avait de sites juifs envisagés, mais pas que », précise une source judiciaire consultée par l’Agence France Presse.

« Il y avait des sites juifs envisagés, mais pas que », précise une source judiciaire.

Le suspect a également indiqué, d’après une source proche de l’enquête, ne pas avoir supporté que la tour Eiffel ait été allumée « aux couleurs d’Israël » après les massacres commis par le mouvement islamiste palestinien Hamas le 7 octobre. Lors de sa garde à vue, il est apparu « désincarné » et « froid », selon une source proche de l’enquête.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Decenale
7/décembre/2023 - 09h39

Il a répondu à l'appel de mélenchon