29/11 20:15

Eric Dupond-Moretti relaxé sur France 2 : "Je n'ai jamais eu l'intention de me venger" - "Je n'ai jamais présenté ma démission au Président de la République car je n'ai rien fait !"

20h12: "Je n'ai jamais eu l'intention de me venger", assure le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, invité du "20 Heures" de France 2 après sa relaxe prononcée par la Cour de justice de la République après des poursuites pour prise illégale d'intérêts. Le Ministre indique également qu'il n'a jamais présenté sa démission au Président de la République : "Je n'ai rien fait et ce soir je suis reconnu comme innocent "

18h07: On apprend à l'instant que le garde des Sceaux, ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, sera l'invité exceptionnel du Journal de 20h de France 2 ce soir. Alors qu'il vient d'être relaxé par la Cour de justice de la République au terme de son procès pour prise illégale d'intérêts, Éric Dupond-Moretti répondra aux questions d'Anne-Sophie Lapix.

"Alors qu'il vient d'être relaxé par la Cour de justice de la République au terme de son procès pour prise illégale d'intérêts, Éric Dupond-Moretti répondra aux questions d'Anne-Sophie Lapix", a indiqué la chaîne dans un communiqué. Jugé pour prise illégale d'intérêts, le garde des Sceaux a été déclaré "non coupable" et relaxé par la Cour de Justice de la République (CJR), une décision qui éclaircit son horizon politique.

"Le garde des Sceaux va pouvoir continuer à mener son action au sein de l'équipe gouvernementale, au service des Français. Je m'en réjouis", a réagi sur X (anciennement Twitter) la Première ministre Elisabeth Borne. Les juges de la CJR, en majorité des parlementaires, n'ont pas suivi les réquisitions de l'accusation qui avait réclamé un an de prison avec sursis à la fin de ce procès inédit d'un ministre de la Justice en exercice.

.

.

17h57: La rencontre entre Emmanuel Macron et le Ministre de la justice a duré 1h30 après sa relaxe

17h06 : Le Syndicat de la magistrature et l'Union syndicale des magistrats annoncent qu'elles "prennent acte" de la relaxe d'Eric Dupond-Moretti. "Ni les victimes ni les plaignants n'ont pu faire entendre pleinement leurs voix pendant l'instruction ou le procès", regrettent les deux organisations.

16h22: Sur le réseau social X, Elisabeth Borne indique: "La Cour de justice de la République a rendu sa décision et relaxé Éric Dupond-Moretti. Le garde des Sceaux va pouvoir continuer à mener son action au sein de l’équipe gouvernementale, au service des Français. Je m’en réjouis."

 

 

16h21: Dans leurs motivations, les juges de la CJR estiment que « l'élément matériel des délits de prise illégale d'intérêts visé à la prévention apparaît établi » à l'égard d'Eric Dupond-Moretti. Toutefois, « à défaut de caractérisation de l'élément intentionnel des délits de prise illégale d'intérêts, ces infractions ne sont pas constituées à l'encontre de M. Dupond-Moretti qui, dès lors, doit être relaxé ».

« A aucun moment », le ministre « n'avait exprimé (...) une animosité, un mépris ou un désir de vengeance » envers les quatre magistrats qu'il avait critiqués quand il était avocat, et contre lesquels il avait ouvert une enquête administrative en tant que garde des Sceaux, a déclaré le président de la CJR Dominique Pauthe, qui avait appelé le ministre à la barre avant de commencer à lire les motivations de la décision. La cour a également estimé qu'il n'avait pas été « averti » du conflit d'intérêts.

16h04: Après la relaxe d'Eric Dupond-Moretti, l'ONG Transparency International France appelle à "tirer les leçons d'un procès impossible". "La Cour de justice de la République a jugé que l'infraction n'était pas constituée et sa décision s'impose à tous", mais elle estime dans le même temps que ce procès "ne risque pas de sauver une juridiction en sursis".

15h44: Eric Dupond-Moretti sera reçu par Emmanuel Macron à l'Elysée cet après-midi, indique son entourage

15h34: "La décision, dans des termes dépourvus d'équivoque, a relevé à deux reprises un conflit d'intérêts. (...) Aujourd'hui, ce conflit d'intérêts qui était nié par Eric Dupond-Moretti est reconnu. (...) Nous sommes heureux que, pour l'avenir, de tels phénomènes ne puissent se reproduire", réagit Christophe Clerc, avocat du Syndicat de la magistrature. 

15h33: Le groupe LFI - NUPES réagit dans un communiqué de presse: "Nous apprenons la relaxe d'Eric Dupond-Moretti dans son procès pour prise illégale d'intérêts devant la Cour de justice de la République.

Alors que le procès a fait la démonstration implacable de sa culpabilité, une majorité des juges parlementaires a fait le choix de la relaxe !
Notre République doit se réveiller ! Il est temps de supprimer cette juridiction d'entre-soi systématiquement partiale. Le maintien du ministre de la justice montre que la prise illégale d'intérêt est un mode de Gouvernement en macronie."

15h24: Maître Rémi Lorrain déclare: "Eric Dupond-Moretti n'a jamais voulu se venger de quiconque. C'est peut-être une surprise pour les personnes qui ont mal appréhendé ce dossier."

15h21: Les avocats Eric Dupond-Moretti s'expriment. Maitre Jacqueline Laffont déclare: "C'est ce que l'on espérait. C'est évidemment une satisfaction, une émotion énorme. La Cour de Justice a jugé qu'il était innocent. Elle est venue dire que depuis 3 ans, il avait été mis en cause injustement, désigné comme un coupable avant même d'être jugé. L'innocence a été démontrée et consacrée."

"C'est la victoire de la séparation des pouvoirs", a-t-elle ajouté.

15h19: Le ministre de la Justice relaxé par la Cour de justice de la République au terme de son procès pour prise illégale d'intérêts. "L’intérêt pris par Eric Dupond-Moretti de saisir l’inspection générale de la Justice d’enquêtes administratives a été de nature à compromettre son indépendance et son impartialité. Dès lors, l’élément matériel de prise illégale d’intérêt apparaît établi", poursuit le président. 

"Il n’est pas établi que monsieur Dupond-Moretti n’ait été averti d’un risque de conflit d’intérêt avant le 7 octobre 2020", ajoute le président. "A défaut de caractérisation de l’élément intentionnel de prise illégale d’intérêt, monsieur Dupond-Moretti doit être relaxé", a conclu le président de la Cour de justice de la République.

10h45: Plus que quelques heures pour que le ministre de la Justice soit fixé sur son sort. Après le procès inédit, la Cour de justice de la République (CJR) rend aujourd'hui sa décision concernant Eric Dupond-Moretti, qui joue sans doute sa place au gouvernement.

Le garde des Sceaux, resté en poste pendant ses 10 jours de procès mais qui n’avait pas manqué une audience, sera présent au palais de Justice de Paris pour entendre la décision, à 15H00.

Il devait avant cela se rendre au Conseil des ministres, qui ne se tiendra finalement pas mercredi en raison des obsèques de Gérard Collomb. La décision de la CJR est déjà actée, même si elle est tenue secrète: les juges s’étaient réunis dans la foulée du procès, le 16 novembre, pour délibérer.

Avant de la lire en audience publique, les trois magistrats professionnels et 12 parlementaires de tous bords qui composent la cour doivent se réunir une dernière fois dans la matinée, pour valider sa rédaction.

L’accusation a requis un an de prison avec sursis, disant sa « conviction » qu’Eric Dupond-Moretti s’était bien rendu coupable de prise illégale d’intérêts en ouvrant, en tant que ministre, des enquêtes administratives visant quatre magistrats qu’il avait critiqués quand il était avocat - déclenchant une plainte inédite des syndicats de la magistrature.

Le ministre n’est « coupable de rien », avait répondu sa défense en plaidant la relaxe. Mais une condamnation, même « la plus basse », même « la plus ridicule », « suffirait » à entraîner sa « démission », avaient soutenu ses avocats.

A l’approche de cette échéance décisive pour son avenir politique, Eric Dupond-Moretti est « serein », satisfait d’avoir « pu s’expliquer », assure son entourage. « Pour la première fois » depuis le début de ses ennuis judiciaires quelques mois après sa nomination surprise à l’été 2020, « il s’est défendu, et a été défendu ».

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de MICMAH458
30/novembre/2023 - 08h41

C'est tout comme moi : j'ai roulé à 170 km/h sur l'autoroute, mais je n'avais pas l'intention de commettre une infraction.  Donc, les flics ne m'ont rien dit, et j'ai pu continuer ma route sans le moindre souci.  Elle est pas belle, la vie ?

Portrait de KERCLAUDE
30/novembre/2023 - 07h34

La justice devrait faire le ménage dans ses rangs......

Portrait de Lotus14
30/novembre/2023 - 07h31

Sa grosse erreur c'est d'attaquer le RN   ça le ridiculise et ça retourne contre lui

Portrait de Baron Poussiere
29/novembre/2023 - 21h45

"C'est pas moi M'sieur, j'ai rien fait, c'est pas moi, c'est Rachid qui m'a mis le portefeuille dans ma poche!! J'ai rien fait!!"

Le sketch d'Elie Sémoun date d'il y a  30 ans.

  Pathétique.

Portrait de Bigpower
29/novembre/2023 - 20h13

La justice Française est devenue une grande mascarade...  smiley

Portrait de MICMAH458
29/novembre/2023 - 19h43
Wouhpïnaise a écrit :

De toute façon, dès l'instant où il avait fait 3 bras d'honneur à un député LR en plein hémicycle, Macron aurait dû le virer. Ce type est détestable au possible, grossier, hargneux, rageux, revanchard, haineux. Et pourtant son altesse le maintient à son poste. Il faut croire que ça lui plait...

Je ne sais pas si ça lui plaît (et peut-être pas d'ailleurs), mais en tout cas cela doit l'arranger grandement, pour des raisons que nous ne connaissons pas.

Portrait de MICMAH458
29/novembre/2023 - 20h16

Le voilà donc pleinement rassuré : non seulement ce type imbuvable, grossier et méprisant va pouvoir continuer son action au sein du gouvernement (wouaf wouaf c'est ici que l'on rigole doucement), mais surtout il va pouvoir continuer à déverser son fiel sur tous ceux qui ne pensent pas comme lui.  Avec en prime, les félicitations et les encouragements de macron et de borne, qui ne vont pas cacher leur immense satisfaction de voir leur "ami" rester au bercail. C'est quand même bien pratique d'avoir à se présenter devant une juridiction "spéciale" (pas la même que monsieur ou madame tout le monde, non mais quand même il ne faut pas exagérer) puisque ces gens de la Haute estiment qu'ils méritent, de par leur fonction, un traitement que n'a pas le commun des citoyens.  Et tout cela, ce grand guignol, cette mascarade, se passe évidemment entre soi, entre gens qui se connaissent depuis parfois bien longtemps, qui se côtoient aussi probablement.  Bref, toutes les conditions sont réunies pour que jamais grand chose ne sorte de ce genre de tartufferies : entre bonimenteurs professionnels, on se serre toujours les coudes, on se protège les uns les autres, au cas où on aurait besoin d'un retour d'ascenseur.Je pense aussi que dans beaucoup de prisons de France, des acclamations de victoire ont été entendues, vu que dupond est l'idole vénérée des malfrats.

Portrait de LEON
29/novembre/2023 - 19h30

L'ambiance actuelle me fait penser au régime de Vichy ...

Dans 3 ans Il faudra voter gauche ou droite , la Nupe ou Le Pen , le mieux placé pour virer les copains de Macron ...

Portrait de 8Gako8
29/novembre/2023 - 19h00

mais c'est quoi ce Pays "France" responsable de ces actes mais n'est pas coupable smiley

Portrait de Marine70
29/novembre/2023 - 18h57 - depuis l'application mobile

Quelle bande de corrompus.
Ces gens sont ignobles.

Portrait de Azrael68
29/novembre/2023 - 18h39 - depuis l'application mobile

Tiens ! Comme c’est bizarre ! Je mis attendais pas ! Mdr

Portrait de dede35
29/novembre/2023 - 18h29

quand se sont les copains qui jugent  &gtsmiley

Portrait de Electro
29/novembre/2023 - 18h29

C'est quand même extraordinaire...cette bande de corrompus.

Il faut avouer qu'on peut leur tirer notre chapeau d'avoir réussi à avoir la main mise, à ce point pour obtenir l'impunité, quelque sois leurs méfaits !

On a plus rien à envier à certains pays d'Amérique du Sud !

Portrait de Wouhpïnaise
29/novembre/2023 - 18h17
namaste2271 a écrit :

je ne comprends pas pourquoi Macron insiste  á le mettre ministre de la justice, et deux fois en plus....il est mauvais. Quand les journalistes lui parle d'affaires comme la petite lola, emile...DM ne cesse de dire que ce sont des faits divers...En fait il n'a pas quitté sa robe d'avocat, il raisonne comme un avocat et non comme un ministre

De toute façon, dès l'instant où il avait fait 3 bras d'honneur à un député LR en plein hémicycle, Macron aurait dû le virer. Ce type est détestable au possible, grossier, hargneux, rageux, revanchard, haineux. Et pourtant son altesse le maintient à son poste. Il faut croire que ça lui plait...

Portrait de COLIN33
29/novembre/2023 - 18h11 - depuis l'application mobile

Tout est fait pour installer le RN Marine le Pen, je ne doute pas que tout ces politiques seront balayés, c'est le seul moyen de s'en débarrasser

Portrait de desaintclerc
29/novembre/2023 - 17h53

et combien ça a couté au contribuable ?

Portrait de riri08
29/novembre/2023 - 17h52

Je rigole tous pourris 

Portrait de namaste2271
29/novembre/2023 - 17h49

je ne comprends pas pourquoi Macron insiste  á le mettre ministre de la justice, et deux fois en plus....il est mauvais. Quand les journalistes lui parle d'affaires comme la petite lola, emile...DM ne cesse de dire que ce sont des faits divers...En fait il n'a pas quitté sa robe d'avocat, il raisonne comme un avocat et non comme un ministre

Portrait de imposteur
29/novembre/2023 - 17h42

responsable mais pas coupable , le tribunal valide qu'il y a des preuves matériel mais qu'il à pas fait exprès de son plein grés ....  je voudrais pas être à la place des plaignants, l'avancement c'est terminus .... 

Portrait de COLIN33
29/novembre/2023 - 17h02 - depuis l'application mobile

Tout ça pour ça ! cette cour de justice de la république est une mascarade, le bruit de la relaxe circulait ce matin, les suivants jugés n'ont pas de soucis à se faire

Portrait de iceman
29/novembre/2023 - 16h58
Decenale a écrit :

A noter que Dupond-Moretti a augmenté les magistrats de 1000e par mois. C'est sans doute un hasard.

Il n'y a que 3 magistrats sur les 15 juges de la Cour de justice...

Portrait de Decenale
29/novembre/2023 - 16h51

A noter que Dupond-Moretti a augmenté les magistrats de 1000e par mois. C'est sans doute un hasard.

Portrait de Jarpy
29/novembre/2023 - 16h43

Je lui laisse le bénéficie du doute... Concernant les juges, quelque soit le vainqueur de la guerre, ils finiront mal.

 

Les autres commencent à lacher BFM, il faut regarder la fin de Drahi comme thermomètre à la fin du socialisme français.

Portrait de 8Gako8
29/novembre/2023 - 16h19

sa confirme que certain avait déjà l'info hier , l'autre qui était morte de rire et l'autre qui a fait sa gastro sur le RN smiley

Portrait de dede35
29/novembre/2023 - 16h16
"Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir..."
Portrait de Lotus14
29/novembre/2023 - 16h08

Mais on le savait d'avance ....... les puissants sont intouchables ... on a beaucoup d'exemples .... 

la liste est longue ....;

Portrait de Dragon13127
29/novembre/2023 - 15h47 - depuis l'application mobile

Il faudrait un conseil citoyen de justice. Malheureusement on a une justice qui plaide en faveur de la racaille comme le gouvernement. Il faut changer de régime.

Portrait de Pauline Viardot
29/novembre/2023 - 15h39

gros laid...grosse ***** Banditsmiley

Portrait de miss-sissy
29/novembre/2023 - 15h37

relaxé? Tu m'étonnes! smiley

quand on se juge entre copains....

Portrait de Markololo
29/novembre/2023 - 15h30
camille352 a écrit :

Sincèrement ! Vous imaginiez autre chose qu'une relaxe ?

Pourquoi est-il forcément coupable à vos yeux ?

Les juges qui l'ont poursuivi sont ceux qui laissent la racaille en liberté, le syndicat de la magistrature en tête. On ne peut pas à la fois se plaindre de la justice et se plaindre de ceux qui la remettent en cause quand ils la remettent en cause.

Je suis sûr que vous n'avez toujours pas compris à date ce qui était reproché à Dupont-Moretti.