10/11 18:21

"Scène de guerre" dans un lycée de Lyon ce matin : La police annonce l'arrestation de deux lycéens appartenant au groupe de jeunes encagoulés qui ont attaqué l'établissement à coups de mortiers d'artifice

18h17: Deux lycéens ont été arrêtés à Lyon après des tirs de mortiers sur un lycée du 8e arrondissement, pris pour cible par un groupe d'une douzaine de personnes, a-t-on appris de sources policière et académique. Les deux personnes arrêtées ont été "identifiées comme des élèves et ayant participé à l'action", a indiqué la police à l'AFP.

Le groupe "de jeunes cagoulés", selon le rectorat, a mis le feu à des poubelles et lancé "quelques tirs de mortiers".

Les incidents ont eu lieu vers 07H30. Une enquête a été ouverte notamment pour "violences aggravées, dégradations par moyens dangereux" a indiqué le parquet de Lyon à l'AFP.

15h47; C'est une "scène de guerre" qui s'est produite ce matin à Lyon, au lycée La Martinière-Montplaisir, dans le 8e arrondissement, lorsqu'une quinzaine de jeunes ont attaqué l'établissement à coups de mortiers d'artifice. Plusieurs poubelles ont également été brûlées devant le portail.

Nos confrères du Figaro indique le groupe aurait aussi visé le proviseur de l'établissement, qui était présent derrière les grilles. "C'était un guet-apens. Il a été visé à moins de 6 mètres par des tirs tendus", a déclaré Pierre Oliver, maire LR du 2e arrondissement de la ville et conseiller régional.

Grâce à l'intervention des forces de l'ordre et  à l'exploitation des caméras de vidéo surveillance ,  deux personnes ont été interpellées. L'une d'elles serait élève dans le lycée et ferait l'objet actuellement d'une procédure disciplinaire "sans que l'on sache si les faits sont liés à cette dernière.", précise le Figaro.

Un parent d'élève, témoin de la scène, raconte "une scène de guerre avec des feux d'artifice pointés en direction du lycée". Et d'ajouter que «Ça a créé de la panique chez les enfants qui étaient sidérés parce qu'ils voulaient aller en cours. C'était dangereux".

Le recteur de l'académie de Lyon, dans un communiqué, a "fermement condamné ces faits qui ont mis gravement en danger la sécurité des élèves et des personnels de l'établissement", avant d'apporter "son soutien à toute la communauté éducative". Et d'assurer qu'"aucune violence contre l'école de la République ne peut être tolérée".

Interrogé par nos confrères, un professeur de physique-chimie a quant à lui regretté "de ne recevoir de l'aide que lorsqu'il y a des problèmes . (...) Cela fait des années qu'ici on fait face à de nombreuses difficultés. Beaucoup d'élèves sont issus de familles avec des problèmes et il est impossible que ça ne se répercute pas sur le milieu scolaire. Ce matin, nous sommes forcément choqués mais cela confirme la nécessité de recevoir des moyens. L'école n'est pas une oasis hors du monde et ce qui est arrivé fait écho à toute notre société qui se durcit", a-t-il déploré, en pointant du doigt le manque de personnel : "Nous n'avons qu'un infirmier sur trois, plus d'assistant social et des classes de 35 élèves …".

Mickaël Paccaud, conseiller régional délégué à l'excellence éducative, et le maire du 2e arrondissement Pierre Oliver,  ont appelé le maire de Lyon à "installer des caméras aux abords de tous les lycées de la ville". «Malheureusement il n'y en avait pas là alors que celles à l'intérieur du lycée ont permis d'arrêter des personnes. Les caméras sont une vraie solution pour arrêter ces individus. Quand un proviseur joue sa vie, on ne peut pas se refuser les caméras par idéologie", déclare Pierre Oliver.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Decenale
11/novembre/2023 - 08h10

C'est beau de devenir un pays musulman

Portrait de Constrictor
11/novembre/2023 - 01h34
Koikilencoute a écrit :

Encore la faute à "l'extrême droite", peut-être ?

En tout cas, ce n'est pas elle qui appelle à l'apaisement mais plutôt à un regain des tensions qui existent déjà.

Souffler sur les braises n'a jamais été une solution, on l'a vu maintes et maintes fois ces dernières années.

Mais le RN continue dans ses provocations comme si ses dirigeants voulaient que le pays s'embrase.

Portrait de Koikilencoute
10/novembre/2023 - 20h25

Puisque Macron vous l'a dit, l'été dernier : "l'ordre est rétabli"...

Portrait de Koikilencoute
10/novembre/2023 - 20h23

Encore la faute à "l'extrême droite", peut-être ?

Portrait de Koikilencoute
10/novembre/2023 - 20h22

Gaza ? Israël ? Non, la France...

Portrait de Ocarina
10/novembre/2023 - 20h19

Vive la CAF, vive le RSA comme disaient certaines racailles dernièrement dans le métro ; il faut bien leur donner du fric pour qu'ils s'amusent.

Merci la gauche avec son social à foison.

Portrait de Jeje82000
10/novembre/2023 - 18h28 - depuis l'application mobile

qu es ce qu'on attend pour amer les profs une bonne bastos dans les jambes à ces ragondin ça leur passera l'envi de récidiver

Portrait de garlaban
10/novembre/2023 - 18h20

Ca sent la relaxe et le non-lieu.

 
Portrait de BouloulouBi
10/novembre/2023 - 17h54

Nos chances pour l'Afrance

Portrait de COLIN33
10/novembre/2023 - 17h18 - depuis l'application mobile

Comment es-ce possible, des bambins de bonne famille ! il doit y avoir erreur

Portrait de Bjj
10/novembre/2023 - 16h24

"deux personnes ont été interpellées" : j'espère que Kevin et Matteo ne tremblent pas trop de la sévère punition qui les attends. On leur demandera dimanche à la manif de Chonchon.

Portrait de thesteeve
10/novembre/2023 - 16h14

à force les spectacles Pyrothechniques comme "le puy du fou" vont paraître moins impressionnant et surtout moins immersif..l'idée de vivre le feux d'artifices de l'intérieur d'une baie vitrée est totalement novateur, sans parler des cascadeurs qui evitent les feux d'artifices comme plongé dans l'arène....un véritable spectacle immersif...vu le génie créatif de notre jeunesse...je suis sure que l'avenir de la France est assuré....

Portrait de Amandecroquante
10/novembre/2023 - 16h08

Attention les profs à ne pas dire que la société se durcit qu’il y a de la violence … 

Vous laissez des syndicats détruire la seule chose qui auraient pu nous sortir du Chaos, l’école. lieu d’autorité et d’ordre. Maintenant à vous de voter correctement pour des syndicats rétablissant les profs en tant que boussole de la jeunesse