06/11 10:31

Quatre membres de la famille d'un journaliste libanais, parmi lesquels trois enfants, ont été tués dimanche dans une frappe israélienne, alors qu'ils étaient en voiture

Quatre membres de la famille d'un journaliste libanais, parmi lesquels trois enfants, ont été tués dimanche dans une frappe israélienne, alors qu'ils étaient en voiture sur une route du sud du Liban, selon un média d'Etat. Les victimes sont la soeur du journaliste Samir Ayoub, correspondant d'une radio locale, et les trois petits-enfants de celle-ci, âgés de 14, 12 et 10 ans, selon l'agence nationale d'information (Ani, officielle).

Le journaliste, qui était au volant de sa voiture, a été blessé.

Les membres de sa famille le suivaient dans une seconde voiture.

La zone frontalière entre le Liban et Israël est le théâtre d'échanges de tirs fréquents entre l'armée israélienne et le Hezbollah pro-iranien notamment, depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée le 7 octobre par l'attaque sanglante du mouvement islamiste palestinien sur le sol israélien.

Dimanche matin, quatre secouristes avaient été blessés dans un bombardement israélien contre deux ambulances appartenant à une association locale, avaient rapporté cette association et l'Ani. Le 13 octobre, un journaliste de Reuters, Issam Abdallah, avait été tué et six autres, dont deux de l'AFP, avaient été blessés, alors qu'ils couvraient les violences dans le sud du Liban. Les autorités libanaises avaient accusé Israël.

Depuis le 7 octobre, 81 personnes ont péri du côté libanais, selon un décompte de l'AFP, dont 59 combattants du Hezbollah et au moins 11 civils. Six soldats et un civil ont été tués du côté israélien, d'après les autorités.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de seb2746
7/novembre/2023 - 10h05

Tuons encore et toujours, là en plus c'est bien ciblé, un journaliste qui dénonce les actes ignobles d’Israël depuis des années, zou, à dégager.

Portrait de Jose22
6/novembre/2023 - 13h21
stephanevalentino a écrit :

Un journaliste apparement pas assez informé pour savoir que cette zone était risqué et prendre avec lui des enfants... Et le Hezbollah qui va aussi de son côté mettre en danger les civiles Libanais...

L'armée Israelienne cible depuis le debut du conflit les journalistes au Liban et en Palestine. D'après l'enquête de RSF, le tire sur les journalistes de Reuters et de l'AFP était ciblé.

De plus, 2 ambulances de la défense civile ont été ciblées alors qu'ils assistaient des civiles.

Ce journaliste habite dans la région Sud (en conflit) et alors qu'il évacuait sa famille dans une voiture enregistrée sous son nom, ils ont été victimes d'un missile guidé. 3 filles mineures, et leur grand-mère sont mortes.

Portrait de Jose22
6/novembre/2023 - 13h21

 .

Portrait de stephanevalentino
6/novembre/2023 - 12h51

Un journaliste apparement pas assez informé pour savoir que cette zone était risqué et prendre avec lui des enfants... Et le Hezbollah qui va aussi de son côté mettre en danger les civiles Libanais...