05/10 11:02

Grenoble: Des alertes à la bombe ont été reçues dans huit établissements scolaires, entraînant leur fermeture temporaire, annonce ce matin la préfecture de l'Isère

Des alertes à la bombe ont été reçues dans huit établissements scolaires de Grenoble, entraînant leur fermeture temporaire, a indiqué jeudi la préfecture de l’Isère, ainsi que l’ouverture d’une enquête par le parquet.

« Des alertes à la bombe ont été reçues dans huit établissements scolaires de Grenoble. En accord avec la rectrice, le préfet Louis Laugier a décidé leur fermeture jusqu’à la levée de doute », a indiqué la préfecture dans un communiqué sur son compte X (anciennement Twitter), sans plus de détails dans l’immédiat.

Mercredi, une alerte à la bombe avait déjà entraîné la fermeture toute la matinée d’un collège de Grenoble, avant l’intervention d’une équipe de déminage qui n’a découvert aucun objet suspect. L’alerte a été levée aux environs de 11H00. Son auteur, « un mineur de 12 ans seulement féru d’informatique », a été identifié et « est actuellement entendu par les policiers ainsi que ses parents », a indiqué jeudi le procureur de Grenoble, Eric Vaillant, qui avait ouvert une enquête mercredi et a « de nouveau saisi » la police jeudi.

« A la probable imitation de cette alerte à la bombe » de mercredi, huit établissements«  de l’agglomération  »ont trouvé ce matin un nouveau message d’alerte« , mais  »le texte du message est très différent de celui de la veille", a précisé le parquet. Mardi encore, une autre alerte du même type avait conduit au confinement et à l’évacuation d’un autre collège à L’Isle-d’Abeau dans le nord du département de l’Isère, selon la presse locale.

.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions