14/07 11:16

14 juillet: La forte émotion des policiers sur les Champs-Elysées ce matin en voyant la pancarte d'une petite-fille sur laquelle était inscrit: "Merci de nous protéger" - VIDEO

Des centaines de Français se sont rendus ce matin sur les Champs-Elysées à Paris pour assister au défilé du 14 juillet. Et parmi eux, c'est une petite fille qui a retenu l'attention, principalement des policiers.

Alors qu'elle attendait avec sa famille le démarrage du défilé, elle a brandi une pancarte en direction des forces de l'ordre sur laquelle on pouvait lire: "Merci de nous protéger".

De quoi émouvoir les agents de police présents sur place, qui ont alors tenu à la remercier, et à poser avec elle pour une photo.

Sur les réseaux sociaux, la Police Nationale a d'ailleurs fait part de son émotion: "Instant magique sur les Champs-Elysées à quelques minutes du lancement du défilé. #Protéger sans répit, le plus beau des métiers.", est-il indiqué.

Jeanmarcmorandini.com vous propose de découvrir la séquence.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Gustave68
14/juillet/2023 - 13h34

C'est une émotion intense de voir les authentiques Français s'exprimer, éloignés de ceux qui dénigrent la France et ses forces de l'ordre dévouées

Portrait de John- Doe
14/juillet/2023 - 13h11

il na faudrait pas croire que la gamine est manipulée....

Portrait de marion G.
14/juillet/2023 - 12h25

 

Magnifique image smiley

Portrait de Nestea
14/juillet/2023 - 11h49
Antonio Salieri a écrit :

La pauvre petite comprendra en grandissant qu'ils sont instrumentalisés pour protéger les intérêts des fonds d'investissement avant de protéger les populations. 

N importe quoi

Faut arrêter la parano

Tu m as fait ma journée

Portrait de bibi42
14/juillet/2023 - 11h41

Un grand merci a ce policier en civil à bord du train reliant Pais à Annecy pour être intervenu et protégé les voyageurs d'un forcené armé d'un couteau à cran d'arrêt automatique 

Portrait de COLIN33
14/juillet/2023 - 11h18 - depuis l'application mobile

ça s'adresse à Macron ou aux forces de l'ordre ?