13/06/2023 14:31

La gauche est inaudible sur le sujet de l'immigration, faisant preuve de «gêne et d'embarras» sur une question qu'elle ne juge plus «existentielle», regrette l'ancien ministre socialiste Benoît Hamon

La gauche est inaudible sur le sujet de l'immigration, faisant preuve de «gêne et d'embarras» sur une question qu'elle ne juge plus «existentielle», a regretté l'ancien ministre socialiste Benoît Hamon, qui dirige désormais une ONG œuvrant pour l'inclusion des exilés.

Alors que le gouvernement discute avec l'opposition de droite sur une nouvelle loi immigration et que le récent drame à Annecy a relancé le débat sur ce thème, il y a «une forme de gêne et d'embarras à aborder un sujet qu'on estime impopulaire», a jugé le directeur général de Singa, une organisation engagée dans l'inclusion économique et sociale des nouveaux arrivants en France et en Europe.

«Le sujet des migrations est un sujet que la gauche ne saisit plus comme une question aussi identitaire et existentielle qu'auparavant», a observé l'ancien ministre socialiste (2012-2014) auprès de quelques journalistes, dont l'AFP. «Sauf que tout ce qui contribue à déshumaniser les nouveaux arrivants contribuera à ce que les inégalités prospèrent (...) par capillarité avec le sujet migratoire», a-t-il poursuivi. «Donc si la gauche n'est pas sur cette ligne de front, elle perdra toutes les autres batailles derrière : sur la question du vivre-ensemble, des quartiers populaires, de la lutte contre le racisme et des discriminations», a-t-il énuméré.

Pourtant, a plaidé l'ancien porte-parole du Parti socialiste, «la discussion “voulons-nous une société inclusive ?” est centrale». Pour l'heure, a-t-il déploré, «si on écoute le bruit du débat sur la migration, on n'entend pas de message politique clair qui assume de dire qu'il faut une politique publique inclusive», mis à part quelques «voix isolées» qui ne font «pas système». «Il y a une forme de chape de plomb sur l'immigration» à gauche, a-t-il encore regretté.

Le dirigeant de Singa, qui se propose «d'équiper et d'outiller» en termes de plaidoyer les partis de gauche sur ce sujet, s'est également dit «consterné» par un débat public où se «diffuse une idée classique de l'extrême droite selon laquelle nos modes de vie seraient menacés par l'immigration». «La migration n'est pas le problème, elle peut être la solution», a-t-il assumé, prenant l'exemple de son impact sur le système des retraites : «Si on s'amusait à vouloir retirer les cotisations des travailleurs étrangers, le débat serait de savoir si l'âge légal (de départ à la retraite) doit être porté à 67 ou 68 ans».

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de -Nico-
13/juin/2023 - 22h23
AMICalement a écrit :

Je pense que c'est malheureusement bien plus simple, elle va foirer sa campagne et son débat et perdre contre Édouard Philippe qui se prépare activement !

Exactement. S’il n’est plus au poste de premier ministre depuis un moment, c’est pour cette raison là…Et c’est pour la même raison qu’il a été remplacé par Castex le plouc, (désolé pour lui)… Philippe est le Poulain de Macron et son parti tout neuf n’est qu’un leurre. c’est tellement évident..

Portrait de Raymond C
13/juin/2023 - 19h50
stbx00 a écrit :

Surtout que ce ne sont pas les "étrangers" qui payent des cotisations en France qui posent un réel problème d'immigration en France.

Là où il a raison c'est que les partis de gauche sont inaudibles sur l'immigration. Se voiler la face sur les problèmes, qui sont réels et quotidiens c'est ne pas se donner de chance de gouverner prochainement.

Je suis de gauche mais aujourd'hui aucun parti de gauche ne semble être qualifié pour répondre aux problèmes quotidiens des Français. Marine Lepen sera présidente en 2027. Elle n'a plus d'adversaire.

MLP ne sera jamais présidente, ni en 2027 ni plus tard. Elle n'en a pas du tout envie et fera tout pour se vautrer un nouvelle fois. La seule chose qui l’intéresse c'est les indemnités de l'état liées au nombre de députés élus pour éviter le naufrage financier de son parti.

 

Portrait de COLIN33
13/juin/2023 - 18h39 - depuis l'application mobile

que la gauche socialiste se refasse une santé et se retire de la Nupes

Portrait de Caro3ine
13/juin/2023 - 16h41
stbx00 a écrit :

Surtout que ce ne sont pas les "étrangers" qui payent des cotisations en France qui posent un réel problème d'immigration en France.

Là où il a raison c'est que les partis de gauche sont inaudibles sur l'immigration. Se voiler la face sur les problèmes, qui sont réels et quotidiens c'est ne pas se donner de chance de gouverner prochainement.

Je suis de gauche mais aujourd'hui aucun parti de gauche ne semble être qualifié pour répondre aux problèmes quotidiens des Français. Marine Lepen sera présidente en 2027. Elle n'a plus d'adversaire.

J'étais de gauche aussi mais j'ai évoluée, la gauche nupes ce n'est plus la gauche.

Portrait de Caro3ine
13/juin/2023 - 16h39

Et il a fait quoi lui à part manger des kebabs?

Portrait de stbx00
13/juin/2023 - 16h05
AMICalement a écrit :

«Si on s'amusait à vouloir retirer les cotisations des travailleurs étrangers, le débat serait de savoir si l'âge légal (de départ à la retraite) doit être porté à 67 ou 68 ans».

Sauf si on retirait toutes les aides aux migrants smiley

Surtout que ce ne sont pas les "étrangers" qui payent des cotisations en France qui posent un réel problème d'immigration en France.

Là où il a raison c'est que les partis de gauche sont inaudibles sur l'immigration. Se voiler la face sur les problèmes, qui sont réels et quotidiens c'est ne pas se donner de chance de gouverner prochainement.

Je suis de gauche mais aujourd'hui aucun parti de gauche ne semble être qualifié pour répondre aux problèmes quotidiens des Français. Marine Lepen sera présidente en 2027. Elle n'a plus d'adversaire.