29/04/2011 10:40

Politique: Maradona porte plainte contre une affiche

Diego Maradona a porté plainte contre une affiche de campagne politique qui utilise son image sans sa permission dans la province de San Juan (ouest de l'Argentine).

"J'irai jusqu'au bout. Je n'accepte pas que mon image soit associée à quelque chose dont je n'ai jamais entendu parler", a déclaré à la presse l'ancien buteur et sélectionneur de l'équipe d'Argentine. Sur les affiches - anonymes - on peut voir Maradona, bras ouverts avec dans ses mains, deux rond rouges sertis du mot "no" (non).

"Il ne faut pas salir le ballon, la Constitution non plus. Pour la démocratie et la liberté, vote pour toi, vote NON", ajoute l'affiche en allusion à la célèbre phrase du numéro 10 "il ne faut pas salir le ballon", prononcée le jour du dernier match de sa carrière.

Le gouverneur de San Juan, José Luis Gioja, proche de la présidente argentine Cristina Kirchner, veut amender la constitution régionale pour pouvoir briguer un 3e mandat. La proposition sera soumise à un referendum populaire le 8 mai. L'avocate de Maradona, Andrea Alicante, réclame que les affiches soient retirées de la rue et que son client soit indemnisé. "L'image de Maradona a un prix", a-t-elle expliqué.

Une histoire similaire était arrivée à l'héritier footballistique de Maradona, Lionel Messi. Le député de droite Alfredo Olmedo avait utilisé la photo de l'attaquant du Barça pour illustrer des affiches de campagne, pour les élections au poste de gouverneur de Salta (nord de l'Argentine), début avril.

Ailleurs sur le web

Vos réactions