22/04/2011 09:41

Bolivie: Mort mystérieuse d'un journaliste d'une agence

Un journaliste bolivien, chef de l'information d'une agence de presse locale d'obédience catholique, a été retrouvé mort jeudi dans des circonstances mystérieuses, apparemment tué par un engin explosif, a indiqué la police. 

Le corps de David Nino de Guzman, 41 ans, a été découvert jeudi matin sur le bas côté d'une avenue de La Paz, mort des suites "de l'activation d'un engin explosif", qui l'a mortellement blessé à l'estomac, a indiqué à la presse le chef de la police judiciaire (FELCC), le colonel Rosario Alvarez. 

"Nous ne pouvons dire s'il s'agit d'un homicide, d'un vol, d'un règlement de compte, d'une agression, nous examinons plusieurs hypothèses", a déclaré l'officier, ajoutant que des prélèvements de médecins légistes étaient en cours. 

Nino de Guzman, marié et père de deux enfants, avait disparu depuis sa sortie de son travail mardi soir.  Il était chef de l'information de l'agence de presse Fides (ANF), membre d'un groupe de presse catholique comprenant également un réseau de radios, au professionalisme et à l'indépendance respectés en Bolivie. 

Le ministère bolivien de la Communication a dans un communiqué jeudi soir enjoint les instances judiciaires de mener "une enquête exhaustive sur les circonstances de la mort du journaliste".

Ailleurs sur le web

Vos réactions