03/02 14:55

Twitter lance en France sa version payante et ses coches de couleur qui classent ses utilisateurs - Mais quels sont le tarif et les spécificités de cette version baptisée "Twitter Blue"?

Twitter lance en France sa version payante et ses coches de couleur qui classent ses utilisateurs: coche bleue de compte "certifié" pour les abonnés, coche grise ou jaune pour les organismes gouvernementaux ou "entreprises officielles" et étiquettes spécifiques pour les robots ou les "médias affiliés à des États".

Grand projet d'Elon Musk, nouveau propriétaire de Twitter, cette version baptisée Twitter Blue n'était jusqu'ici déployée que dans quelques pays. Elle est proposée en France à 9,60 euros par mois. Le réseau social compte 16 millions d'utilisateurs actifs en France, selon Médiametrie.

Le classement des utilisateurs du réseau social peut avoir des implications importantes sur la visibilité de tweets. Ainsi, Twitter compte mettre en haut des réponses les tweets de ses abonnés payants et "ne recommandera pas les comptes d'entités médiatiques affiliées à un État, ni leurs tweets, et ne les amplifiera pas", ni ceux qui pointent vers leurs tweets.

La coche bleue, jusqu'ici réservée aux utilisateurs jugés "actifs, notoires et authentiques", sera désormais aussi attribuée à tous les abonnés payants, avec une série de conditions. Ils devront notamment fournir un numéro de téléphone confirmé, exister depuis plus de 90 jours et ne pas "présenter de signes laissant supposer (que le compte) est fallacieux ou trompeur" ou "impliqué dans des opérations de manipulations".

Les comptes certifiés selon les anciens critères gardent pour l'instant leur coche bleue, mais Elon Musk a déclaré en décembre vouloir les supprimer "dans quelques mois". Ils devront donc payer l'abonnement pour la conserver.

Axe stratégique d'Elon Musk pour redresser des comptes en chute libre depuis le rachat, l'abonnement garantit "deux fois moins de publicité" et de nouvelles fonctionnalités.

La coche jaune (gold) est attribuée à ce que Twitter considère comme des organismes officiels et vérifiés, la coche grise aux comptes des organisations gouvernementales ou multilatérales, ainsi qu'aux membres de gouvernements, de cabinets, des diplomates, etc.

Le compte Twitter d'Emmanuel Macron a ainsi désormais une coche grise.

Des labels spécifiques précisent si les comptes sont considérés comme des entreprises ou professionnels, ou des "médias affiliés à des États" (avec le nom de l'État) ou encore des comptes automatiques (créés pour générer automatiquement du contenu ou retweeter d'autres comptes).

"Les médias financés par un État et dotés d'une indépendance éditoriale, comme la BBC au Royaume?Uni ou NPR aux États?Unis, ne sont pas définis comme des médias affiliés à un État", précise Twitter.

Ailleurs sur le web

Vos réactions