02/01 17:13

L'Académie des César décide de mettre en retrait, pour sa prochaine cérémonie, les personnes "mises en cause par la justice pour des faits de violence"

L'Académie des César a décidé de mettre en retrait, pour sa prochaine cérémonie, les personnes "mises en cause par la justice pour des faits de violence". "Par respect pour les victimes (même présumées en cas de mise en examen ou de condamnation non définitive), il a été décidé de ne pas mettre en lumière des personnes qui seraient mises en cause par la justice pour des faits de violence", déclare l'Académie des César dans un communiqué.

Cette annonce intervient dans la foulée de l'enquête visant Sofiane Bennacer, jeune comédien révélé dans Les Amandiers et mis en examen pour viols.

En novembre, l’Académie des César avait annoncé qu’elle ouvrirait, « dans les meilleurs délais », une réflexion sur son règlement, qui ne prévoyait pas jusque-là l’hypothèse d’une mise en cause judiciaire d’un participant à un film susceptible d’être élu.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Thom70
2/janvier/2023 - 17h35

Toutes les mesures qu'ils prendront,  qui s'intéresse encore à cette barre en daube (sans jeu de mots) !! Véritable tribune pour des comiques en mal de notoriété ou pour des acteurs/actrices qui n'ont pas été sélectionnés dans des films qu'ils auraient aimé tourner...ou des coups d'éclat pour se mettre encore....à poils, navrant 

Portrait de YVESM
2/janvier/2023 - 17h23

César, c’est aussi du pâté, comme le cinéma français, maintenant.

Portrait de wicket
2/janvier/2023 - 17h23

Cela concernera qui ?