08/12 08:01

Hausse des prix de l'énergie : William Saurin, Garbit, Raynal vont arrêter temporairement à partir du 2 janvier 2023 la production sur quatre des huit sites en France

Le groupe agroalimentaire Cofigeo (William Saurin, Garbit, Raynal) va arrêter temporairement à partir du 2 janvier 2023 la production sur quatre de ses huit sites en France face à la hausse des prix de l'énergie, a déclaré mardi à l'AFP son président Mathieu Thomazeau. Cela représente 80% de sa production et aura un impact sur 800 des plus de 1.200 salariés du groupe qui se verront appliquer un accord d'activité partielle de longue durée (APLD), a-t-il précisé.

Ces mesures ont été prises pour "faire face à la hausse spectaculaire des coûts d'énergie (gaz et électricité nécessaires à la cuisson et à la stérilisation des plats cuisinés), qui seront multipliés par 10 dès le début de l'année", précise dans un communiqué le groupe, qui fabrique des plats préparés (William Saurin, Garbit, Raynal et Roquelaure, Zapetti...).

À cela s'ajoute l'inflation "des matières premières alimentaires et industrielles" utilisées par Cofigeo, notamment le bœuf, le porc, les tomates mais également les emballages et le transport, explique encore le groupe.

A partir du 2 janvier 2023, le groupe "va être contraint d'arrêter la production de ses quatre principaux sites industriels et va ainsi mettre en œuvre l'accord d'activité partielle de longue durée (APLD) signé avec les syndicats représentatifs pour protéger les 1.200 emplois et la pérennité des activités du Groupe", selon la même source.

Les sites concernés sont Pouilly-sur-Serre, Lagny-sur-Marne, Capdenac et Camaret-sur-Aigues.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Soulejack
8/décembre/2022 - 12h09

il faut la manger leur merde.pas une grosse perte pour l'alimentation.

Portrait de LISCO
8/décembre/2022 - 11h50

a votre avis qui est entrain de s'en mettre plein les poches avec la hausse des tarifs de l'électricité ?

Portrait de PhilRAI
8/décembre/2022 - 10h32

Le résultat de plus de 25 ans de destruction de notre économie par les gouvernements successifs qui ont toujours mené la même politique. Ça continuera de s'aggraver tant que les Français ne décideront pas de les virer.

Portrait de Tudo
8/décembre/2022 - 09h25

Bientôt des émeutes de la faim. 2023 va être une année " intéressante".

Portrait de MS54840
8/décembre/2022 - 09h08

Trop cher WS, des boîtes à presque 3 € on se fou de nous ! ah ah surtout que les marques distributeurs pour la même chose sont 20 à 30% moins chère.