01/12 15:35

L'actrice et productrice Mylène Demongeot, qui a notamment joué dans "Fantômas", "Camping", "Bonjour Tristesse" et dans "Les Sorcières de Salem", est décédée à l'âge de 87 ans

Selon Midi Libre, l'actrice et productrice Mylène Demongeot est décédée à l'âge de 87 ans. L'annonce a été faite à nos confrères par Henry-Jean Servat.

"C'était une artiste magnifique. Elle avait passée sa jeunesse à Montpellier, elle s'était mariée à l'église de Palavas-les-Flots, elle adorait la région. Elle était engagée. C'était une amie depuis plus de 40 ans. Elle est décédée à la suite d'une longue maladie", a-t-il déclaré à nos confères

Biographie (Allociné)

De son vrai prénom Marie-Hélène, Mylène Demongeot a 13 ans lorsque sa famille s'installe à Paris. Elle y suit les cours d'art dramatique de René Simon et Marie Ventura, avant d'entamer une carrière de mannequin. La jeune cover-girl n'a que dix-sept ans lorsqu'elle apparaît dans son premier film, Les Enfants de l'amour (1953).

Repérée par Marc Allégret, qui la dirige dans Futures Vedettes, elle acquiert effectivement un statut de star avec le rôle d'Abigail dans Les Sorcieres de Salem (un drame tiré du roman d'Arthur Miller), aux côtés d'Yves Montand et de Simone Signoret. Elle figure ensuite au générique d'une nouvelle adaptation, de Françoise Sagan cette fois-ci, avec Bonjour tristesse d'Otto Preminger.

Sex-symbol des années 50-60, la blonde incendiaire se spécialise dans des films le plus souvent légers, populaires et prête sa plastique avantageuse au personnage d'Hélène dans la série des Fantomas, ainsi qu'à quelques héroïnes de péplums (La Bataille de Marathon, L'Enlèvement des Sabines où elle partage l'affiche avec Roger Moore alias Romulus).

Sa rencontre avec Marc Simenon, metteur en scène et fils du romancier, va marquer un tournant. Elle se lance alors avec son mari dans la production, et espace de plus en plus ses apparitions au cinéma, jusqu'à ne plus tourner qu'épisodiquement (Signé Furax, réalisé par son mari, Tenue de soirée, de Bertrand Blier).

Parallèlement, elle poursuit sa carrière d'actrice sur les planches et à la télévision. Après une éclipse de dix ans, elle signe son retour sur grand écran en 2004 avec deux films, Victoire et le polar 36 quai des orfèvres. Sa carrière au cinéma redémarre puisqu'elle fait partie de deux aventures sous le soleil, d'abord au Camping puis en Californie.

Mylène Demongeot privilégie désormais les seconds rôles voire les brèves apparitions dans des films très différents, de la comédie légère (Tricheuse, Camping 2) au drame (Les toits de Paris, Oscar et la dame rose), en passant par le cinéma d'auteur (Si tu meurs, je te tue, Elle s'en va) ou la télévision (Les mauvaises têtes, Des roses en hiver).

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Tching
1/décembre/2022 - 20h24
Le RSA de BHL a écrit :

Mytho.

说明你的想法...

Portrait de Morlock3
1/décembre/2022 - 20h19

R.I.P

Portrait de spidey81
1/décembre/2022 - 19h00 - depuis l'application mobile

une bien triste nouvelle , elle devait jouer en plus dans maison de retraite 2 .... elle manquera beaucoup au cinéma

Portrait de Titou17
1/décembre/2022 - 17h36

RIP que dire de plus ! smiley

Portrait de Wouhpïnaise
1/décembre/2022 - 17h28

Peiné d'apprendre cette nouvelle. C'était une personne que j'appréciais. Faites bon voyage Madame.

Portrait de Lilou.St.Bo
1/décembre/2022 - 16h47

J'aimais beaucoup cette grande artiste. Reposez en Paix, Madame, Dieu ait votre âme. 

Portrait de lumelec
1/décembre/2022 - 16h11

Très investie avec les animaux 

RIP

Portrait de Gustave68
1/décembre/2022 - 15h50

Quelle tristesse ! Une grande actrice ... De plus, elle était très belle: on l'a comparait à l'époque à BB. Souvenirs d'elle dans Fantômas !