09/11 15:02

Justice: 13 personnes soupçonnées d'avoir envisagé une attaque contre Emmanuel Macron en 2018 renvoyées en correctionnelle par des juges d'instruction antiterroristes

Les juges d'instruction antiterroristes chargés de l'enquête sur les "Barjols", un groupe proche de l'extrême droite identitaire soupçonné d'avoir envisagé une attaque contre Emmanuel Macron en 2018, ont ordonné un procès correctionnel pour 13 personnes, a appris l'AFP de source proche du dossier.

Ces onze hommes et deux femmes seront jugés à Paris pour le délit d'association de malfaiteurs en vue de la préparation d'actes de terrorisme.

Ailleurs sur le web

Vos réactions