07/11/2022 09:20

Florence Mendez, humoriste sur France Inter, accuse une autre chroniqueuse, "proche de Nagui", de harcèlement moral et explique avoir du quitter l'émission à cause d'elle, en précisant "ne pas être la seule victime"

Que se passe-t-il sur France Inter dans l'émission quotidienne de Nagui, "La bande originale" ? Florence Mendez qui était chroniqueuse et humoriste dans le programme porte de graves accusations contre une des personnes à l'antenne, dans l'émission, sans jamais la citer, expliquant simplement qu'il s'agit "d'une ancienne prof" et d'une femme. Elle précise également que cette femme "a refusé de donner ses dates de spectacle à l'antenne".

Elle raconte, ce qui ressemble à un harcèlement psychologique, qu'elle aurait vécu de la part de cette personne, et ne pas être la seule victime.

A en croire Florence Mendez, elle se serait faite humiliée par cette personne et en aurait informé sa hiérarchie qui lui aurait simplement indiqué que si les choses ne s'arrangeait pas, elle serait transférée dans une autre émission de la chaîne.

Florence Mendez explique avoir signalé à la personne qu'elle accuse qu'elle soufrait de "troubles autistiques" qui rendait parfois sa perception du monde extérieur compliqué.

"Ce n'est pas mon problème" aurait répondu la personne concernée. Florence Mendez met en cause également Nagui, affirmant qu'il lui aurait fait la même réflexion en prenant connaissance des ces problèmes autistiques.

Après la publication du message à voir ci-dessous, Florence Mendez a publié un nouveau texte : 

"J’ai reçu des centaines et des centaines de messages et commentaires de soutien. Parmi ceux-ci il y a des personnes qui ont vécu la même chose en travaillant pour les mêmes gens. J’espère juste donner de la force à tous ceux et toutes celles qui vivent une situation inacceptable pour la dénoncer.

Tout le monde mérite de travailler dans des conditions saines et épanouissantes. Cela me ronge depuis des mois, pour moi c’était le seul dénouement possible. Je ne peux pas dénoncer les injustices en tant que chroniqueuse et me taire par peur lorsqu’elles m’arrivent à moi.

Alea jacta est, aucune conséquence négative consécutive à ma prise de parole ne saura venir à bout de mon sentiment de légèreté ce matin. Je suis droite dans mes bottes. J’ai ma conscience pour moi. C’est la seule chose qui compte. Merci mille fois à tous et toutes pour vos si gentils mots."

A noter que la dernière chronique de Florence Mendez à l'antenne, était justement sur le harcèlement au travail, comme vous allez pouvoir le constater ci-dessus.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de badab26399
7/novembre/2022 - 17h30

Et sinon du coup c'est qui l'ancienne prof harceleuse autiste et qui au conditionnel serait proche de Nagui ?

Portrait de Orwell2024
7/novembre/2022 - 14h40
GreenArrow a écrit :

c'est quoi le rapport avec d'être de gauche ou de droite ? Faut arrêter de tout vouloir politiser c'est fatiguant

Tout politiser ,c'est pourtant ce que fait cette radio ,à longueur de journée !

Portrait de Retrogamer
7/novembre/2022 - 14h39
GreenArrow a écrit :

c'est quoi le rapport avec d'être de gauche ou de droite ? Faut arrêter de tout vouloir politiser c'est fatiguant

Ah pardon c'est vrai j'oubliais que France inter était au dessus de tout soupçon. 

Portrait de Retrogamer
7/novembre/2022 - 12h07

Ahhh quelle belle façade de bienveillance pour tout ces gens de gauche en permanence dans les grandes leçons. 

Et puis il y a l'envers du décors bien moins glorieux, si ça peut ouvrir les yeux à certains tant mieux. 

Portrait de Vosegus
7/novembre/2022 - 11h49
wicket a écrit :

et au fait, Nagui, qu'est-ce qu'il dit de tout ça ? On aimerait l'entendre !!!

Il dit: -Taratata !

Portrait de vixen87
7/novembre/2022 - 10h10

France inter qui donne des leçons toute la journée sur ce qu'il faut voter, comment se comporter, ce qu'il n'est pas bien de penser.

Et chez eux, ils se permettent d'insulter ceux qui ne sont pas d'accords avec eux, mais je vois qu'il se permettent aussi ce genre de comportement en interne.

Si c'est véridique, ce serait bien que du ménage soit fait pour que cette radio devienne une radio de service public, qu'elle représente les français et qu'elle arrête de faire de la politique.