27/09 14:02

Les Insoumis vent debout après la diffusion d'une séquence où la cheffe du service politique de France 24, croyant son micro éteint, affirme: "Je peux plus les blairer" - VIDEO

Depuis plusieurs heures, des membres de La France insoumise réagissent à une séquence diffusée vendredi soir dans l'émission "C à vous" sur France 5. Ce jour-là, les téléspectateurs ont découvert un extrait de la chaîne France 24, datant du 21 septembre. Roselyne Febvre, cheffe du service politique de la chaîne info, évoquait la conférence de presse de LFI de la veille où les membres du parti étaient interrogés sur l'affaire Adrien Quatennens.

Alors que les images étaient diffusées à l'antenne, la journaliste, oubliant que son micro était allumé, a fait des réflexions. "Tu vois la tête ?", a questionné Roselyne Febvre à destination du journaliste à Pierre Jacquemain, éditorialiste politique. Et d'ajouter : "Ah bah je ne peux pas les blairer hein ! Je peux pas les voir".

"On vous dérange pas trop ? On peut espérer des excuses ou bien ça non plus vous "ne pouvez pas les blairer »?", a déclaré Julie Garnier, conseillère régionale Ile-de-France et oratrice nationale de La France insoumise, sur son compte Twitter. Pour la députée LFI Clémentine Autain, "un bug de micro et tout s’éclaire". "On attend des excuses", ajoute pour sa part le député Manuel Bompard.

Interrogée par Chez Pol de Libération, Roselyne Febvre a donné la vraie version de la séquence et a indiqué que "C à vous" a "mal raconté l'histoire". "Je m’adresse à Pierre en lui disant “t’as vu ta tête”, car il était atterré par la conférence de presse. Mais moi, je ne savais pas que l’ingénieur du son avait laissé le micro ouvert comme cela arrive parfois", confie la journaliste.

Et d'ajouter : "Pierre était outré que les femmes soient les seules qui se jettent à l’eau pour répondre aux questions. Et moi, j’étais choquée par cette histoire de claque et la réaction de Mélenchon. Je dis à Pierre, oui, que je ne peux pas les blairer après cette histoire de baffe à sa femme mais c’était un propos qui était censé rester hors antenne".

De son côté, Pierre Jacquemain corrobore la version de sa collègue et évoque une "erreur d'interprétation" de la part de l'émission quotidienne de France 5. 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de KERCLAUDE
27/septembre/2022 - 17h39

Elle a le droit d'avoir une opinion personnelle. Un os à ronger pour la NUPES et les représentants de ce parti vont passer sur les chaînes pour se refaire une image. 

Portrait de Gustave68
27/septembre/2022 - 16h41

La franchise engendre la haine ...

Portrait de El Padron
27/septembre/2022 - 15h48

Un(e) journaliste pense; un(e) journaliste a une opinion, forcément. Ce que l'on demande a un(e) journaliste c'est de bien faire son job, mais pas forcément d'être du parti de l'invité, et la (le) journaliste à bien le droit de penser qu'elle ne supporte pas tel ou telle. Alors oui, il y a eu un micro laissé ouvert. Et après? Attention les chiens sont lâchés par cette meute vindicative et avide de sensation.Quand on n'a rien d'autre à dire, on fait du bruit pour rien. Quand nous entendons en off ce que LFI dit des uns ou des autres, c'est bien pire. 

Portrait de bozo75
27/septembre/2022 - 15h45

Elle est heureusement pas la seule à détester ces anti police 

Portrait de Azrael68
27/septembre/2022 - 15h00 - depuis l'application mobile

Normal ! LFI vent debout car une journaliste dit qu’elle peut pas les voir , mais aucun d’entre eux n’est vent debout contre l’autre branleur qui frappe sa femme !? Tu m’étonnes que personne ne peut les voir !!

Portrait de Yanik65
27/septembre/2022 - 14h47
Marie 3903 a écrit :

Ils espèrent avec leurs commentaires de faire oublier les affaires concernant le monsieur qui "fiche des baffes" mais non nous n'allons pas oublier.

Eh bien sur ... contre-feu inespéré pour eux. Ils vont surfer sur ça pendant 10 jours pour noyer le poisson.

Portrait de COLIN33
27/septembre/2022 - 14h28 - depuis l'application mobile

Assez!!!! elle a dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas....

Portrait de Marie 3903
27/septembre/2022 - 14h21

Ils espèrent avec leurs commentaires de faire oublier les affaires concernant le monsieur qui "fiche des baffes" mais non nous n'allons pas oublier.