20/09 16:16

Revoir Morandini Live en direct d'un camp de migrants aux Portes de Paris, ce matin sur CNews : Des dizaines de clandestins vivent sous ces tentes au grand désespoir des riverains - Vidéo

Morandini Live a souhaité ce matin, en direct sur CNews, envoyé une équipe sur le terrain dans un camps de migrants à Ivry Sur Seine. Depuis le début du mois de juin des dizaines de tentes sont dressées sous un pont et les clandestins sont de plus en plus nombreux.

Jean-Marc Morandini a expliqué : "Plusieurs habitants nous ont contacté pour nous expliquer que des dizaines de migrants étaient installés avec des tentes sous un pont… Ils sont là depuis plusieurs semaines, ils attendent on ne sait pas trop quoi… Leur nombre aurait grossi ces derniers jours et la Mairie refuse de bouger.

Alors nous avons décidé d’y aller en direct.

On va essayer de savoir qui ils sont, ce qu’ils veulent, d’où ils viennent et nous serons également en direct avec des habitants qui n’en peuvent plus de les voir errer dans les rues. Parfois à la recherche de toilettes ou de quoi manger.

Ces jeunes n’ont pas de papiers, pas d’avenir en France pour l’instant. Je vous précise que bien sûr nous n’avons pas prévenu les autorités de notre arrivée en direct pour que ces jeunes ne soient pas déplacés.

Au total, plus de 70 jeunes hommes dorment sur place, à l’écart de Paris. À l’horizon, aucune fontaine d’eau à moins de deux kilomètres, aucun sanitaire et le premier commerce est à 15 minutes de marche. Ils sont seuls au monde dans un campement invisible depuis la route."

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de dad.wallace
20/septembre/2022 - 21h15

Bah non, bientôt dans nos villages,  avec des maisons ,du boulot... ce que l'état ne semblait pas pouvoir faire pour les Français ! Mais miracle, micron les OQPF bascule, en hors de Paris ! roue de secours pour les J.O ? smiley

Portrait de Tristan96
20/septembre/2022 - 18h13

À 11h tout le monde dort encore.. bonjour les grasses mat'

Portrait de Vosegus
20/septembre/2022 - 18h01

Ils préfèrent vivre dans une tente sous un pont que se faire iech au fin fond de la campagne. Faut dire que les occasions de larciner et dealer sont plus rares dans des villages de 1000 habitants. 

Portrait de Soulejack
20/septembre/2022 - 16h25

voir Macron.