07/09 16:03

Alerte Météo: Météo France maintient 13 départements en vigilance orange orages - Découvrez la nouvelle carte

16h02:  Météo France maintient 13 départements en vigilance orange orages - Découvrez la nouvelle carte

Qualification du phénomène
Situation fortement orageuse de fin d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent

Situation actuelle
Les plus forts orages se sont décalés au large de la Provence ce matin.
Faibles averses actuellement sur le piemont gardois et vallée du Rhône

Evolution prévue
En journée de mercredi les conditions d'instabilité se maintiennent, même si l'on observera des périodes d'accalmie ce matin. Des reprises orageuses sont attendues, ce mercredi après-midi .
En fin de journée et nuit prochaine, une ligne orageuse s'organise et balaye d'ouest en est l'Hérault et le Gard et Rhône-Alpes et se décalele Var et led Alpes-de-Hautes-Provence en milieu de nuit. Elle s'accompagne d'une importante activité électrique, par endroits de grêle et de rafales pouvant atteindre 80 à 100 km/h, pontuellement plus . Sous cette ligne, on attend généralement 40 à 60 mm supplémentaires, ponctuellement un peu plus entre les Cévennes et la vallée du Rhône, pouvant tomber en très peu de temps. Après le passage de cette ligne dans la nuit de mercredi à jeudi, le temps redevient calme et sec.
Sur 30, 34 et 84, d'ici à la fin de l'épisode, on attend encore 80 mm par endroits, ponctuellement 100 à 130 mm possibles.

13h35: Le point sur la situation à la mi-journée

Treize départements sont désormais en vigilance orange aux orages, a annoncé Météo-France dans son dernier bulletin mercredi, avec l'ajout du Var et des Alpes-de-Haute-Provence aux onze départements déjà en alerte dans le sud-est et le centre-est de la France. Cette "situation fortement orageuse de fin d'été nécessite une vigilance particulière" avec notamment "un risque fort de phénomène violent", met en garde l'institut de prévisions, en estimant que cette alerte devrait être levée jeudi à 06h00.

Les autres départements en vigilance orange sont les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse, le Gard, l'Hérault, l'Ardèche, la Drôme, l'Isère, la Loire, la Haute-Loire, le Rhône et l'Ain. Mercredi matin, les plus forts orages se sont décalés au large de la Provence et de faibles averses ont été constatées sur le piémont du Gard et dans la vallée du Rhône, précise Météo-France.

Mais des reprises orageuses sont attendues dans l'après-midi. En fin de journée et la nuit prochaine la ligne orageuse devrait balayer d'ouest en est l'Hérault, le Gard et la région Rhône-Alpes avant de se décaler vers le Var et les Alpes-de-Haute-Provence en milieu de nuit. Ces orages devraient être accompagnés d'une forte activité électrique, avec par endroits de la grêle et des rafales pouvant atteindre les 100 km/h. 40 à 60 mm de pluies supplémentaires pourraient tomber, voire plus sur les Cévennes et dans la vallée du Rhône.

Les cumuls de précipitations pourraient ponctuellement atteindre les 130 mm sur l'Hérault, le Vaucluse et le Gard, qui avait été placé quelques heures en vigilance rouge durant la nuit de mardi à mercredi. "L'agglomération nîmoise a été touchée par un violent orage dans la nuit, avec jusqu'à 135 millimètres de pluie", a ainsi indiqué mercredi matin à l'AFP un porte-parole des sapeurs-pompiers du Gard.

Face à ces trombes d'eau, les services de secours ont procédé à "quinze mises en sécurité" d'automobilistes qui ont été momentanément accueillis dans un gymnase. Les pompiers avaient aussi procédé à une cinquantaine d'interventions mineures (plaques d'égouts soulevées par les eaux, etc.), toujours dans la région de Nîmes. Le Gard et l'Hérault avaient déjà été placés en vigilance rouge mardi après-midi durant trois heures, en raison d'orages stationnaires.

Ce niveau de vigilance absolue est activé en cas de "très violents orages, susceptibles de provoquer localement des dégâts très importants", en particulier "sur les habitations, les parcs, les cultures et plantations", explique Météo France.

 

11h57: Météo France a fait évoluer à la mi-journée sa carte de vigilance. Le Var et les Alpes-de-Haute-Provence sont placés en vigilance orange orages. Ils rejoignent les 11 autres départements en orange. "Episode pluvio orageux persistant sur le sud du pays avec un nouveau renforcement des orages prévu en soirée. D'autres orages, parfois forts, toucheront aussi une partie de l'ex- région Rhône-Alpes cet après-midi et ce soir", explique Météo France. 

Qualification du phénomène

Situation fortement orageuse de fin d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent

Situation actuelle

Les plus forts orages se sont décalés au large de la Provence ce matin. Faibles averses actuellement sur le piemont gardois et vallée du Rhône

Evolution prévue

En journée de mercredi les conditions d'instabilité se maintiennent, même si l'on observera des périodes d'accalmie ce matin. Des reprises orageuses sont attendues, ce mercredi après-midi . En fin de journée et nuit prochaine, une ligne orageuse s'organise et balaye d'ouest en est l'Hérault et le Gard et Rhône-Alpes et se décale vers le Var et les Alpes-de-Haute-Provence en milieu de nuit. Elle s'accompagne d'une importante activité électrique, par endroits de grêle et de rafales pouvant atteindre 80 à 100 km/h, ponctuellement plus.

Sous cette ligne, on attend généralement 40 à 60 mm supplémentaires, ponctuellement un peu plus entre les Cévennes et la vallée du Rhône, pouvant tomber en très peu de temps. Après le passage de cette ligne dans la nuit de mercredi à jeudi, le temps redevient calme et sec. Sur 30, 34 et 84, d'ici à la fin de l'épisode, on attend encore 80 mm par endroits, ponctuellement 100 à 130 mm possibles.

.

 

06h27: L'alerte maximale a été levée ce  matin à 6h dans le Gard après une nuit passée en vigilance rouge. Désormais 11 départements son en alerte orange. Le temps sera encore instable dans la journée sur une majeure partie du pays, avec des averses et des orages, prévoit Météo-France. Onze départements sont ainsi maintenus en vigilance orange, il s'agit du Gard, de l'Hérault et du Vaucluse, placés en vigilance pour des orages, mais aussi pluie-inondation.

Les Bouches-du-Rhône, la Drôme, l'Ardèche, la Haute-Loire, la Loire, le Rhône, l'Isère et l'Ain sont quant à eux en vigilance orange pour les orages. De fortes rafales, parfois de la grêle et de fortes précipitations sont attendus dans le sud-est de la France.

.

 

02h23: Le Gard a été placé cette nuit  en vigilance rouge pluie-inondation par Météo-France, mais les fortes pluies, en particulier sur Nîmes, n'ont pas causé de dégâts majeurs, selon les pompiers. "Des orages très virulents avec de très fortes pluies se sont formés très brutalement sur le Gard", a indiqué Météo-France dans le bulletin de vigilance diffusé peu après 02h30. "L'agglomération nîmoise a été touchée par un violent orage dans la nuit, il est tombé jusqu'à 135 millimètres de pluie", a indiqué à l'AFP un porte-parole des sapeurs-pompiers du Gard.

.

Lundi 6 septembre

.

19h09: Le Gard et l'Hérault quitte la vigilance rouge pour la vigilance orange comme 25 autres départements déjà en alerte.

.

16h35: Météo-France place le Gard et l'Hérault en vigilance absolue, en raison d'"orages stationnaires" et de volumes de précipitations exceptionnelles, pouvant entraîner notamment des risques d'inondations brutales. "Les orages stationnaires se sont bien mis en place" et "l'intensité exceptionnelle des précipitations observées nécessite un passage en vigilance rouge", annonce le service météorologique, qui a relevé "très localement déjà plus de 150 mm" de cumul de pluie sur l'épisode. 

25 départements sont placés en vigilance orange. Les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse et les Alpes-de-Haute-Provence sont quant à eux en vigilance jaune.

10h01: Météo France place ce matin 27 départements en vigilance orange pour pluie-inondation et orages. "Ce mardi, près du Golfe du Lion, risque d’orages stationnaires pouvant conduire à des cumuls marqués de pluie. Du Massif Central au Grand-Est, risque d’orages ponctuellement violents cet après-midi et ce soir", précise Météo France dans son nouveau bulletin. 

Qualification du phénomène

Près de la Méditerranée, épisode pluvio-orageux nécessitant une vigilance particulière, du fait d'un risque de stationnarité des orages. Du Massif Central au Nord-Est, épisode orageux de fin d'été nécessitant une vigilance particulière, en raison d’un risque important de phénomènes violents.

Situation actuelle

Dans les départements en vigilance orange, la situation est encore calme, l'événement n'a pas encore débuté.

Evolution prévue

Sur Hérault/Gard : Ce mardi, la situation reste propice à un risque orageux stationnaire. Pour cette raison, de très forts cumuls de pluie en peu de temps peuvent se produire, autour de 80 mm en moins de 3 heures. Sur la journée, des cumuls voisins de 100 à 150 mm sont donc possibles localement. Grêle, activité électrique et rafales de vent pourront également accompagner ces orages. À ce stade de la prévision, il demeure une incertitude marquée tant en chronologie qu’en localisation sur ces orages. Cette situation réclame cependant une attention particulière, car cet épisode devrait se prolonger en journée de mercredi, journée de demain pour laquelle le risque deviendra plus net.

Du Massif Central au Grand-Est : Cet après-midi et ce soir, des orages vont à nouveau se développer à partir du Massif Central puis ceux-ci remonteront rapidement dans le flux de sud-ouest vers le nord de Rhône-Alpes, Bourgogne et Franche-Comté et jusqu'aux frontières allemandes. Ces orages seront en général assez brefs mais parfois violents avec des rafales de vent soutenues (voisine de 100 km/h), de la grêle et de très fortes intensité de précipitations donnant localement des cumuls assez importants. L’amélioration interviendra rapidement à l’arrière de cette nouvelle vague orageuse et se généralisera dans la nuit.

 

 

 

06h17: 17 départements sont placés en vigilance orange ce matin, de l’Yonne au Doubs, en passant par la Haute-Loire, le Gard et l’Hérault.  Ce mardi, la situation devient favorable à des développements orageux intenses avec des orages peu mobiles voire stationnaires. Pour cette raison, il existe un risque important de très forts cumuls de pluie en peu de temps, typiquement de l’ordre de 80 mm en moins de 3 heures. Sur la journée, des cumuls voisins de 100 à 150 mm sont donc attendus localement. Grêle et rafales de vent pourront également accompagner ces orages.

À ce stade de la prévision, il demeure une incertitude marquée tant en chronologie qu’en localisation précises de ces orages. Toutefois l’activité la plus intense semble se situer à la mi-journée et cet après-midi.

Cette situation réclame une attention particulière, d’autant que cet épisode pourrait se prolonger en journée de mercredi. Cet après-midi et ce soir, des orages vont à nouveau se développer à partir du Massif Central puis ceux-ci remonteront rapidement dans le flux de sud-ouest vers le nord de Rhône-Alpes, Bourgogne et Franche-Comté.

Ces orages seront en général assez brefs mais parfois violents avec des rafales de vent soutenues (voisine de 100 km/h), de la grêle et de très fortes intensité de précipitations donnant localement des cumuls assez importants. L’amélioration interviendra rapidement à l’arrière de cette nouvelle vague orageuse et se généralisera dans la nuit.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de serguei
6/septembre/2022 - 19h23
Le Gard et l'Hérault quitte la vigilance 

quittENT !!!!!! Faites un effort ; ça devient de + en + catastrophique !!!