26/08 10:46

La centrale nucléaire de Zaporijjia, dans le sud de l'Ukraine, a été "déconnectée" du réseau ukrainien : "Nous sommes aux portes d'une catastrophe nucléaire" (Volodymyr Zelensky)

La centrale nucléaire de Zaporijjia, dans le sud de l'Ukraine, a été "déconnectée" jeudi du réseau ukrainien, selon Kiev, les Etats-Unis mettant en garde la Russie contre un détournement de l'énergie produite qui serait "inacceptable". Le président russe Vladimir Poutine a signé le même jour un décret ordonnant d'augmenter de 10% (+ 137.000 soldats) le nombre des militaires que compte l'armée, en pleine offensive contre l'Ukraine et sur fond de tensions croissantes avec les pays occidentaux.

Au centre de toutes les inquiétudes en raison de bombardements dont s'accusent mutuellement Russes et Ukrainiens, la centrale de Zaporijjia s'est trouvée "totalement déconnectée" du réseau après des dommages sur les lignes électriques causés par des incendies, a annoncé la compagnie d'Etat ukrainienne Energoatom. Elle a précisé que les installations nucléaires restaient alimentées par la centrale thermique voisine.

"La Russie a mis les Ukrainiens, tout comme l'ensemble des Européens, aux portes d'une catastrophe nucléaire", a déclaré dans la soirée le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

"Les Ukrainiens doivent savoir que nous faisons tout ce que nous pouvons pour éviter un scénario catastrophe. Mais cela ne dépend pas que de nous", a-t-il fait valoir. M. Zelensky a estimé que "la réaction de l'AIEA (Agence internationale de l'énergie atomique) devrait être beaucoup plus rapide qu'elle ne l'est".

L'AIEA a dit avoir été "informée par l'Ukraine" de cette perte de connexion. "Mais (la centrale) est actuellement en marche", a-t-elle souligné, confirmant qu'elle "reste connectée" à partir de "la centrale thermique voisine qui peut fournir de l'électricité de secours".

La diplomatie américaine a prévenu jeudi que toute tentative russe de détourner l'énergie nucléaire de l'Ukraine serait "inacceptable". "L'électricité qu'elle produit appartient de droit à l'Ukraine et toute tentative de déconnecter la centrale du réseau ukrainien pour rediriger (l'électricité) vers les régions occupées est inacceptable", a-t-elle martelé.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bob28
27/août/2022 - 07h38

Il fait tirer sur la centrale. Il est bien placé pour dire que nous sommes au bord d'une catastrophe.

Portrait de Philtlse
26/août/2022 - 17h57
cheeky75012 a écrit :

J attend le moment où il va demander  des milliards d euros à l Europe pour  l entretien  des ses centrales vieillissantes.  Les ukrainien feront  du chantage comme au moment  du sarcophage  de  tchernobile !!!! Décidément on n a la mémoire courte 

tout à fait d'accord, ça va nous couter un bras, les jambes et tout le corps,c'est un tonneau de Danaïdes, se sera sans fin pour la prochaine décade voire les prochains lustres

Portrait de cheeky75012
26/août/2022 - 13h49

J attend le moment où il va demander  des milliards d euros à l Europe pour  l entretien  des ses centrales vieillissantes.  Les ukrainien feront  du chantage comme au moment  du sarcophage  de  tchernobile !!!! Décidément on n a la mémoire courte