03/03/2011 17:37

Le cyclisme revient en force sur France 3 dès dimanche

Le cyclisme revient en force dans les programmes de France 3 qui diffusera dès dimanche le direct de Paris-Nice, a annoncé jeudi le groupe public.  

La chaîne de France Télévisions a prévu de retransmettre également la plupart des grandes classiques printanières - notamment Paris-Roubaix qui ne sera plus diffusé sur France 2 - dans une case horaire régulière du dimanche après-midi consacrée aux sports, ainsi que les étapes du Critérium du Dauphiné en juin.  

Pour le Tour de France, le groupe de télévisions a prévu un dispositif quelque peu modifié sur la tranche horaire allant de 13 heures à 19 heures. Après l'émission d'introduction (en direct du village), le direct sera visible sur France 3 avant le basculement sur France 2 aux alentours de 15 heures.  

Sur l'ensemble de la saison, le cyclisme représente quelque 150 heures de direct sur France Télévisions, selon les chiffres de son directeur des sports Daniel Bilalian qui a précisé que "l'ensemble des chaînes du groupe" étaient concernées.  

"Le Tour est notre compétition sportive qui ne subit aucun contre-coup de la concurrence de la TNT", a estimé également le directeur des sports en soulignant l'audience de l'évènement de juillet ("3,6 millions de téléspectateurs en moyenne sur l'ensemble des étapes avec des pointes beaucoup plus importantes").  

Par ailleurs, Daniel Bilalian s'est félicité de l'interdiction des oreillettes, mesure dont il a été parmi les initiateurs. Ces instruments de relais entre les coureurs et leur encadrement sont désormais interdits sur la plupart des courses alors qu'ils sont souhaités par la quasi-totalité des acteurs du cyclisme.  

"Le combat contre le dopage est beaucoup plus important que celui des oreillettes", a rappelé pour sa part l'ancien champion Laurent Jalabert, consultant de France Télévisions adepte d'une position de bon sens: "L'oreillette a un côté pratique pour la gestion des hommes mais aussi un côté pervers en ce sens qu'on ne sait pas vraiment si un coureur a le sens de la course ou s'il est bien managé."

Ailleurs sur le web

Vos réactions