02/03/2011 12:51

Zemmour invité à un débat de l'UMP : "Indigne", selon le PS

L'invitation du chroniqueur Eric Zemmour, condamné pour provocation à la discrimination raciale, à un débat de l'UMP, est "indigne" et constitue "une très lourde faute contre la République", estiment mercredi deux dirigeants socialistes dans une tribune sur le site Rue 89. 

 "Au lieu de considérer Eric Zemmour en délinquant condamné, l'UMP l'érige en modèle, voire en martyr ou en héros, c'est indigne d'une formation politique républicaine", écrivent Mehdi Ouraoui et Pascale Boistard, tous deux membres de la direction du PS. "L'invitation d'Eric Zemmour par l'UMP est une très lourde faute, pas seulement contre les millions de Français victimes de discriminations, mais contre la République", poursuivent-ils.  

"C'est une provocation médiatique dérisoire, mais c'est aussi une offensive idéologique inquiétante. Car la droite s'inscrit, une nouvelle fois, dans une surenchère idéologique et électoraliste avec le Front national. Il s'agit de concurrencer Marine Le Pen sur un thème clé du FN : la lutte contre le politiquement correct et les lois-baillons qui brideraient la liberté d'expression", ajoutent-ils.  

"Nous mettons en garde l'UMP contre les graves atteintes qu'elle porte au pacte républicain par ce type de provocations", écrivent-ils. Eric Zemmour est l'invité mercredi d'un débat de l'UMP sur le "trop-plein de normes", organisé par le club des Réformateurs du secrétaire général adjoint du parti présidentiel, Hervé Novelli.  

Le 18 février, le chroniqueur a été condamné par le tribunal correctionnel de Paris pour provocation à la discrimination raciale pour avoir affirmé sur Canal+ que "la plupart des trafiquants (étaient) Noirs et Arabes" et avoir défendu sur France Ô le "droit" des employeurs à refuser des Arabes ou des Noirs.

Ailleurs sur le web

Vos réactions