26/07 12:35

Eric Ciotti confirme qu'il sera "candidat à la présidence des Républicains" en décembre prochain et "travaille à la constitution d'une équipe de rassemblement"

Le député des Alpes-Maritimes Eric Ciotti sera "candidat à la présidence des Républicains" en décembre prochain et "travaille à la constitution d'une équipe de rassemblement", a indiqué mardi l'élu à l'AFP, confirmant une annonce faite au quotidien Nice-Matin.

Arrivé deuxième à la primaire de la droite pour l'élection présidentielle, M. Ciotti avait indiqué dimanche qu'il était "prêt à relever le défi" de l'élection à la présidence du parti, mais sans que sa décision soit "totalement prise".

"Oui je serai candidat à la présidence des Républicains", a-t-il déclaré mardi, expliquant que s'il a pris cette décision en deux jours, "c'est pour accélérer le calendrier". L'ancien président du Conseil départemental des Alpes-Maritimes a précisé dans Nice-Matin qu'il travaille à la constitution d'une équipe de rassemblement "qui garantira, demain, l'unité de notre famille politique".

"Pour redresser notre pays, a-t-il ajouté dans le quotidien, il n'y a qu'une voie: celle de la réforme. C'est ce chemin que j'ai voulu défricher lors du congrès des Républicains. Le succès inattendu que j'ai obtenu lors de ce scrutin m'encourage à aller plus loin".

Le premier tour de l'élection à la présidence de LR aura lieu par voie électronique du 3 décembre à 18H00 au 4 décembre à 18H00 et, si aucun candidat n'obtient la majorité des suffrages exprimés, un second tour sera organisé les 10 et 11 décembre.

Face à M. Ciotti, le numéro 2 du parti Aurélien Pradié, l'eurodéputé François-Xavier Bellamy ou encore l'ancien commissaire européen Michel Barnier ont manifesté leur intérêt pour la présidence de LR.

Annie Genevard, actuelle présidente par intérim après le départ de Christian Jacob, a également indiqué qu'elle n'excluait pas de se porter candidate.

A l'inverse, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez a, comme celui des Hauts-de-France Xavier Bertrand, renoncé à briguer le poste.

Eric Ciotti, 56 ans, ancien 1er adjoint du maire de Nice Christian Estrosi désormais rallié à la macronie et ex-président du Conseil départemental des Alpes-Maritimes, a été élu le 19 juin pour un 4e mandat de député des Alpes-Maritimes.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de serguei
26/juillet/2022 - 14h22
Vertero a écrit :

Il ne se sent plus pisser avec son charisme d'huître depuis la primaire des LR alors qu'il était le seul à représenter la droite dure et qu'entre le premier et le 4ème candidat il n'y avait que 3000 voix d'écarts... Bref encore du beau spectacle en perspective avec Rachida, ils ont juste 5 ans de retard sur le PS.

Du retard sur le PS !!!... Elle est bien bonne, celle là !

  Merci de m'avoir fait rire devant une telle anerie  smiley