24/07 09:41

Saint-Brieuc : Un policier blessé à l'œil après avoir victime d'un tir de projectile avec une arme "de type paintball" lors d'un contrôle routier

Le parquet de Saint-Brieuc a ouvert une enquête de flagrance après l'agression d'un policier, blessé à l'œil après avoir victime d'un tir de projectile tiré avec une «arme de type paintball» a-t-on appris samedi de source judiciaire. Selon le procureur de la République, alors que le policier se trouvait «visiblement sur un contrôle routier» à Saint-Brieuc, celui-ci a été à la fin de l'opération «victime d'un tir d'un projectile qui l'a blessé au niveau de l'œil».

Le projectile proviendrait d'une «arme qui tire des balles de type paint ball», a indiqué à l'AFP le procureur, ajoutant que «plusieurs détonations ont été entendues».

Selon le magistrat, le policier blessé s'est vu délivrer 5 jours d'incapacité totale de travail (ITT). Alors que le commissariat de Saint-Brieuc a été saisi en flagrance, les enquêteurs s'attachent actuellement à tenter d'identifier l'auteur, selon le procureur qui souligne «l'extrême gravité» des faits commis.

Selon Nicolas Heitz, les enquêteurs procèdent actuellement à des «mesures de police technique pour vérifier d'où provient le tir et qui pourrait être la personne à l'origine de ce tir».

«Une enquête de flagrance a été immédiatement ouverte compte tenu de l'extrême gravité de ces faits, sous la direction du parquet de Saint-Brieuc», a indiqué Nicolas Heitz. L

e procureur de la République de Saint-Brieuc précise qu'il s'agit de «faits de violences aggravée car commis avec une arme sur une personne dépositaire de l'autorité publique», ayant entraîné une incapacité de totale de travail de moins de 8 jours.

Le syndicat Unsa Police a réagi auprès de l'AFP et condamné fermement cet acte, espérant «une interpellation rapide de l'auteur et qu'il soit lourdement condamné».

Image d'illustration

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de seb2746
24/juillet/2022 - 12h39

Sans excuser quoi que ce soit, les policiers qui ont tirés à l'arme de guerre sur des civils innocents non armés dans les yeux qu'ils ont crevés ont eu 0 procès et juste un avertissement dans leur dossier...

 

Donc maintenant, vouloir une "justice" dans l'autre sens alors qu'il a toujours son oeil...

Portrait de djelloul
24/juillet/2022 - 11h29

tiens ca arrive aussi en Bretagne.... Comme quoi la "maladie" est partout