14/07 07:16

Alors que 70.000 personnes sont attendues pour le concert du 14 juillet au pied de la Tour Eiffel, Anne Hidalgo accuse le Préfet de mettre en danger la sécurité des spectateurs

Alors que 70.000 personnes sont attendus pour le concert du 14 juillet au pied de la Tour Eiffel, Anne Hidalgo accuse le Préfet de police de Paris de mettre en danger la sécurité des spectateurs. Dans un courrier adressé au ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, la maire de Paris dénonce le « désengagement inédit et non concerté » de la préfecture de police du périmètre du Champ-de-Mars.

Selon la Ville de Paris, les forces de police habituellement déployées en amont des portes d’entrée de la zone d’accueil des spectateurs du spectacle pyrotechnique ont été rayées du dispositif annoncé très tardivement par les services de l’Etat, mardi soir seulement. 

En clair, seuls les agents des sociétés de sécurité privées postés aux entrées et secondés par des policiers municipaux assureront le bon déroulement des opérations sur place.

« Didier Lallement a pris une décision qui nous semble irresponsable », affirme Emmanuel Grégoire, le premier adjoint d’Anne Hidalgo.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de MS54840
14/juillet/2022 - 09h12

Y'a que dans les villes mondialistes qu'il y a des problèmes c'est des sauvages ! dans les villages aucun soucis, rare problème (on est plus civilisée qu'eux).

Portrait de KERCLAUDE
14/juillet/2022 - 08h06

La Mairie de PARIS tenue de mains de maître.

Portrait de wicket
14/juillet/2022 - 07h49

Et les JO madame Hidalgo, ils ne mettront pas en danger la vie des spectateurs... Vous démissionnez quand, madame l'incompétente ? 

Portrait de COLIN33
14/juillet/2022 - 07h34 - depuis l'application mobile

règlement de compte entre amis !!!