07/07 18:28

Le gouvernement annonce : Gel prix du gaz et la limitation de la hausse de l'électricité - Prime alimentaire, hausse pour les fonctionnaires - La remise sur essence supprimée et remplacée par des primes ciblées...

Le porte-parole du gouvernement s'est exprimé à l'issue du Conseil des ministres sur le pouvoir d'achat. "Pour maintenir le niveau soutenable de l'inflation que nous connaissons, (...) nous proposons des mesures concrètes et tangibles", a affirmé Olivier Véran. Il a notamment annoncé que le gouvernement aller augmenter de 62 euros par mois la pension de retraite de base, de 540 euros par an pour un agent d'accueil en guichet ou encore 1.300 euros par an pour une sage-femme hospitalière en milieu de carrière.

De même 9 millions de foyers vont recevoir un chèque alimentaire de 100 euros plus 50 euros par enfant.

Olivier Véran a annoncé que le gouvernement prévoyait une hausse de 3,5% du point d'indice des fonctionnaires. "C'est la plus forte revolarisation du point d’indice depuis 37 ans", a ajouté le porte-parole du gouvernement.

Bruno Le Maire annonce que le bouclier énergétique sera maintenu "intégralement" jusqu'à "la fin de l'année 2022". "Nous avons pris la décision de maintenir intégralement le bouclier énergétique jusqu'a la fin de l'année 2022", a annoncé le ministre de l'Economie en sortie d'un Conseil des ministres dédié au pouvoir d'achat.

"Nous sommes au pic inflationniste. Le plus dur, nous y sommes. Nous avons aujourd'hui une inflation à 5% en moyenne annuelle, qui pénalise nos compatriotes"

"Les prix du gaz seront donc totalement gelés jusqu'à la fin de l'année 2022 et les prix de l'électricité seront plafonnés intégralement à 4% jusqu'à la fin de l'année 2022"

"La prime de 18ct sur le litre d'essence sera également progressivement supprimée à partir d 18 octobre et sera remplacée par des primes ciblées pour les travailleurs. 50% des travailleurs sont concernés par cette nouvelle prime". L'objectif sera de couvrir "quasiment l'intégralité de vos frais de carburant" supplémentaires engagés en raison de la hausse des prix du pétrole depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine, a expliqué le ministre de l'Economie Bruno Le Maire. Qui sera concerné ? Les travailleurs, salariés, apprentis, agents publics ou indépendants. Cette aide sera modulée selon le niveau de revenus et la composition du ménage. Un bonus est également prévu pour les personnes habitant à plus de 30 kilomètres de leur lieu de travail ou qui parcourent plus de 12.000 kilomètres par an dans le cadre de leur profession. Ainsi, une personne ayant jusqu’à 9400 euros de revenu fiscal de référence par part touchera 200 euros, avec un bonus de 100 euros s’il s’agit d’un gros rouleur.

Pour un revenu fiscal de référence par part compris entre 9400 et 14.100 euros, la prime sera de 100 euros, avec un bonus de 50 euros pour les gros rouleurs.

Selon le gouvernement, plus de 11 millions de foyers pourront bénéficier de cette indemnité. Pour en bénéficier, il faudra se rendre sur le site de la Direction générale des finances publiques et demander l’aide en ligne. L’indemnité sera versée directeur sur le compte bancaire de bénéficiaires.

 

 

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bergil
8/juillet/2022 - 15h23
Nono75 a écrit :

Ah les sites putaclics... C'est bien la le problème puisque le principe d'un montant fixe (la TICPE ne bouge plus depuis les gilets jaunes) c'est qu'il est... fixe ainsi la proportion ne fonctionne plus que pour la TVA sur le produit.

GO à 1.56 € / l : 0.529 € de produit + 0.161 € de distribution. Taxes : TVA sur le produit 0.138 € + TICPE 0.609 € + sa TVA 0.122 € soit en tout 0.69 € de produit et 0.869 € de taxes donc un ratio de 55.70 %. (ok, disons 60 %).

GO à 2.13 € / l AVEC la remise étatique de 0.15 € HT : 1.078 € de produit + 0.088 € de distribution AVEC la remise de 0.15 € HT. Taxes : TVA sur le produit 0.233 € + TICPE 0.609 € + sa TVA 0.122 € soit en tout 1.166 € de produit AVEC la remise et 0.964 € de taxes donc un ratio de 45.26 %.

GO à 2.31 € / l SANS la remise : 1.078 € de produit + 0.238 € de distribution. Taxes : TVA sur le produit 0.2632 € + TICPE 0.609 € + sa TVA 0.122 € soit en tout 1.316 € de produit et 0.9942 € de taxes donc un ratio de 43.04 % à comparer aux 55.70 % de taxes lorsque le GO est à 1.56 € le litre.

On est donc actuellement très loin de 60 % de taxes ou des + 0.30 € de TVA sur le produit depuis janvier, justement, c'est mathématique...

Enfin, la TICPE est en grande partie reversée aux régions. Si maintenant il faut faire une croix sur l'entretien des routes, les lycées, les transports (TER), l'aménagement du territoire, etc...

Ah les sites putaclics...? " la finance pour tous " référence indiquée sur le site du ministère des finances , on ne peut mieux !

Belle et longue démonstration pour arriver à sortir des pourcentages qui comme chacun sait on fait dire ce que l'on veut 

Vous devez travailler dans l'industrie des carburants pour sortir des chiffres si précis 

Portrait de Greg1928
8/juillet/2022 - 00h51
Raspoutine from South a écrit :

14% des foyers à l’électricité en 2022 ???

Certainement pas, ou alors vous êtes resté coincé dans une faille spatio-temporelle au début des 70's pendant l’essor du nucléaire et les débuts du chauffage électrique.

Loin de là, encore faut il prendre en compte la composition des chiffres ; car en France il y  l'électricité produite par des centrales thermiques alimentées au gaz, donc au bout il y a de l'electricité mais grace au gaz , et ensuite l'électricité ENR (energie renouvelable) qui est produite par du photovoltaïque et des éoliennes. 

 

 

Portrait de Raspoutine from South
7/juillet/2022 - 23h57
Greg1928 a écrit :

Vous vivez en France ? parce que si c'est le cas vous n'y connaissez rien question chauffage : 40% des particuliers se chauffent avec du gaz (contre 14% à l'electricité). Et je ne parle pas des HLM qui ont comme énergie pour le chauffage collectif : le gaz. Et pour les entreprises là aussi, rien que les grandes surfaces que cela soit alimentaire ou autre ce sont des chaudières au gaz pour chauffer l'hiver car c'est l'énergie la moins cher pour ce type de batiment.

Et je ne vous parle pas de la restauration qui utilise des "pianos" de cuisson qui sont au gaz et surtout pas électrique.

Mais bon là faut avoir un peu de culture dans le domaine des énergies utilisées dans son pays et en Europe. 

 

14% des foyers à l’électricité en 2022 ???

Certainement pas, ou alors vous êtes resté coincé dans une faille spatio-temporelle au début des 70's pendant l’essor du nucléaire et les débuts du chauffage électrique.

Portrait de Greg1928
7/juillet/2022 - 22h47
Cfoutoutca a écrit :

Mdr

Le mec il veut faire le savant mais il ne regarde meme pas les chiffres avant... (2022 prise en compte des poeles à granules dans le mix bois /elec)

41% de la population se chauffe à l’électricité et 39% au gaz pour info.

Mais ca faut etre un peu intelligent pour chercher et ne pas reprendre betement le premier article sur googole... lol

 Et pour les entreprises je ne m'inquietes pas pour elles en ce moment, elles se sont bien gavées depuis deux ans.

Déjà une je ne suis pas un mec. Et ensuite je n'ai absolument pas repris de source Google puisque minimiser l'impact énergétique fait partie de ma fonction dans mon entreprise.

alors si vous voulez une bonne source avec un article en voici un source ADEME-INSEE

Le chauffage au gaz, l'énergie plébiscitée par les Français

La majorité des ménages français (39%) a opté pour le chauffage au gaz de ville, soit plus de 11 millions de logements collectifs ou individuels. Il s’agit d’une solution simple d’utilisation et qui procure un confort optimal. Elle permet également, via une chaudière adaptée, de produire de l’eau chaude dans le logement.               

Acheminée par le gestionnaire de réseau, le plus souvent GRDF, cette source d’énergie est principalement présente dans les zones urbaines. Bien que très répandue, le gaz reste toutefois un type de chauffage très sensible aux fluctuations des prix du marché.

Et pour votre gouverne, les entreprises dont vous ne vous faites pas soucis pour elles, sont celles qui fournissent de l'emploi qui permet de payer des cotisations par elle même et en prélevant celles des salariés Tout cela sert à financer en partie votre RSA et vos autres aides

Si les entreprises se chauffaient à l'electricité, grands nombres auraient déjà mis la clef sous la porte Ce qui va arriver pour bon nombre d'entres elles au passage car quand une note d'electricité passe par exemple de 40000 à 95000 € pour la même conso d'une année à l'autre faudra bien trouver le pognon donc augmenter les prix de ventes et pas encore taper sur la réduction d'effectifs de l'entreprise comme cela fut souvent le cas par le passé. 

Et pour votre info sachez que la RE 2020 (nouvelles normes de construction pour les particuliers avec effet en 2022 pour obtenir un permis de construire) n'accepte plus le chauffage électrique a effet joules, seul le photovoltaique est accepté. Le gaz y a encore sa place mais pas de façon totale, il faut le combiner. Déjà la RT 2012 jouait un rôle contre l'électrique.

Portrait de Watch74
7/juillet/2022 - 22h44

Attendez... attendez.. j'écarte un peu + les fesses  .. Encore un peu.. Allez-y ça devrait rentrer maintenant. 

Portrait de remarques
7/juillet/2022 - 22h40
Hugo Drax a écrit :

Le "gouvernement" crée le problème, puis s'érige comme solution.

Il confisque les moyens de subsistance puis les redonne au compte goutte selon son bon vouloir. Il souffle le chaud et le froid comme un pervers manipulateur. Il cheffe pour cheffer et pirate les vrais décideurs légitimes.

Un pansement par ci, un pansement par là, un chèque alimentaire, un chèque énergie, une prime... 

C'est un conditionnement qui rend les gens dépendants, et qui les imprègne de reflexes pavloviens de soumission et de subjugation.

Il s'agit de forger une nation de mendiants. En réalité d'esclaves.

Le "gouvernement" crée le problème, puis s'érige comme solution.C'est tout simplement un des 10 grands principes de la manipulation des masses ! Cela fonctionne parfaitement sur les "moutons", vous savez comme ceux qui se sont fait injecter sans faire fonctionner leur sens critique, gobant les clips de propagande et les docteurs "sélectionnés" des plateaux de chaines d'info. Pourtant, face aux contradictions multiples de nos dirigeants.
Portrait de xavierdu2944
7/juillet/2022 - 22h19

Je suis quand même curieux de voir comment est-ce qu'ils vont cibler cette prime...smiley

 

Portrait de Cfoutoutca
7/juillet/2022 - 22h09
Greg1928 a écrit :

Vous vivez en France ? parce que si c'est le cas vous n'y connaissez rien question chauffage : 40% des particuliers se chauffent avec du gaz (contre 14% à l'electricité). Et je ne parle pas des HLM qui ont comme énergie pour le chauffage collectif : le gaz. Et pour les entreprises là aussi, rien que les grandes surfaces que cela soit alimentaire ou autre ce sont des chaudières au gaz pour chauffer l'hiver car c'est l'énergie la moins cher pour ce type de batiment.

Et je ne vous parle pas de la restauration qui utilise des "pianos" de cuisson qui sont au gaz et surtout pas électrique.

Mais bon là faut avoir un peu de culture dans le domaine des énergies utilisées dans son pays et en Europe. 

 

Mdr

Le mec il veut faire le savant mais il ne regarde meme pas les chiffres avant... (2022 prise en compte des poeles à granules dans le mix bois /elec)

41% de la population se chauffe à l’électricité et 39% au gaz pour info.

Mais ca faut etre un peu intelligent pour chercher et ne pas reprendre betement le premier article sur googole... lol

 Et pour les entreprises je ne m'inquietes pas pour elles en ce moment, elles se sont bien gavées depuis deux ans.

Portrait de bergil
7/juillet/2022 - 21h26
Nono75 a écrit :

Un exemple concret peut être ?

La TICPE est une taxe fixe, tout comme la TVA qui s'applique à la TICPE. Certes l’État encaisse plus de TVA sur le produit brut mais s'y retrouve t'il avec les - 18 centimes et la probable baisse de la consommation ?...

Le coût du pétrole brut compte seulement pour un peu plus d'un quart du prix du gazole et de l'essence à la pompe en France (contre environ 60% pour les taxes). source La finance pour tous    Quand le litre était à 1.50 , taxes 0.90 en ce moment 2.08 taxes 1.25 je pense que c'est mathématique 
Portrait de Greg1928
7/juillet/2022 - 21h17
Cfoutoutca a écrit :

Par contre va falloir m'expliquer pourquoi un gel du gaz et hausse limitée de l'electricité.

Tout le monde est a l'elec contrairement au gaz...

Vous vivez en France ? parce que si c'est le cas vous n'y connaissez rien question chauffage : 40% des particuliers se chauffent avec du gaz (contre 14% à l'electricité). Et je ne parle pas des HLM qui ont comme énergie pour le chauffage collectif : le gaz. Et pour les entreprises là aussi, rien que les grandes surfaces que cela soit alimentaire ou autre ce sont des chaudières au gaz pour chauffer l'hiver car c'est l'énergie la moins cher pour ce type de batiment.

Et je ne vous parle pas de la restauration qui utilise des "pianos" de cuisson qui sont au gaz et surtout pas électrique.

Mais bon là faut avoir un peu de culture dans le domaine des énergies utilisées dans son pays et en Europe. 

 

Portrait de Cfoutoutca
7/juillet/2022 - 18h43

Je suis concerné par aucune mesure j'hallucine...

Je suis travailleur, revenu modeste seulement 2 enfants...

Franchement c'est une honte ce gouvernement. Je prends egalement de plein fouet l'inflation. Le plus simple serait de baisser les cotisations salariales.

Au moins ca irait aux travailleurs !

Portrait de Cfoutoutca
7/juillet/2022 - 18h43

10000 de revenu fiscal / personne mdr.

On est encore les classes modestes a rien avoir... ca va peter un jour.

Ras le bol de payer pour les autres.

Portrait de remarques
7/juillet/2022 - 18h35
Tonton Klaus a écrit :

Faudrait déjà qu'il y ait du gaz...

Regardez l'hypocrisie...

On achète du pétrole à l'Inde qui l'achète à la Russie.

Bien sur,. plus cher puisque l'Inde se prend une commission au passage !

Alors avec le gaz, on peut s'attendre à ces mêmes contournements pour faire comme si on n'achetait pas aux Russes !

Portrait de bergil
7/juillet/2022 - 18h33

Comme pour 2016 avec S Royal le rattrapage des prix gaz-elec se fera à partir de 2023 pendant plusieurs années . L'état avec ses taxes sur l'essence engrange depuis janvier au moins 0.30 centimes de plus qu'en 2021 par litre et ils vont nous supprimer les 0.18 ! Les gilets jaunes ne vont pas tarder à réapparaître 

Portrait de Cfoutoutca
7/juillet/2022 - 18h32

Par contre va falloir m'expliquer pourquoi un gel du gaz et hausse limitée de l'electricité.

Tout le monde est a l'elec contrairement au gaz...